FLASH-BACK. Justin Harrison n'aime pas les Lions britanniques

FLASH-BACK. Justin Harrison n'aime pas les Lions britanniques
Tournée des Lions britanniques : Justin Harrison se frotte avec Austin Healy.

Avant d'être entraîneur de Narbonne, le deuxième ligne australien aimait bien se frotter aux Anglais. Retour en 2001 lors de la tournée des Lions.

La tournée des Lions s’est récemment achevée sur une victoire finale de l’armada de Warren Gatland sur les Wallabies. Mais il y a 12 ans de ça, le dénouement avait été tout autre grâce à deux succès à Melbourne (35-14) et à Sydney (29-23). Une tournée mémorable qui avait marqué les corps et les esprits. Si l’on se souvient surtout des victoires et des essais, d’autres faits de jeu ont également traversé les années. A commencer par cette fameuse querelle de gentlemen entre Justin Harrison, deuxième ligne australien, et l’Anglais Austin Healey. A l’heure actuelle, Harrison est à la tête du RC Narbonne en Pro D2, mais à l’époque il sévissait avec les Brumbies du côté du Super Rugby.

Une franchise qui avait eu la chance de défier les Lions à Canberra entre deux test-matchs face aux Wallabies. Une occasion de plus pour celui qui a également porté le maillot de Bath et d’Ulster, de régler ses comptes avec les britanniques. En effet, Justin Harrison avait déjà fait monter la sauce lors de la rencontre entre les hommes en rouge et l’équipe d’Australie A. Lors de ce match de semaine, le sauteur des Brumbies décide de prendre en grippe le polyvalent arrière. Les hostilités débutent alors qu’Healey vient de s’offrir une interception 50 mètres pour le premier essai des Lions. « C’est qu’un essai mon gars, vous vous faîtes battre à plate couture » lance Harrison à l’Anglais. Avant cet essai, les Brumbies menaient effectivement 19 à 3. Mais pas de quoi se pavaner pour celui qui cherche également des noises à Scott Murray et Iain Balshaw, car la suite du match tourne finalement à l’avantage des Lions britanniques et irlandais alors qu’Austin Healey crucifie les Brumbies en toute fin de rencontre. Ce dernier ne manque d’ailleurs pas de renvoyer la balle : « Ça fait deux essais, et vous avez perdu ».



Pour la petite histoire, Justin Harrison et Austin Healey se sont retrouvés en décembre de la même année ont enterré la hache de guerre autour d’une pinte dans un pub de Leicester à l’occasion d’un match entre l’Angleterre et l’Australie.

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
TOP 14. Jamie Cudmore et sa femme pourraient attaquer l'ASM Clermont en justice
Brèves TOP 14. Jamie Cudmore et sa femme pourraient attaquer l'ASM Clermont en justice 26 septembre 2016 à 20:00
Liste Développement : quel temps de jeu pour les grands espoirs du XV de France ? #5
Brèves Liste Développement : quel temps de jeu pour les grands espoirs du XV de France ? #5 26 septembre 2016 à 18:45
RUGBY AMATEUR. Vice-champion olympique de boxe, Sofiane Oumiha se remet au rugby au TUC
Brèves RUGBY AMATEUR. Vice-champion olympique de boxe, Sofiane Oumiha se remet au rugby au TUC 26 septembre 2016 à 17:00
PHOTO. Wallabies : le statut choc de David Pocock sur sa santé et les moments de sa carrière dont il est "le plus fier"
Brèves PHOTO. Wallabies : le statut choc de David Pocock sur sa santé et les moments de sa carrière dont il est "le plus fier" 26 septembre 2016 à 15:30

Réagissez à cet article
2 commentaires sur cet article

Vous devez être connecté pour participer aux commentaires

TPhib

  • Inscription
  • 10 commentaires
  • 100 J'aimes
  • Badge 50 pronostics Manquant
  • Nouvelles Discussions
  • Badge Premier Achat Manquant
  • Badge Quiquette Manquant
  • Saucisses
  • Badge Abonné Manquant
11492 points

@Pretoria : Merci pour cette correction ainsi que pour la bonne rigolade. J'ai bien ri. Je crois que je tiens un numéro un pour mon classement des plus belles boulettes. Sur ce, j'ai faim alors que je vais aller me faire un bon plat de couture. Miam !

  • il y a 3 ans
  • 3

pretoria

"Plat de couture" n'est pas français. L'expression est "battre à plate couture."

  • il y a 3 ans
  • 3