XIII. Suspendu jusqu’en avril 2019, Tony Gigot se confie : ''j'ai toujours tout donné pour le rugby''

XIII. Suspendu jusqu’en avril 2019, Tony Gigot se confie : ''j'ai toujours tout donné pour le rugby''
Tony Gigot, en fin de contrat chez les Dragons Catalans, est privé de la Coupe du monde de rugby à XIII.

Le Tricolore, qui arrive en fin de contrat avec les Dragons Catalans, se confie sur la suite à donner à sa carrière.

On garde toujours espoir que ça s’arrange. Je suis obligé, sinon…” C’est le 29 octobre prochain que l’équipe de France de XIII débute sa Coupe du monde. Placés dans une poule relevée avec l’Angleterre et l’Australie, les Bleus doivent battre le Liban pour espérer voir les ¼ de finale. Problème : ils seront privés de leur meilleur joueur… Gros défenseur, très rapide sur les premiers mètres, capable de jouer des deux pieds et doté d’une belle gestuelle, Tony Gigot n’a pas pris l’avion pour l’Australie. Et pour cause : l'arrière/utility back des Dragons est suspendu jusqu’au 21 avril 2019.

L’AFLD l’accuse d’avoir tenté de corrompre ses agents lors d’un contrôle. Pas de test positif donc, mais un comportement basé sur de l’humour - selon le joueur - qui ne passe pas. De quoi mettre un sacré coup d’arrêt à la carrière du joueur, âgé de 26 ans.

DRAGONS CATALANS : débouté par le Conseil d'Etat, Tony Gigot reste suspendu jusqu'en avril 2019

Les faits remontent au mois d’octobre 2016, lors d’un stage avec l’équipe de France. Et si la commission supérieure d’appel de la FFR XIII lui avait permis d’obtenir gain de cause pour rejouer quelques matchs, l’AFLD avait finalement confirmé cette suspension, le Conseil d’Etat rejetant ensuite son appel. Résultat : une suspension de deux ans. Sanction disproportionnée ? Volonté de faire de Gigot un exemple de la part de l’AFLD ? Discret sur cette affaire, le treiziste explique : “je suis obligé d’attendre le début de l’année prochaine (janvier 2018, ndlr) pour savoir si j’ai le droit de rejouer, ou pas. Pour le moment, il faut attendre, c’est une histoire d’avocat.

Mais comment prend-il la situation et la décision du Conseil d’Etat ? “Obligatoirement, ça met un coup. C’était très dur à encaisser, j’avais quand même un peu espoir. Je dois pas me laisser aller. La vie continue. Je suis pas maître de tout ça. On verra bien.

Retour aux sources et bénévolat

Très famille, Tony Gigot est allé rejoindre les siens du côté d’Avignon - d’où le joueur est originaire - après quelques temps passé en Belgique chez son petit frère. Le but ? Prendre un peu de distance : “c’est pas facile de passer de tout à rien, du jour au lendemain…” S’il n’a pas le droit de jouer ou de s’entraîner, Gigot n’abandonne pas pour autant le ballon ovale. Il va d’ailleurs aller aider bénévolement des jeunes d’Avignon, “pour rendre un peu ce qu’on m’a donné.

En attendant, il pense également à sa reconversion, si jamais…

J’essaie de voir ce que je peux faire, ce qui m’intéresse si jamais il n’y a pas le rugby. J’ai toujours tout donné pour ce sport. J’ai vécu jusqu’à présent pour lui, pour être joueur de rugby, donc je ne me vois pas faire quelque chose d’autre. Mais peut-être passer mes diplômes et rester sur le terrain parce que c’est ce que j’aime.

Le ballon, un besoin presque vital : “ce que j’aime, c’est toucher le ballon, jouer avec.” Il précise : “j’ai aussi quelques projets avec des amis, on a quelques rendez-vous, mais pour le moment, je préfère ne pas en parler sinon je vais me faire tirer les oreilles par les collègues (Rires).”

Le XV, une fausse solution

On ne compte plus le nombre de treizistes passés à XV. Une solution pour le joueur des Dragons Catalans ? Pas vraiment : si les Fédérations ne sont pas les mêmes, le rapport de l’AFLD empêche le joueur de prendre une licence chez les quinzistes… en France. Alors, direction l’étranger ? “J’ai eu quelques discussions avec mon agent, mais on était plus focalisés sur les appels. Mon but premier, c’est quand même de rester jouer en France.

Crédit vidéo : Dragons Catalans

La situation semble compliquée… et ne devrait se décanter qu’en janvier, donc. “Je suis obligé d’attendre”, explique le joueur, qui poursuit :

J’ai toujours voulu jouer à XV. Il n’y a pas eu de réelles possibilités d’y aller. Quand j’y ai joué (Gigot a effectué un bref passage sous le maillot du PARC, ndlr), la situation n’était pas idéale. Après, j’ai toujours joué à XIII et j’aime ce sport. Dans la position où je suis, c’est compliqué de se projeter. D’espérer aller là où là… J’ai juste envie de voir ce que va donner l’appel, et j’essaierai de voir les meilleures solutions pour moi.

On le disait très proche du Rugby Club Toulonnais l’an passé, malgré son statut de joueur non-JIFF, qui pourrait refroidir des équipes attirées par son potentiel.

Quel avenir pour les Dragons Catalans ?

Revenu chez les Dracs en 2015 après un premier passage en 2010/2011, Gigot a vécu de loin la saison des Catalans, maintenus de justesse en Super League. “L’équipe n’a pas joué à son niveau. Elle a perdu des matchs qu’elle devait gagner 300 fois ! Il y a eu beaucoup de blessés, et on voyait que l’équipe n’était pas en confiance malgré la bonne entente et les joueurs de qualités. Malheureusement, c’était une saison sans, ça fait partie du sport. L’année prochaine, ils rebondiront.” Avec lui, en cas de réduction de sa suspension ? Là aussi, difficile de se projeter pour Gigot :

Même pour eux, c’est compliqué. Ils vont recommencer une nouvelle saison. Ils ne peuvent pas se permettre d’attendre quelqu’un qui n’est même pas sûr de pouvoir rejouer, surtout à un poste clé. Je pense qu’ils vont refaire leur effectif et je comprends, il n’y a pas de problème à ce niveau-là.

Le mot de la fin sera pour les Bleus, à quelques jours du coup d’envoi de la Coupe du monde. “Ils ont leurs chances. Pour avoir regardé le match de la Jamaïque, il y a eu de bonnes choses. Ça joue au ballon. Après, il faut juste qu’ils soient ensemble et qu’ils donnent le maximum. Ils ont de grandes chances de gagner le Liban, c’est le match capital.” En Australie, la France sera privée du talonneur Guillaume Bonnet, victime d’une grave blessure au genou face aux Jamaïcains. Gigot de conclure : “je suis de tout coeur avec mon pote, on ne l’oublie pas.

VIDEO. Dragons Catalans : le coup de pied croisé exceptionnel de Luke Walsh pour l'essai de la victoire signé Tony Gigot


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
XV de France : avec quel paquet d'avants pour affronter le Japon ?
News XV de France : avec quel paquet d'avants pour affronter le Japon ? 22 novembre 2017 à 11:30
VIDÉO. Rugby Amateur : à Saint-Junien (Fédérale 2), on fait confiance... au pilier pour tirer les pénalités !
Amateur VIDÉO. Rugby Amateur : à Saint-Junien (Fédérale 2), on fait confiance... au pilier pour tirer les pénalités ! 22 novembre 2017 à 10:30

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
VIDÉO. XV de France : le choix tactique étonnant de Baptiste Serin face aux Boks
Vidéos VIDÉO. XV de France : le choix tactique étonnant de Baptiste Serin face aux Boks 21 novembre 2017 à 19:00
Sevens World Series - France 7. Le groupe pour le tournoi de Dubaï
News Sevens World Series - France 7. Le groupe pour le tournoi de Dubaï 21 novembre 2017 à 18:00

Charger les commentaires