Top 14 - 23e journée. Castres vs Toulouse. Le M+30 du Rugbynistère

Top 14 - 23e journée. Castres vs Toulouse. Le M+30 du Rugbynistère
Top 14 - Castres a réussi à renverser la partie et à battre le Stade Toulousain.
Match à deux visages entre le Castres Olympique et le Stade Toulousain. Menés à la pause, les Castrais sont revenus puis l'ont emporté.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 7e - Fickou frappe d'entrée (0-7. La possession est castraise mais le réalisme toulousain. Ntamack entend l'appel d'Huget et lui remet à l'intérieur. L'ailier perce et profite du soutien de Médard qui donne ensuite à Fickou. Le centre marque malgré un bon retour des défenseurs.
  • 22e - Huget à l'affût (3-17). Le CO est sous pression devant son en-but. Rory Kockott tente de dégager mais il se fait contrer par Richie Gray. Yoann Huget est à la retombée et parvient à marquer malgré plusieurs défenseurs, et sans appel à la vidéo.
  • 42e - Dumora double la mise (15-23). Auteur d'un premier essai avant la demi-heure, l'arrière du CO a frappé dès la reprise en cassant plusieurs plaquages après plusieurs enchaînements dans les 22. Une réaction qui symbolise l'envie retrouvée des hommes de Christophe Urios
  • 58e - Le CO revient à un point (22-23). Le second acte a été à sens unique au tableau d'affichage. Dominateurs en termes d'occupation et de possession, les Tarnais ont logiquement trouvé la faille par Tulou après un départ dans l'axe du ruck.
  • 75e -  Kockott facile à 60m (28-23). Castres est pour la première fois passé devant au score à la 63e sur une pénalité d'Urdapilleta. Mais lorsqu'il a fallu sceller la victoire à près de 60m, l'Argentin a laissé sa place à Kockott. Avec l'appui du vent, le demi de mêlée n'a eu aucun mal à trouver la mire.

Le Top 3 du rédacteur :

  • Yoann Huget : Auteur d'une très belle percée dans le premier acte pour l'essai de Fickou, il a marqué après le contre de Gray. On l'a vu en jambes mais il n'a ensuite pas réussi à faire la différence. 
  • Julien Dumora : Deux essais au compteur pour l'arrière du CO qui a permis avec ses qualités de finisseur à Castres de rester dans la partie malgré une première mi-temps très difficile.
  • Rodrigo Capo Ortega : Le deuxième ligne est mentionné en premier lieu pour son état d'esprit. Leader, il n'a jamais baissé les bras malgré l'ampleur du score et a motivé ses coéquipiers pour aller chercher la victoire.

Le Tweet :

Le bilan :

Les supporters venus à Pierre-Fabre ont eu droit à une offre spéciale : deux matchs pour le prix d'un. En première mi-temps, on n'a vu que le Stade Toulousain. Plus physiques, plus disponibles, plus précis, ils ont mis les Castrais sous pression et ont logiquement été récompensés. En seconde mi-temps, le vent n'a pas tourné mais il a surtout été en faveur des locaux. Lesquels sont revenus avec le couteau entre les dents. William Servat avait raison de se méfier de leur réaction. Il savait très bien qu'il leur fallait prendre le plus de points. Mais leur avance n'a pas été suffisante. Le Toulousains n'ont presque pas vu le ballon et pas marqué le moindre point, encaissant un cinglant 20-0. Les ballons arrachés, les pénalités, les touches perdues, les dégagements contrés par le vent, ils ont tout connu et doivent se contenter du point de bonus défensif.

Les compositions :

Castres :

Dumora ; Batlle, Combezou, Taumoepeau, Smith ; Urdapilleta, Kockott ; Babillot, Tulou, Caballero ; Capo Ortega, Jacquet ; Kotze, Jenneker, Tichit

Toulouse :

Ramos ; Huget, Fickou, Fritz, Médard ; Ntamack, Doussain ; Elstadt, Madaule, Faasalele ; Maestri, Gray ; Faumuina, Marchand, Baille

La fiche de la rencontre :

Castres vs Toulouse 28-23 (MT : 8-23)

Evolution du score : 0-7; 3-7 ; 3-10 ; 3-17 ; 8-17 ; 8-20 ; 8-23 ; 15-23 ; 22-23 ; 25-23 ; 28-23

Castres : 
3E Dumora (27e, 42e), Tulou (58e) ; 2T Urdapilleta (44e, 59e) ; 3P Urdapilleta (12e, 63e), Kockott  (75e)

Toulouse : 
2E Fickou (7e), Huget (22e) ; 2T Ramos (8e, 23e) ; 3P Ramos (20e, 34e, 36e)