''Serge Simon s'ennuie'' selon Didier Mené

Ecrit par vous !
''Serge Simon s'ennuie'' selon Didier Mené
Arbitrage Wars, Episode I : The Phantom Scrum

Cet article est rédigé par Florian David, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :

  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !

La petite guerre de l'arbitrage de la mêlée continue entre Provale et la Commission Centrale de l'Arbitrage (CCA), représentés respectivement par Serge Simon et Didier Mené.

La petite guerre de l'arbitrage de la mêlée continue entre Provale et la Commission Centrale de l'Arbitrage (CCA).

Si vous avez lu le Midol de ce lundi, Serge Simon (le président du syndicat des joueurs) s'est fendu d'une critique plutôt acerbe sur la manière dont sont arbitrées les mêlées fermées depuis le début du Top 14. Selon lui, tout est fait pour déstabiliser les premières lignes, et les arbitres sont entrés dans une logique de répression et de contrôle absolu :

"Sur 10 pénalités sifflées en mêlée fermée, au moins 80% sont imaginaires. Cet acharnement a un impact absolument dramatique sur le rugby. [...] Les joueurs sont hallucinés, au sens propre du terme : ils ont des hallucinations, ils ne comprennent plus ce qu'il se passe autour d'eux. Ils entrent en mêlée avec la peur au ventre. [...] Cette attaque des arbitres envers la mêlée est absolument disgracieuse, humiliante et insultante.

J'ai une hypothèse : soit les arbitres sont de bonne foi et sont complètement paumés, [...] soit ils manquent tout simplement de connaissances, de vécu de la mêlée, et vivent dans un monde exclusivement théorique.

Quand je vois les arbitres s'endormir entre deux commandements, j'ai mal pour les joueurs de première ligne. Pire, on dirait que ce temps d'attente est devenu une fin en soi. [...] c'est une démonstration de pouvoir, une volonté despotique de vouloir tout contrôler."


Bien évidemment, le patron aixois de la CCA Didier Mené a tenu a réagir dans le journal régional La Provence à ces accusations :

"J'’ai découvert que Provale avait finalement pour vocation de discuter des problèmes de mêlée. Je pensais que s'’occuper des joueurs au chômage était beaucoup plus important dans la cause défendue par ce syndicat. Visiblement, son président s'’ennuie et son costume est trop petit. En fait, toutes ces attaques ne m’'inquiètent pas, car celles-ci sont davantage entretenues par certains intervenants médiatiques et quelques joueurs que par les entraîneurs, les présidents de club ou les institutions."

Quelque chose nous dit qu'on n'en est qu'au début de l'histoire...

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
INFOGRAPHIE : le classement des meilleures équipes nationales en 2016 selon le pourcentage de victoires
Brèves INFOGRAPHIE : le classement des meilleures équipes nationales en 2016 selon le pourcentage de victoires 07 décembre 2016 à 18:30
Dubaï 7s . Jean-Baptiste Gobelet décrypte le premier tournoi de France 7
Brèves Dubaï 7s . Jean-Baptiste Gobelet décrypte le premier tournoi de France 7 07 décembre 2016 à 17:00
Élu président de la FFR, Bernard Laporte doit-il arrêter RMC ?
Brèves Élu président de la FFR, Bernard Laporte doit-il arrêter RMC ? 07 décembre 2016 à 15:30
VIDEO. Top 14 - Stade Rochelais, Vincent Merling : "On connaît nos limites, mais on est ambitieux. On veut aller très loin"
Vidéos VIDEO. Top 14 - Stade Rochelais, Vincent Merling : "On connaît nos limites, mais on est ambitieux. On veut aller très loin" 07 décembre 2016 à 14:00

Charger les commentaires