Top 14 - Toulon a-t-il enfin réalisé son match référence en dominant Lyon ?

Top 14 - Toulon a-t-il enfin réalisé son match référence en dominant Lyon ?
Les ailiers de Toulon Tuisova et Nakosi ont été en vue contre Lyon.
Ce samedi en ouverture de la 12e journée de Top 14, Toulon a largement dominé Lyon en marquant six essais à Mayol.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 2e - Messam ce filou (7-0). Le All Black a très bien senti le coup sur une pénalité de Trinh-Duc qui a rebondi sur la barre transversale. Il a été le premier sur le ballon au milieu des défenseurs.
  • 33e - Tuisova alourdit la marque (21-0). Les ailiers sont à la fête à Mayol puisque Tuisova imite son demi-frère en marquant en bout de ligne après une grosse séquence toulonnaise qui avait démarré dans les 22m sur un ballon de récupération.
  • 40e - Nakosi se régale (28-0). Les avants progressent bien sur un maul puis on écarte. On fait parler sa puissance puis Webb adresse une passe de 20m pour Nakosi qui résiste aux défenseurs avant de plonger.
  • 59e - Le triplé pour Nakosi (33-0). Webb, déjà auteur de deux passes décisives, joue parfaitement derrière une mêlée à 5m en fixant les défenseurs avant de servir son ailier d'une belle passe.
  • 73e - Barassi sauve l'honneur (33-7). Entré en début de match, Barassi est à la conclusion de l'un des seules attaques lyonnaises après un bon travail avec Nakaitaci.

Le Top 3 du rédacteur :

  • Rhys Webb : Le Gallois jouait seulement son quatrième match de la saison mais il a pesé sur cette rencontre avec une très bonne qualité de passe, de la vitesse, de la vista et de l'alternance. On l'a beaucoup vu (parler) porter le ballon et poser des problèmes à la défense lyonnaise.
  • Brian Alainu'uese : Peut-être pas aussi en vue que Messam, le deuxième ligne a abattu un énorme travail à l'instar de tous les avants varois. Une domination physique qui a permis aux 3/4 de briller.
  • Filipo Nakosi : Peut-être pas le plus subtil des ailiers, mais il a été efficace et a su bonifier la domination des siens. On ne marque pas un triplé tous les week-ends.

Le tweet :

Le bilan :

On pensait que le RCT avait réalisé son match référence face à Montpellier à Mayol lors de la 3e journée de Champions Cup. Mais la fin de match et ces deux essais de Nagusa avaient gâché la fête des Varois. Ce samedi, et alors que la qualification pour les quarts de finale européens est presque intouchable, les hommes de Patrice Collazo ont réalisé une grosse performance. D'aucuns pourront dire que ce sont les Lyonnais qui leur ont fait un beau cadeau de Noël. Mais s'ils n'ont rien pu faire dans cette partie, c'est parce que leurs adversaires leur ont été supérieurs dans la plupart des domaines. Les locaux ont remporté la majeure partie des duels en attaque comme en défense. Physiquement et mentalement prêts, ils ont fait preuve de réalisme avec de belles actions où les fautes de main ont été rares. À l'issue d'une première mi-temps largement maîtrisée, ils ont contrôlé leurs adversaires. Une victoire qu'il faudra confirmer au Stade Toulousain. Un match qui nous fait saliver d'avance.

Les compositions :

Toulon :

Pietersen - Tuisova, Bastareaud, Trinh-Duc, Nakosi - (o) Belleau, (m) Webb - Lakafia, Messam, Gorgoze - Alainu'uese, Kruger - Van der Merwe, Guirado, Fresia.

Lyon :

Buttin - Mignot, Wulf, Ngatai, Nakaitaci - (o) Beauxis, (m) Doussain - Fearns, Sobela, Puricelli - Roodt, Lambey - Gomez Kodela, Ivaldi, Buckle. 

La fiche de la rencontre :

Toulon vs Lyon 40-7 (MT : 28-0)
Evolution du score : 7-0 ; 14-0 ; 21-0 ; 28-0 ; 33-0 ; 33-7 ; 40-7

Toulon : 
6E Messam (2e), Nakosi (8e, 40e, 58e), Tuisova (33e), Ikpefan (74e) ; 5T Trinh-Duc (3e, 9e), Belleau (34e, 40+1, 76e)
Carton jaune : Setiano (80e)

Lyon : 
Barassi (71e) ; 1T Doussain (73e)