XV de France : international algérien, voici pourquoi Malik Hamadache peut porter le maillot bleu

XV de France : international algérien, voici pourquoi Malik Hamadache peut porter le maillot bleu
Section Paloise : Malik Hamadache bientôt avec le XV de France ?
Le pilier droit de la Section Paloise n'a pas été retenu par Guy Novès. Mais ce n'est pas à cause de son passé international.

C'est ce mercredi que Guy Novès a dévoilé sa liste des joueurs retenus pour le Tournoi des 6 Nations 2017. Avec quelques surprises. Le sélectionneur a souvent évoqué la notion d'un "groupe", amené à progresser ensemble sans qu'il soit chamboulé avant chaque rassemblement. Néanmoins, huit joueurs ont fait leur retour ou leur arrivée au sein d'une équipe battue deux fois en trois matchs lors de la dernière tournée d'été.

XV de France - Le groupe pour préparer le Tournoi des 6 NationsParmi eux, Mohamed Boughanmi. Dans son édition de lundi, le Midi Olympique avançait deux noms, jusque-là peu évoqués : le sien, et celui de Malik Hamadache. Le réservoir des piliers droits français est sans doute le moins fourni. Et qui convoquer derrière la paire Slimani / Atonio ? Cet automne, c'est le Clermontois Clément Ric qui avait été appelé pour s'entraîner à Marcoussis et occuper la place de 24ème homme. Mais le futur lyonnais ne joue presque pas en club (14 matchs mais seulement 5 titularisations). D'où l'idée d'injecter du sang neuf...

Dorian Aldegheri aurait pu être l'heureux élu, quelques mois après le gaucher Cyril Baille. S'il représente l'avenir, le Toulousain s'est toutefois blessé au genou droit (entorse) : il en a pour deux mois. Reste les cas de Boughanmi et d'Hamadache, donc. Le premier n'a pas percé au Stade Français, et un passage par la Fédérale (Bobigny) lui a permis de décrocher un contrat en Pro D2, à Béziers. Où sa puissance a fait des ravages, au point de convaincre le RCT. A Toulon, il a très peu joué, mais sa signature à La Rochelle l'a relancé. Même s'il y reste la doublure... d'Atonio. 

Hamadache est sélectionnable... malgré un passé international

Enfin, il y a le cas Malik Hamadache. Lui aussi s'est fait en Fédérale, puis en Pro D2 (Stade Phocéen, Cergy, Dijon, Saint-Jean d'Angely, Albi). Arrivé à Pau l'été dernier, il est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs piliers droits du Top 14. Âgé de 29 ans, il a aussi la particularité d'être... international algérien ! Le Palois compte trois sélections, la première contre la Libye datant de 2010. Alors, se dirige-t-on vers un nouvel épisode à la David Smith ? La réponse est non : si Hamadache a bien porté le maillot de l'Algérie, la Fédération locale n'était à l'époque pas reconnu par l'IRB - devenue World Rugby - puisqu'elle ne l'a été que récemment.

Le rugby algérien tient enfin sa fédération mais le chemin est encore long

Officiellement, Hamadache n'est donc pas international. En 2013, alors sous le maillot de Saint-Jean d'Angely, il a d'ailleurs porté le maillot de l'équipe de France... amateurs ! Preuve qu'il est bien sélectionnable. Absent du groupe qui va préparer le 6 Nations, le Palois sera-t-il appelé en cours de Tournoi ?