Top 14 - 23ème journée Montpellier vs La Rochelle. LE M+30 DU RUGBYNISTÈRE

Top 14 - 23ème journée Montpellier vs La Rochelle. LE M+30 DU RUGBYNISTÈRE
Les Montpelliérains veulent terminer la saison à la première place
Ce qu'il faut retenir de la victoire du leader Montpellier à domicile sur le Stade Rochelais lors de la 23e journée de Top 14.

Les 3 moments marquants :

  • 25 premières minutes de folie :

Dès la 12ème minute de jeu, Paul Jordaan a été à la conclusion d’un beau mouvement rochelais en première main, initié par les jeunes Camou et Boudehent, le tout à la suite d’une mêlée maritime sur leurs propres 22 mètres. Une minute plus tard et après 3 placages rochelais manqués, Jesse Mogg venait égaliser pour le MHR (13ème minute). Un nouvel essai à la 16ème minute était inscrit par Tawera Kerr-Barlow. Le All Blacks llait marquer le deuxième essai maritime, après une touche jouée en fond d’alignement. À la 24ème minute de jeu, Nadolo marquait son 16ème essai de la saison après une passe de Jesse Mogg qui avait lui-même réceptionné une passe au pied millimétrée de Aaron Cruden.

  • Six minutes qui ont fait la différence

Après la mi-temps, les Montpelliérains mettaient la marche en avant avec deux essais à la suite de mauls portés. Bismarck Du Plessis puis Kélian Galletier permettaient au MHR de mener 35-17 après la transformation de Pienaar.

  • Le dernier coup de massue

Alors que les Rochelais tentaient de recoller au score, les joueurs de Patrice Collazo ne concrétisaient pas près de la ligne adverse. À la suite de ces occasions manquées, les sudistes inscrivaient quant à eux un superbe essai de Mogg à la 60ème minute, après une nouvelle passe décisive de Ruan Pienaar.

Le Top 3 du rédacteur :

  • Jesse Mogg : inspiré, l’arrière montpelliérain - en fin de contrat cette saison - a encore une fois montré l’étendue de son talent, avec un doublé et une présence de tous les instants. Sorti sous l’ovation du public à la 75ème, nul doute que ce type de performance attirera les convoitises de nombreux clubs de Top 14.
  • Ruan Pienaar : décisif au pied, mais aussi précis dans la gestion de son pack, le demi de mêlée sud-africain a été l’un des grands artisans de la victoire des pensionnaires de l’Altrad Stadium.
  • Kévin Gourdon : le troisième ligne international français a encore fait son match. Toujours aussi mobile et juste techniquement, il s’est aussi beaucoup dépensé défensivement pour combler les brèches de la ligne rochelaise.

Le bilan :

Après une première demi-heure de folie marquée par de grandes intentions de jeu, les Montpelliérains se sont recentrés sur leurs points faibles à savoir la conquête et la puissance de leurs avants. Les Rochelais eux, malgré une composition largement remaniée, ont affiché de belles velléités offensives mais étaient beaucoup trop faibles défensivement à l’image des erreurs individuelles des Camou, Boudehent ou encore Lamb.  

Montpellier engrange un 58ème point à domicile sur 60 possibles, et se rapproche ainsi des qualifications directes pour les demi-finales. Côté rochelais, une défaite relativement encourageante aux vues de l’infirmerie ainsi que de la composition notamment des arrières. Il leur faudra donc batailler jusqu’à la dernière journée pour s’assurer d’une seconde participation consécutive aux phases finales du Top 14. 

Les compositions :

LA ROCHELLE :

Tufele, Forbes, Boughanmi, Demotte, Jolmes, Barrow, Vito, Gourdon, Kerr-Barlow, Lamb, Roudil, Noble, Jordaan, Boudehent, Camou

MONTPELLIER :

Nariashvili, Du Plessis, Du Plessis, Van Rensburg, Willemse, Ouedraogo, Galletier, Picamoles, Pienaar, Cruden, Nadolo, Steyn, Dumoulin, Fall, Mogg