Rugby : Le XIII et le XV toujours plus proches... à l'image de David Ellis

Rugby : Le XIII et le XV toujours plus proches... à l'image de David Ellis
David Ellis se bat pour promouvoir le XIII et le XV à Lyon.
Les passerelles entre les deux disciplines sont de plus en plus nombreuses, comme le prouve le projet commun du LOU Rugby et du LVR XIII. Cousins mais différents sur bien des aspects, le rugby à XIII et le rugby à XV n'ont jamais paru aussi proches. Ces dernières années, nombreux sont les treizistes ayant franchi la passerelle entre les deux disciplines. Sonny Bill Williams (qui devrait bientôt retourner chez les Chiefs) et Israel Folau, pour ne citer qu'eux, sont devenus des stars du XV en quelques mois. Dernièrement, c'est la star des Wests Tigers Benji Marshall qui s'est officiellement engagé avec les Auckland Blues.

Et en France ? Les Dragons Catalans, basés à Perpignan, disputent chaque année la Super League, l'équivalent européen de la NRL. Problème, le XIII peine à dépasser les frontières du Languedoc-Roussillon. L'échec retentissant du PSG XIII dans les années 90 est là pour le rappeler. Pourtant, certaines grandes villes françaises se mettent à rêver et nourrissent des ambitions. C'est le cas de Lyon et de son club, le LVR XIII.

Ancien treiziste, international à XIII, entraîneur champion de France de Villeneuve-sur-Lot en 1996, David Ellis est surtout connu du grand public pour avoir été le spécialiste de la défense des Bleus de 2000 à 2011. En charge de celle du LOU Rugby depuis l'an dernier, Ellis devrait désormais intervenir auprès du LVR, qui stagne dans les bas-fonds de l’Élite 2 depuis plusieurs saisons. A terme, le but est de créer un grand pôle ovale régional. Cette saison, les treizistes pourraient même jouer quelques matchs au Matmut Stadium et qui sait, hériter du stade quand les quinzistes s'installeront du côté de Gerland. Pour Le Progrès, Ellis est revenu sur cette nouvelle aventure : « Il existe un fort potentiel rugby, que ce soit à XIII ou à XV qui n'a pas encore été vraiment exploité. Je suis persuadé qu'on peut s'appuyer sur quelque chose de grand, en s'appuyant sur la formation. […] Je rêve de faire monter les deux clubs. »

Alors, deux grands clubs à Lyon, vous y croyez ?