Rugby à VII : comment les Froggies se sont-ils distingués à Dubaï ?

Rugby à VII : comment les Froggies se sont-ils distingués à Dubaï ?
L'équipe des Froggies lors du tournoi de Dubaï.
Participant au tournoi d'invitation à Dubaï, les Froggies ont obtenu la troisième place, comme en 2017.

L'hiver est là, mais pas pour les septistes. Si les équipes de France étaient en déplacement à Dubaï le week-end dernier, pour les étapes du circuit mondial, elles n'étaient pas les seules représentantes du rugby tricolore. Les Froggies, association mythique du rugby à 7 français, qui participent au tournoi d'invitation de Dubaï depuis 1990, étaient également de la partie. À la clé, une très belle troisième place obtenue contre la Russie, une nation qui faisait partie du circuit mondial la saison passée. Les joueurs présents pour l'occasion ont pu profiter de l'élégance de la ville de la démesure, et se sont notamment retrouvés avec l'équipe de France développement pour préparer la compétition.


Photos: Maelann Perret-Tourlonias.

Un parcours en dents de scie


Les Froggies rentrent parfaitement dans leur tournoi le vendredi, puisqu'ils remportent le premier match. Et de loin, puisqu'ils s'imposent devant l'équipe développement de Russie 45 à 5, grâce notamment à un doublé de Yann Ruel et d'Hippolyte Baillon. La deuxième rencontre est plus complexe, puisqu'ils ont à faire à l'équipe réserve d'Angleterre. Malgré un match serré, ils doivent s'incliner 22 à 33. Ils terminent donc à la deuxième place de leur poule et obtiennent leur billet pour les quarts fnale. Sur leur route, se dresse alors l'équipe nationale d'Allemagne. Mais les Froggies ne tremblent pas et passent ce tour en l'emportant 24 à 12. Ils se hissent en demi-finales face à l'Irlande, championne d'Europe en titre, qui ne leur laisse aucun espoir et s'impose largement 38 à 7. L'Irlande remportera par la suite le tournoi face à l'équipe développement d'Afrique du Sud 28 à 21. Pour les Froggies, ce sera la dernière marche du podium, obtenue difficilement face à l'équipe nationale de Russie 10 à 7, grâce à un doublé de Vincent Carlos Raclo. À noter sur ce tournoi, les très bonnes performances de Yann Ruel (100% de duels défensifs gagnés) et de Johan Demai-Hamecher, ancien joueur de France 7, qui a réalisé de nombreuses percées et a été à l'oeuvre de plusieurs essais. Ce dernier finit également la compétition avec 80% de transformations réussies. Les Froggies se classent donc troisièmes, et terminent ainsi à la même place que l'année dernière.

Las Vegas en préparation


Contrairement à d'autres associations de rugby à 7 françaises, les Froggies font eux le choix de ne disputer que des tournois à l'étranger. S'ils reviennent sur le tournoi de Dubaï depuis 1990, ils participent également depuis de nombreuses années au tournoi de Las Vegas qui aura lieu en mars 2019 cette saison. Parmi les autres échéances prévues, Saint-Pétersbourg (mai 2019), Rome (juin 2019) et Algarve (juillet 2019), sont au programme.

Le groupe :

Sébastien Causse (Adge-Fédérale2)

Johan Demai-Hamecher (Lannemezan-Fédérale 1)

Lucas Blanc (USO Nevers-Pro D2)

Yan Ruel (Montauban-Pro D2)

Thomas Larregain (Colomiers-Pro D2)

Aurélien Chaumont (Colomiers-Espoirs)

Vincent Carlos Raclot (US Morlaas-Fédérale 2)

Maelann Perret-Tourlonias (CSBJ-Fédérale 1)

Brice Poitau (Colomiers-Espoirs)

Joffrey Bonnelli (Froggies Rugby Club)

Thomas Bethfort (Colomiers-Espoirs)

Hippolyte Baillon (Saint-Jean de Royan-Fédérale 2)



Inscrites également sur le tournoi d'invitation, les équipes de France développement n'ont pas brillé. Les garçons et les filles ont remporté le Challenge Trophy chacun de leur côté et se classent donc neuvièmes.