Top 14 - 10ème journée. Castres vs Stade Rochelais : le M+30 du Rugbynistère

Top 14 - 10ème journée. Castres vs Stade Rochelais : le M+30 du Rugbynistère
Le Castres Olympique vient à bout du Stade Rochelais !

Retour sur la belle victoire du Castres Olympique, qui fait tomber le Stade Rochelais sur sa pelouse.

Les 5 minutes les plus marquantes :

7’ Essai castrais ! Comme si le premier essai encaissé au bout de la deuxième minute de jeu ne suffisait pas, les Rochelais se font sanctionner. Le CO choisit la touche. Balle récupérée par les Castrais, qui filent à l’essai après un superbe ballon porté. David Smith aplatit la balle dans l’en-but rochelais (14-0). L’entame de match est tout simplement parfaite pour Castres, qui met en grande difficulté les Rochelais. Qui, eux, semblent totalement perdus.


23’ Véritable festival de Castres ! Les Castrais, à 5 mètres de l’en-but ont l’avantage. Grâce à une faute commise par les Jaune et Noir. Thomas Combezou perce le rideau défensif des Bagnards et inscrit le troisième essai de son équipe (21-7). C’est une véritable démonstration du CO qui est largement au-dessus offensivement.


48’ Essai pour La Rochelle ! Les Rochelais profitent de leur supériorité numérique pour aller inscrire leur premier essai de la rencontre. C’est Pierre Boudehent, jeune joueur du Stade Rochelais, qui est à la finition. Lorsque les hommes de Patrice Collazo mettent de la vitesse, ça marche ! Brock James ne transforme pas cet essai (21-8).


59’ Nouveau carton jaune contre Castres. Au terme d’une longue séquence de 4 minutes, Mathieu Babillot se fait sanctionner d’un carton par Monsieur Descottes. Les Castrais, à cinq mètres de l’en-but rochelais sont sur le point de marquer leur quatrième essai. Mais les Jaune et Noir récupèrent la balle et partent sur un contre de près de 80m. Avec toute la rapidité que l’on connaît à cette équipe. En-avant, l’arbitre arrête le jeu. Son assistant lui signale une action de jeu déloyal. Arbitrage vidéo. En effet, Mathieu Babillot fait un déblayage interdit sur Alexi Balès qui ne possède pas la balle et qui est hors du terrain. Le CO est de nouveau réduit à 14.


65’ Nouvel essai pour La Rochelle. Réduits à 13 contre 15 les Castrais boivent la tasse. Faute à leur indiscipline qui leur coûte cher. Jérémy Sinzelle en profite pour jouer vite une pénalité. Il sert son ailier Steeve Barry, qui s’envole inscrire un essai de 80 mètres (21-15) !


Le bilan :

L’entame de match parfaite des Castrais leur permet de mener 14-0 après seulement sept minutes de jeu. « On est restés en vacances », déclare le demi-de-mêlée rochelais Alexi Balès à la mi-temps. On aurait du mal à le contredire tant la première période est catastrophique pour La Rochelle. Le seul secteur dans lequel les Bagnards mettent en difficulté leurs adversaires, c’est la mêlée. Mais défensivement, les hommes de Christophe Urios sont largement au-dessus. Tout comme en attaque. Capables de percer le rideau défensif à de multiples reprises. Capables de trouver de très belles touches près de l’en-but adverse. Capables de scorer, et de mener 21-7 à la mi-temps.

Sursaut d’orgueil de la part des Rochelais au retour des vestiaires. Qui infligent un 12-0 en 25 minutes. Deux essais inscrits par Boudehent et Barry (65’, 21-15). Il faut dire que leur supériorité numérique les aide bien. Les Castrais sont réduits à 13 pendant dix minutes suite à deux cartons jaunes reçus successivement (59’ et 63’).

Mais le sentiment de domination des hommes de Patrice Collazo n’est que de courte durée. Le drop d’Urdapilleta (69’), précieux, met à l’arbis son équipe d’un essai transformé des Jaune et Noir (24-15). David Smith termine le travail de son équipe en inscrivant un dernier essai, son doublé (31-15). De plus, Grégory Lamboley écope d’un carton jaune (74’).

Large victoire amplement méritée de la part des Castrais, qui signent leur troisième victoire consécutive.


Le Top 3 de la rédactrice :

Julien Dumora. Très probablement l’un des meilleurs joueurs Castrais du match. Il inscrit le premier essai de la rencontre et trouve de très belles touches. Ses quelques interceptions sont également à souligner.

Alexi Balès. Comme lors de la rencontre contre Toulouse, le demi-de-mêlée rochelais est toujours là où il faut, quand il faut. Il n’a peut-être pas été auteur d’un essai ou d’une quelconque transformation, mais sa présence a été précieuse pour La Rochelle, c’est incontestable. Il a parfaitement servi ses coéquipiers, grâce à sa très bonne lecture du jeu. Et a su répondre présent ce soir, encore une fois.

David Smith. Auteur d’un doublé, l’ailier castrais a été à l’image de son équipe, efficace et au-dessus du lot. Démarqué, capable de briser la défense adverse et de se jeter dans les espaces lorsqu’il y en avait. On n’en attendait pas moins de lui. De quoi donner le sourire à son entraîneur, Christophe Urios.


La fiche de la rencontre :

Castres 31 - 15 La Rochelle

Évolution du score : 7-0, 14-0, 14-3, 21-3, 21-8, 21-15, 24-15, 31-15.

Castres : Tichit – Jenneker – Montes – Samson – Capo Ortega (c) – Caballero – Moreaux – Babillot – Kockott (m) – Urdapilleta (o) – Smith – Erbersohn – Combezou – Batlle – Dumora

La Rochelle : Corbel – Maurouard – Atonio – Kieft – Aldritt – Eaton (c) – Bales (m)  – James (o) – Roudil – Boudehent – Jordaan – Sinzelle – Rattez


Charger les commentaires