Top 14 - 7e journée. Le M+30 du Rugbynistère après Stade Français vs MHR

Top 14 - 7e journée. Le M+30 du Rugbynistère après Stade Français vs MHR
Top 14 - Jean Bouin a vibré lors de la victoire du Stade Français.

Nouvelle saison, nouveau rendez-vous : trente minutes après une rencontre du Top 14, l’équipe du Rugbynistère vous offre une séance de rattrapage.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 19e minute :  Le Stade Français a manqué l'occasion de doubler la mise à la mi-temps de la première mi-temps quand une belle passe sur un pas de Plisson a permis le décalage d'Arias. En bord de touche, l'ailier n'a pu aplatir et a été poussé en touche.
  • 25e minute : Un double jeu au pied de Coville et Arias derrière une mêlée a permis à Waisea de s'offrir un doublé face à une défense montpelliéraine prise de vitesse.
  • 38e minute : Suite au carton jaune adressé à Sekou Macalou, le Stade Français a encaissé 14 points sans en marquer aucun et vu revenir Montpellier sur ses talons.
  • 39e minute : Le MHR a mieux terminé la mi-temps. Après deux ballons portés avortés, les Héraultais ont mis les Parisiens - à 14 - sur le reculoir et envoyé Bismark du Plessis à dam au meilleur moment.
  • 63e minute : Ensor donne la victoire à Paris sur un très beau mouvement au large qui voit l'arrière jouer avec Waisea en bord de touche. Un essai directement accordé malgré une suspicion d'en-avant.

Le tournant du match :

On joue la 69e minute et le MHR a remis la main sur le ballon. Les temps de jeu s'enchaînent et les visiteurs se rapprochent dangereusement de la ligne d'en-but de Paris. Au prix de gros efforts en défense et d'une excellente discipline, les Parisiens ont repoussé les assauts héraultais qui n'avaient plus que quelques mètres à faire. Le Stade Français parviendra ensuite à se dégager facilement et obligera le MHR à repartir de la ligne médiane.

Le bilan :

Le Stade Français n'a pas manqué l'occasion de bonifier sa victoire à Pau par un succès à la maison, et qui plus est sur le leader du Top 14. Montpellier a mis plus d'une demi-heure à entrer dans sa partie. La meilleure attaque du championnat a peiné à trouver la faille dans une solide défense parisienne et s'est montré dangereux que par à-coups. Sérieux défensivement, les Soldats roses l'ont aussi été en attaque pour marquer trois essais de belle facture en exploitant les failles défensives du MHR.

Le tweet :

Le Top 3 du rédacteur :

  • Willem Alberts : Dans un style de jeu plus direct que Sergio Parisse, le troisième ligne centre du Stade Français a été un véritable point d'ancrage. Puissant, il a avancé sur toutes ses charges et notamment permis à Paris de se dégager facilement de son camp.
  • Arthur Coville : Malgré son jeune âge (19 ans), le demi de mêlée de Paris a joué de manière très juste. Alternant le jeu au large et au près, il a été à l'origine du deuxième essai de Waisea en partant petit côté derrière sa mêlée puis en jouant au pied.
  • Bismarck Du Plessis : Le capitaine et talonneur du MHR a été le meilleur montpelliérain sur le terrain - avec Pienaar. Il a souvent donné de la voix pour motiver ses coéquipiers et s'est démené pour les mettre dans l'avancée.

Les compositions :

Stade Français
1
Steenkamp
2
Bonfils
3
Alo-Emile
4
Gabrillagues
5
Flanquart
6
Pyle
8
Alberts
7
Macalou
9
Coville
10
Plisson
11
O'Connor
12
Danty
13
Nayacalevu
14
Arias
15
Ensor
16
Da Silva
17
Fisi'ihoi
18
Cerqueira
19
Burban


20
McLeod
21
Steyn
22
Yobo
23
Cittadini
Montpellier
1
Nariashvili
2
B. Du Plessis
3
Guillamon
4
J. Du Plessis
5
Van Rensburg
6
Ouedraogo
8
Galletier
7
Bardy
9
Pienaar
10
Steyn
11
Nadolo
12
Dumoulin
13
Immelman
14
Michel
15
Fall
16
Géli
17
Watremez
18
Delannoy
19
Devergie


20
Paillaugue
21
Vincent
22
Darmon
23
Haouas

La fiche de la rencontre :

Stade Français- Montpellier : 31-20 (20-10)

Evolution du score : 3-0 ; 3-3 ; 10-3 ; 17-3 ; 20-3 ; 20-10 ; 20-17 : 23-17 ; 26-17 ; 26-20 ; 31-20

Stade Français :

3E Waisea (10e, 25e), Ensor (63e)  ; 1T Plisson ; 3P Plisson (5e, 50e, 54e)

Carton jaune : Macalou (39e) 

Montpellier :

2E B. du Plessis (39e), Nadolo (43e) ; 2T Pierrar (40e, 45e) ; 2P Pierrar (7e, 57e) 

Carton jaune : Guillamon (51e)