Chapeau bas et Merci Monsieur Nallet !

Ecrit par vous !
Chapeau bas et Merci Monsieur Nallet !

Cet article est rédigé par Rémi Lestang, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :

  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !

Lionel Nallet ne portera plus le maillot bleu. Le sélectionneur n'a en effet pas retenu le seconde ligne qui, après 74 sélections, tire sa révérence.

Avec le retour de Florian Fritz et l’arrivée tonitruante du jeune Jean-Marcellin Buttin, une information aurait pu passer inaperçue : la retraite internationale de Lionel Nallet, non reconduit dans le groupe pour le match face au Pays de Galles. C’est donc par une défaite au Stade de France que s’achève l’immense carrière en bleu d’un joueur, aussi grand par la taille (1m97, 117 kg) que par le talent. Régulièrement appelé en équipe de France depuis sa première sélection en 2000, Lionel Nallet aura porté la tunique bleue à 74 reprises. Travailleur discret mais infatigable dans les regroupements, véritable fer de lance de la mêlée française, il porte même le brassard de capitaine lors de l’arrivée de Marc Lièvremont en 2008. Vainqueur du tournoi des 6 Nations en 2006, 2007 et 2010 (grand chelem), il passe tout près de la consécration en Octobre dernier, lors de la défaite du XV de France face à la Nouvelle Zélande (8-7) en finale de la Coupe du monde.

Philippe Saint-André, conscient que la non-sélection de Lionel Nallet est synonyme de fin de carrière internationale, a tenu à lui rendre hommage : « C'est un peu une page qui se tourne. On aurait aimé que les anciens aient un jubilé exceptionnel samedi à Cardiff. Ce n'est pas le cas. Je voulais remercier vivement Lionel Nallet par rapport à son état d'esprit, son professionnalisme. [...] J'ai eu la chance de l'entraîner à Bourgoin, de le retrouver en équipe de France. Il savait qu'on avait un peu un deal ensemble: si on jouait une finale à Cardiff, il aurait continué l'aventure. Hélas, l'aventure se finit ici. Je voulais le remercier, il a une attitude dont beaucoup de joueurs devraient apprendre. Les jeunes joueurs qui étaient autour de lui ont appris énormément par rapport à son investissement dans le groupe et son professionnalisme aussi bien comme titulaire que comme remplaçant. »

Le sélectionneur s’est aussi justifié sur la sélection de William Servat, qui terminera sa carrière internationale à l’issue du match Galles – France : « Servat va jouer son dernier match avec nous. Il y a en France des talonneurs à gros potentiels, mais ils ne sont pas à son niveau. Il faut qu’ils s’y hissent et nous le montrent dans leur match de Top 14. »

Une décision qui ravira sans doute les Gallois qui n'ont pas oublié sa prestation l'an dernier :


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
VIDEO. Fédérale 1 Elite : Massy renverse Nevers et prend la tête du classement
Vidéos VIDEO. Fédérale 1 Elite : Massy renverse Nevers et prend la tête du classement 08 décembre 2016 à 14:30
Pour abandonner le projet du Grand Stade, la FFR devra payer
Brèves Pour abandonner le projet du Grand Stade, la FFR devra payer 08 décembre 2016 à 13:00
XV de France : grosse amende pour Virimi Vakatawa
Brèves XV de France : grosse amende pour Virimi Vakatawa 08 décembre 2016 à 11:35
Ecrit par vous !
USOMC vs Stade Français : Qui sera le club le plus glamour de Paris?
par Guillaume Delmas
USOMC vs Stade Français : Qui sera le club le plus glamour de Paris? 08 décembre 2016 à 11:05

Charger les commentaires