XV DE FRANCE - 24h avec Geoffrey Doumayrou

XV DE FRANCE - 24h avec Geoffrey Doumayrou
Et si Doumayrou nous faisait mentir ?
L'annonce de la composition pour le test-match de samedi a été faite ce matin. Depuis hier, des génies savaient déjà tout !

On va pouvoir refaire la compo des dizaines de fois, en discuter, échanger, argumenter. Et Doumayrou n'y serait certainement pas à chaque fois. À la manière d'Ovale Masqué et sa DeLorean, je suis allé dans un lieu plus sûr en matière de prévisions futures. Un lieu où le possible est remis en cause, de la météo à la compo du XV de France : le PMU.

J'ai donc eu l'occasion, au détour de conversations et cacahuètes, d'assister au débat le plus important aujourd'hui. Pas le prix du gasoil mais le cas Geoffrey Doumayrou. Mes trois compères de cafés (qui étaient à l'apéro, le jetlag tout ça) ont pu me faire partager la journée de Geoffrey Doumayrou, alias l'enfant sauvage ou "Black parterre", lors de l'annonce du groupe. Oui, Bruno connaît un mec qui a son cousin qui livre des pizzas tard le soir à Marcoussis pour Camille Lopez. Récit.

9h. Lever

L'équipe se lève pour retrouver Camille Lopez qui est déjà au petit déjeuner. Geoffrey, lui, finira tranquillement sa nuit retardée par le visionnage de vidéos "Tribute All Black" sur Youtube. Il décidera de se lever finalement, même si pour lui il n'a rien à faire ici et que de toute manière il ne sera pas dans le groupe.

10h. Entraînement

Premier entraînement de la journée pour l'ensemble des tricolores, et Geoffrey arrive tranquillement en claquettes avec sa chocolatine. Oui il dit CHOCOLATINE ! Je vous rappelle qu'il vient d'un club que vous ne connaissez même pas hormis pour impressionner votre date au bar : Pic-Saint-Loup.

Attention : à l'inverse, si vous demandez un verre de "là d'où vient Doumayrou" il est possible qu'on vous serve un Kava1.

L'entraînement commence et Geoffrey s'échauffe de son côté : pieds/poings, il boxe sur un boudin en se prenant pour Nurmagomedov. Les autres font leur mise en place mais il continuera de jongler avec un ballon : "Coach ! 13 aujourd'hui !"

1 : boisson répandue au Fidji, Vanuatu, Nouvelle-Calédonie et Brive.

12h. Repas

L'heure de la gamelle. Mais Geoffrey en bon déconneur décide de lancer une bataille de bouffe, très vite arrêté par Camille Lopez en sanglot.

13h. Temps libre

Jeu de cartes, sieste, jeux vidéos ou Netflix. Pour Geoffrey ça sera une simple course de voiture de golf sur les pelouses de Marcoussis. Il déteste les activités des animateurs et ça il ne se privera pas de le dire en bilan de colo !

15h. Séance vidéo

Séance vidéo sur le match des Blacks de novembre 2017 et Geoffrey redevient sérieux, il mime discrètement le haka qu'il connaît par cœur. Puis viennent les vidéos du Six Nations 2018 où il était associé à Mathieu Bastareaud. Il lui lance discrètement une phrase que je répète chaque soir à ma copine : "si j'suis nul c'était ta faute on est pas complémentaire". Mathieu ne répond pas, dans un coin de la tête cette image du clash avec Fabien Galthié.

17h. Le Prénom

Annonce de l'équipe. Jacques Brunel annonce l'équipe à son groupe. Geoffrey lui est plus certain d'être sur Mon Petit Gazon que sur le pré du Stade de France. Gaël Fickou s'assoit à côté de Mathieu Bastareaud, sourire aux lèvres, et lui tape sur la jambe comme un signe de confiance et de félicitation. Les deux se tiennent la main (Info de Bruno).

Numéro 12 : Mathieu Bastareaud.

L'excitation monte, les deux compères ne tiennent plus en place et des petis sons aigus sortent de leurs bouches. Guirado se tourne et leur lance un petit regard rassurant, comme pour dire "Vous inquiétez pas" *emoji clin d'œil

Numéro 13 : ...

Gaël Fickou se lève, entraînant Mathieu Bastareaud avec lui, les bras levés.

... Geoffrey Doumayrou.

Fickou crie de joie ! Serre Matthieu dans ses bras et tape dans la main de ses coéquipiers assis à côté. Tout le monde a ce petit regard perplexe. "On va s'éclater" à Mathieu qui s'est rassis, tête dans les mains. Le regard des autres intrigue Gaël Fickou, qui comprend qu'il y a un problème. 

- "Quoi ? Y'a pas Mathieu ?" - "J'ai dis Doumayrou, Gaël"

Doumayrou rigole. Il se léve et repart dans sa chambre calmement devant "Comment tuer son boss 2".

La compo de l'équipe de France est tombée.Certains estiment qu'avec elle, tous nos espoirs de voir du beau jeu aussi. C'est comme attaquer le tourmalet avec un vélib, certes. La victoire c'est autre chose. "Pour moi, tu joues pas un match pour prendre du plaisir, tu joues pour gagner", comme le déclarait Jonathan Best sur son blog personnel, Twitter.

XV de France - Doumayrou et Bastareaud plutôt que Fickou, est-ce le bon choix ?