Top 14 - Hans-Peter Wild dévoile le nouveau projet du Stade Français

Top 14 - Hans-Peter Wild dévoile le nouveau projet du Stade Français
Thomas Savare laissé les clés du Stade Français à Hans-Peter Wild.

Ce mercredi en conférence de presse, le nouveau propriétaire du Stade Français Hans-Peter Wild a dévoilé les grandes lignes de son projet.

On en sait désormais un peu plus sur le rachat du Stade Français par le milliardaire allemand Hans-Peter Wild. Pour ce dernier, passionné par Paris et le rugby, "c'est un challenge de faire progresser le Stade Français et de le développer. On a hâte. C'est un club unique avec une grosse identité, un stade magnifique." Il note cependant qu'il va falloir réfléchir à des solutions pour que Jean Bouin fasse recette. "Le stade est à moitié vide. Il faut régler ça". Il a l'intention de diriger le club de la capitale de manière professionnelle et pourra compter sur Hubert Patricot, nouveau président, et Robert Mohr, désormais directeur sportif.

Thomas Savare ne va pas disparaître du jour au lendemain. "Je reste partenaire. Je reste attaché. Nous signons un accord de deux ans avec Oberthur." S'il n'a pas bien vécu l'épisode de la fusion ratée avec le Racing 92, il ne souhaite pas couper les ponts avec le Stade Français du jour au lendemain. "Mon obsession, c'est la pérennité du club." A ce titre, il indique que projet d'Hans-Peter Wild est "plus solide financièrement. Il y a des garanties, un engagement à soutenir le club et sa politique de formation." Face à l'explosion des coûts et particulièrement salaire, pour laquelle il n'a "pas trouvé de solution", il indique de Wild va jouer dans les règles par rapport au salary cap. A ce titre, le budget est en cours d'élaboration.

Le nouvel organigramme du Stade Français :

  • Thomas Savare va laisser les clés du camion parisien au Montalbannais Hubert Patricot, ex-président Europe de Coca-Cola Entreprise, laquelle commercialise et distribue Capri Sun, la boisson fondée par Wild. Il a notamment travaillé sur deux Coupes du monde de rugby en tant que partenaire avec Coca Cola.
  • Pierre Arnald va conserver ses prérogatives en tant que directeur général jusqu'à la mi-juillet en attendant une nouvelle nomination.
  • L'ancien capitaine et deuxième ligne rochelais Robert Mohr sera quant à lui en charge du projet sportif du club. 

Ce dernier, également à la tête de la WILD Rugby Academy depuis deux ans et demi, souhaite mettre en place un échange entre le Stade Français et le rugby allemand.

Le transfert du savoir-faire sportif va être bénéfique. L'intérêt, c'est d'envoyer des jeunes à Paris (3 à 5 par an) pour les récupérer. On veut développer un secteur marketing. Ça ne va pas que dans un sens. Si le rugby en Allemagne se développe et qu'on labellise la marque Stade Français, ça peut lui ouvrir de nouveaux marchés. On travaille avec le club de foot de Hoffenheim qui est en avance sur la technologie sportive. Pourquoi ne pas en faire profiter le Stade Français ? 

Avec quelle équipe l'année prochaine ?

TRANSFERT - France 7 perd son capitaine Terry Bouhraoua au profit du Stade FrançaisSur le plan sportif, Hans-Peter Wild vise le Top 3 européen après ce qui sera une saison de transition. "Le moral de l'équipe est excellent. Il y a du caractère. On a confiance pour l'année prochaine". Les nouveaux venus seront annoncés en juillet mais on sait déjà que le Stade Français pourra compter sur le désormais ex-capitaine de France 7, Terry Bouhraoua pour les trois prochaines saisons ainsi que sur le centre international samoan Paul Williams (34 ans), qui a prolongé d'une année supplémentaire contrairement à Waisea, qui désire partir pour Toulon. Le pilier international italien de Bayonne Lorenzo Cittadini (34 ans, 58 sélections) devrait débarquer selon RMC. Il pourrait être imité par son compatriote Simone Favaro (28 ans, 36 sélections), actuellement à Glasgow. Une chose est sûre, Sergio Parisse reste et il sera encore capitaine.

Avec les départs de nombreux joueurs (Slimani, Lakafia, Bonneval, Sinzelle, Doumayrou), le Stade Français veut et doit recruter. "Mais travailler dans l'urgence, ce n'est pas optimal. On veut jouer le haut de tableau. Le Stade Français reste attractif. On définit le cadre, mais c'est aux joueurs d'être performant", confie  Robert Mohr. De son côté, Hubert Patricot, nommé ce mercredi comme nouveau président, rappelle que l'accent sera mis sur la formation sur le moyen et le long terme. Du côté du staff, il indique que "la porte n'est fermée pour personne. Garder l'ADN du club est important, le club a une grosse identité. On discute avec eux." Il pourrait faire ici référence aux anciens joueurs du Stade Français (Blin, Lombard, Marconnet, Dominici, etc. qui ont monté un projet de reprise en parallèle.


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Champions Cup / Challenge Cup : quels clubs ont profité des coupes d'Europe pour lancer leurs jeunes ?
News Champions Cup / Challenge Cup : quels clubs ont profité des coupes d'Europe pour lancer leurs jeunes ? 16 octobre 2017 à 19:00
RCT : privé de sélection à cause d'une nouvelle règle, Rhys Webb se dit ''déçu'' et ''n'était pas au courant''
News RCT : privé de sélection à cause d'une nouvelle règle, Rhys Webb se dit ''déçu'' et ''n'était pas au courant'' 16 octobre 2017 à 17:15

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
VIDEO. Pro D2 : le chant des joueurs de Biarritz avec les supporters pour fêter la victoire dans le derby
Vidéos VIDEO. Pro D2 : le chant des joueurs de Biarritz avec les supporters pour fêter la victoire dans le derby 16 octobre 2017 à 13:15
TOP 14 - TRANSFERTS : après Malakai Fekitoa, un nouvel All Black débarque au RCT
Transferts TOP 14 - TRANSFERTS : après Malakai Fekitoa, un nouvel All Black débarque au RCT 16 octobre 2017 à 12:15

Charger les commentaires