Rugby à 7. France 7 Féminines vice-championne du monde derrière les Black Ferns

Rugby à 7. France 7 Féminines vice-championne du monde derrière les Black Ferns
Rugby à 7. France vs Nouvelle-Zélande en finale de la Coupe du monde.
L'équipe de France féminine de rubgy à 7 s'est inclinée en finale de la Coupe du monde face à la Nouvelle-Zélande.

Tout est allé un peu trop vite pour les Bleues lors de cette finale de Coupe du monde face à la Nouvelle-Zélande. Jamais les Françaises n'avaient triomphé des Black Ferns. Au vu de ce match, on se dit que ce jour est encore loin. Pourtant, les protégées de David Courteix ont mis du coeur à l'ouvrage. Principalement en défense avec des plaquages appuyés de Montserrat Amédée ou encore Camille Grassineau. Une débauche d'énergie cependant insuffisante pour endiguer les offensives des championnes du monde en titre. Lesquelles ont pris le score dès la deuxième minute de jeu par Michaela Blyde (5-0).

Les Néo-Zélandaises, dominatrices en termes de possession et d'occupation, ont logiquement doublé la mise par Portia Woodman (6e) malgré un bon retour de Fanny Horta. Avant que Tyla Nathan-Wong ne fasse parler ses appuis et ses cannes avant la pause. Certes les essais n'étaient pas transformés mais l'écart entre les deux équipes sur le terrain semblait bien plus important que ces quinze points. Souriantes et confiantes au moment de l'hymne, les Néo-Zélandaises n'ont jamais douté dans cette partie et surtout presque jamais été mises en danger malgré l'envie tricolore d'investir leur camp. En témoigne le score final, 29-0, après deux nouveaux essais de Michaela Blyde (14e, 16e). 

Au sortir de cette finale, une pointe de déception chez les Bleues mais également de la satisfaction. France 7 Féminines a réalisé une très belle saison sur les World Series, terminée à la troisième place. Elles peuvent se targuer d'être vice-championne du monde derrière une très très belle équipe néo-zélandaise après avoir écarté le Canada et l'Australie, titrée au Jeux olymiques de Rio. Il y avait donc des sourires sur les visages des joueuses de David Courteix après la remise des médailles et le sentiment du travail accompli malgré la défaite. Place aux vacances avant de repartir à l'entraînement avec la ferme intention d'enfin battre ces Black Ferns. Notez que deux Françaises font partie de la dream team de la Coupe du monde : Lina Guérin et Anne-Cécile Ciofani, également élue meilleure rookie.