Top 14 - Les 5 points à retenir du barrage entre Toulon et Lyon

Top 14 - Les 5 points à retenir du barrage entre Toulon et Lyon
Top 14 -

Ce qu'il faut retenir du match de barrage entre Toulon et Lyon ce vendredi soir au stade Mayol. Une rencontre qui a connu des prolongations.

Le match que personne n'attendait...

...sauf les LyonnaisOn leur avait promis l'enfer face à l'armada toulonnaise. Mais les hommes de Pierre Mignoni ont réalisé une première mi-temps parfaite. Forts d'une défense ultra-hermétique, et harangués par leur coach, les joueurs du LOU ont tenu la dragée haute au RCT pendant quarante minutes. En se replaçant rapidement sur tous les rucks puis en montant rapidement, ils ont perturbé l'attaque varoise et résisté aux enchaînements avec notamment une très grosse deuxième ligne Lambey-Roodt. Ils ont certes laissé l'initiative aux locaux (62 % de possession pour Toulon) mais ce sont eux qui ont tourné en tête à la pause grâce à deux pénalités d'Harris contre une seule par Belleau. Il a fallu attendre la 50e pour voir le RCT égaliser et ce, alors que Lyon a joué à 14 pendant dix minutes suite au carton de Julien Puricelli

Les moufles toulonnaises

Chris Ashton a été le symbole de l'inefficacité des Toulonnais dans le premier acte. Par deux fois, sur une superbe percée de Nonu suivie d'un coup de pied à la 26e puis à la 40e grâce au travail de Belleau et de Guirado, le meilleur marqueur de la saison (23 essais) a laissé échapper le cuir et deux essais tout fait. On peut aussi ajouter cet autre raté de Radradra dès la reprise. Alors qu'il avait déposé Mignot, l'ailier fidjien, repris a aplati avant la ligne puis perdu le contrôle du cuir. Ce n'est pas sans rappeler le quart de finale Champions Cup perdu face au Munster. À l'époque, les hommes de Fabien Galthié avaient aussi laissé en route beaucoup de points lors des quarante premières minutes.

Un véritable bras de fer

Si ce n'était pas encore fait, les Lyonnais ont gagné le respect de beaucoup de supporters. Ils ont encaissé les séquences offensives du RCT pendant de longues minutes mais ont toujours été dans le match. Malgré une énorme débauche d'énergie, ils n'accusaient que deux points de retard après l'heure de jeu (13-11) après l'essai d'Arnold (64e) bien servi par Mignot suite à une superbe passe au pied d'Harris. Ils ont su réagir après l'essai d'Ashton (55e) et même enfoncé le clou lorsque le jeune troisième ligne Dylan Cretin (20 ans) a déchiré la défense varoise pour l'essai à la 69e. À ce moment-là, les deux équipes étaient à égalité, 16 partout, Harris ayant manqué les deux transformations (2/4).

Nonu a mené la charge

Tuisova, Bastareaud, Radradra, Nonu, Ashton, la menace était présente à tous les postes de la ligne de trois-quarts du RCT. Et si le dernier a finalement marqué, le joueur le plus dangereux côté varois a bien été Ma'a Nonu. L'ancien All Black n'a toujours pas gagné de titres et lui aussi a montré les crocs dans cette partie avec une superbe percée en première mi-temps, des prises de balles puissantes mais aussi une grosse défense. À l'image de ce caramel sur Harris à l'heure de jeu puis de cet arrachage qui a mené à l'essai d'Ashton après une très belle passe à une main du Néo-Zélandais. Seule - grosse - ombre au tableau, son carton jaune reçu pour une charge à l'épaule sur Michalak.

Des prolongations inédites

Les deux formations ont eu des balles de match, Harris sur transformation, et François Trinh-Duc sur un drop manqué en fin de match. Mais elles n'ont pas réussi à se départager. Pour la première fois de l'histoire, un match de barrage est allé en prolongations. Pour rappel, Toulon, c'était cinq essais marqués en moyenne cette saison. Ce vendredi, ils n'ont marqué qu'une fois dans le temps réglementaire. Les Toulonnais ont tiré les premiers par Trinh-Duc, mais les Lyonnais ont répliqué lors de la deuxième prolongation par Harris (19-19). Un coup de pied synonyme de victoire pour le LOU au bénéfice des essais marqués : deux pour Lyon contre un seul pour Toulon. Lyon, qui n'avait pas accédé aux phases finale depuis 43 ans, retrouvera Montpellier en demi-finale...à Lyon vendredi prochain.


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Ecrit par vous !
BASK RUGBY SEVENS : le rugby à 7 arrive au Pays Basque
par Paul Stanislas
BASK RUGBY SEVENS : le rugby à 7 arrive au Pays Basque 22 juin 2018 à 16:30
TOP 14 : l'UBB dévoile son nouveau maillot extérieur pour la saison 2018/2019
News TOP 14 : l'UBB dévoile son nouveau maillot extérieur pour la saison 2018/2019 22 juin 2018 à 15:30

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
RUGBY À 7 : zoom sur la nouvelle section féminine d'Euskadi Sevens
Amateur RUGBY À 7 : zoom sur la nouvelle section féminine d'Euskadi Sevens 22 juin 2018 à 14:30
Nouvelle-Zélande vs France. Les pronostics des rédacteurs pour le troisième test-match
News Nouvelle-Zélande vs France. Les pronostics des rédacteurs pour le troisième test-match 22 juin 2018 à 13:30

Charger les commentaires