Brodie Retallick retourne Andries Bekker comme une crêpe

Brodie Retallick retourne Andries Bekker comme une crêpe

Publié le 19-10-2012 à 18h12 - Mis à jour le 19-10-2012 à 18h25 // Par

C’était un match sans enjeu pour les Blacks qui avait lieu dimanche 7 Octobre en Afrique du Sud. En effet, ceux-ci avaient déjà remporté le premier Rugby Championship de l’histoire avant même la fin officielle du tournoi.

Même si la loi rugbystique actuelle a été appliquée à la lettre (les All Blacks gagnent souvent leurs matchs en marchant sur leurs adversaires de bout en bout), on n’attendait pas forcément les Springboks à un tel niveau en matière de danse artistique. 20ème minute à Soweto, Brodie Retallick met à son vis à vis Andries Bekker - l’un des plus grands deuxième-ligne de la planète (2.08m) – un placage plutôt solide. Le deuxième ligne Sud-Africain atterrit les quatre pattes en l’air, mais parvient quand même à persuader l’arbitre qu’il a été planté comme un javelot, grâce à une souplesse cervicale étonnante pour son poids. Une technique pas forcément gracieuse, mais plutôt efficace. Carton jaune pour le jeune Retallick.

Si l’action est assez impressionnante dans le courant du jeu, on peut cependant être déçu au ralenti. Fort Heureusement Andries Bekker n’a rien, et s’est d’ailleurs relevé tout de suite après son roulé-boulé de tortue ninja.



Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche
Fait N°3 : Jonny Wilkinson a passé 100% de ses commentaires. Et vous ?

Stade ToulousainKadova
9 068 points 79% avis positifs
le 22.10.2012 à 23h27

Est-ce a dire que Bekker est un tricheur ? Ou c'est pardonnable ?

Club de Rugby inconnuBonobo
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 22.10.2012 à 22h53

pas de carton???!

ASM Clermont AuvergneSylvie Vatou
1 923 points 84% avis positifs
le 20.10.2012 à 09h56

Par contre, faut arrêter avec la moustache, ça se fait plus normalement.

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.




Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.