RCT : rhabillé pour l'hiver par Mourad Boudjellal, Julian Savea répond à son président

RCT : rhabillé pour l'hiver par Mourad Boudjellal, Julian Savea répond à son président
RCT : rhabillé pour l'hiver par Mourad Boudjellal, Julian Savea répond à son président.
Prié de partir, Julian Savea a réagi de manière paisible aux déclarations de son président.

On peut désormais l'affirmer sans trop de doute : le RCT ne disputera pas les phases finales du Top 14. Le club varois accuse un retard de 14 points au classement sur le 6ème et dernier qualifier, Paris. Une saison de transition difficile à vivre pour les supporters, les joueurs... et le président. Mourad Boudjellal ne s'en est jamais caché : il exige le meilleur des siens. Et quand il estime que ce n'est pas le cas, il lui tombe dessus.

C'est notamment le cas de Julian Savea.

Pour RMC, Boudjellal confiait même que l'ailier all black, arrivé cet été sur la Rade, ne serait plus là la saison prochaine malgré son contrat : 

Je vais demander un test ADN. Ce n’est pas Savea qu’on a recruté mais "Savéapas". Ils ont dû le changer dans l’avion. Si j’étais lui, je m’excuserais et je rentrerais au pays. Quand on arrive à ce niveau de jeu, il faut s’excuser et partir. Ce n’est peut-être qu’une question d’amour propre. Est-ce que c’est moi qui nourris ma famille ou est-ce que c’est le club ? Pour Savea, c’est nous… Je lui ai dit qu’il était libéré et qu’il n’était plus le bienvenu à Toulon ! Il lui reste un contrat d’un an. Il peut faire ce qu’il veut. Ça peut être long pour le club un an mais surtout très long pour le joueur… Pour moi, il est libéré. Son frère jumeau lui ressemble beaucoup… On aura au moins appris que certaines ressemblances physiques sont vraiment frappantes… Il s’est fait reprendre à la course par un mec qui doit gagner à l’année ce que Savea gagne à la semaine (Masilevu)… Parfois, certains viennent pour de mauvaises raisons… 

Boudjellal d'évoquer l'action du deuxième essai agenais, où Masilevu grille la politesse à l'ancien ailier des Hurricanes, pourtant parti bien devant lui. Sur Twitter, Julian Savea a réagi à ce possible départ : "Je mets toute cette négativité derrière moi pour débuter cette semaine avec une attitude positive. Que je sois le bienvenu, ou non, je suis toujours sous contrat avec mon équipe, et je continuerai de m'entraîner semaine après semaine avec mes frères."