XV de France : Romain Ntamack va-t-il passer devant Anthony Belleau dans la hiérarchie ?

XV de France : Romain Ntamack va-t-il passer devant Anthony Belleau dans la hiérarchie ?
XV de France : Romain Ntamack va-t-il passer devant Anthony Belleau dans la hiérarchie ?
Le jeune Toulousain pourrait être l'une des surprises de la liste du XV de France en vue du 6 Nations 2019.

Sera-t-il l'une des surprises de Jacques Brunel ? Ce mercredi, le sélectionneur dévoile sa liste de joueurs appelés pour le prochain Tournoi des 6 Nations. Et Romain Ntamack est la grosse cote du moment. Devenu titulaire indiscutable au Stade Toulousain, le champion du monde U20 brille en Top 14 comme en Champions Cup. Et sa polyvalence peut s'avérer précieuse, pour soulager Camille Lopez à l'ouverture, ou l'un des centres. Le poste où le joueur de 19 ans est le plus utilisé en club.

XV de France - 6 Nations 2019 : ces 5 joueurs qui pourraient s'inviter dans la listeLe rugby français peut voir venir. Si le réservoir au poste d'ouvreur a longtemps été très pauvre, la nouvelle génération (Ntamack forcément, mais aussi Carbonel, Jalibert, voire Hastoy) est très prometteuse. Et s'exprime déjà au plus haut niveau. Comme le fait déjà Anthony Belleau. Lui aussi fait partie de cette génération dorée. Le Toulonnais n'a que 22 ans, et il compte déjà 54 matchs chez les pros (13 cette saison) en club. Mais aussi 8 sélections chez les Bleus : il y a plus d'un an, Guy Novès l'avait lancé sur la scène internationale.

Depuis, Belleau est devenu un régulier du Groupe France, malgré le retour de blessure de Camille Lopez. La dernière tournée de novembre, le Varois l'a passé dans un rôle de joker de luxe sur le banc, lui aussi pouvant couvrir le poste de 3/4 centre.

Une trajectoire inversée

Alors, si Belleau est installé, pourquoi vouloir forcément le comparer et le mettre en concurrence avec Ntamack ? On l'a dit : les deux jeunes ont la même polyvalence 10/12, utile au moment de faire la feuille de match. Ils sont jeunes, et présentent le profil du remplaçant idéal, au cas où les lancer directement dans le grand bain de la Coupe du monde se révélerait trop risqué. Brunel n'a-t-il pas dit que son groupe du 6 Nations collerait à celui du Mondial 2019 ?

XV de France : avec quels joueurs pour débuter le Tournoi des 6 Nations 2019 ?Le Japon reste un rêve pour Ntamack, mais ce dernier fait tout ce qu'il faut pour influencer le sélectionneur. Devenu indiscutable à Toulouse, il n'est pas étranger dans le retour au premier plan de son club. Il joue juste et fait jouer derrière lui, prend les intervalles, distille des coup de pied rasants bien sentis... 

La trajectoire de Belleau est inverse. Comme le symbole d'un RCT à la peine cette saison, l'ancien Agenais ne joue pas en confiance dans une équipe qui en manque terriblement. Doit-il pour autant servir de fusible, et déjà être écarté au profit d'un énième nouveau joueur qui ne connait pas le Groupe France, hormis lors d'un stage à la fin du mandat de Guy Novès ?

En joker de Lopez

Titularisé à 4 reprises au centre, contre 10 à l'ouverture, Belleau reste un ouvreur dans la tête du staff varois. Chez les Bleus, c'est aussi en n°10 qu'il a pu s'exprimer. Et c'est peut-être là sa chance. Car s'il y a bien un poste où la concurrence fait rage au sein du XV de France, c'est celui de centre. Fickou est en forme internationale. Fofana et Lamerat vont revenir. Le staff a fait de Doumayrou et Bastareaud des titulaires en puissance. En pleine forme, Vakatawa n'est même plus appelé... Autant vous dire qu'il sera difficile pour Ntamack de se faire une place de choix.

Si le Toulousain est appelé, ce serait donc vraisemblablement comme joker de Lopez, dans un rôle similaire à celui de Belleau lors de la dernière tournée. Or, sur ses 14 titularisations cette saison, Ntamack n'en a débuté que 3 avec le maillot floqué du n°10. Qui plus est dans une formation tournée vers l'offensive, ce qui n'est pas le cas du XV de France. Lui donner les rênes du jeu tricolore - même en cours de match - ne serait pas forcément un cadeau.

Anthony Belleau (en Top 14) Romain Ntamack (en Top 14)
1 essai 4 essais
8 plaquages / match 8 plaquages / match
14.09 m parcourus par match 42.25 m parcourus par match
5 lignes cassées 13 lignes cassées
19 passes par match 8 passes par match