Quels postes ont la plus grande valeur en Top 14 et en Europe ?

Quels postes ont la plus grande valeur en Top 14 et en Europe ?
Tous les postes n'ont pas la même valeur en Europe.
Du Top 14 à la Premiership en passant par le Pro 14, tous les postes n'ont pas la même valeur aux yeux des clubs.

"Il n'y a plus de saisons ma bonne dame", ce célèbre adage ne concerne pas le rugby à première vue. Mais pourtant, il s'applique parfaitement au marché des transferts. Désormais, les clubs anticipent leur recrutement et les annonces se font tout au long de la saison en Top 14. Et parfois (qui a dit souvent ?), c'est à celui qui fera la plus grosse annonce. Néanmoins, toutes ne font pas le même effet sur la concurrence et les supporters. Pour avoir le plus d'impact, il faut recruter un joueur connu et faire un gros chèque. Bien évidemment, tous n'ont pas la même valeur selon leur position. 

Le site Esportif s'est intéressé à la moyenne de salaires des joueurs du championnat de première division et nous livre ainsi un classement par poste. En Top 14, le joueur qui a la plus grande valeur en 2018/2019, c'est l'ouvreur. Maître à jouer, éventuellement buteur, il est celui qui doit conduire l'équipe vers la victoire. Aussi, les présidents sont prêts aligner les euros pour les signer à l'image du Racing 92 avec Carter (71.000 euros/mois). Après le demi d'ouverture, on ne retrouve pas le demi de mêlée (très loin dans le classement) mais le pilier droit, les centres et le numéro 8. Le poste le "moins bien payé" ? Le piler gauche tandis que le talonneur est à peine mieux classé malgré tout le travail qu'il doit faire sur le pré.

Que ce soit en Premiership ou dans le Pro 14, on casse aussi sa tirelire pour l'ouvreur. Mais les Anglais sont plus enclins à sortir leur chéquier pour le demi de mêlée alors que les Celtes préfèrent les ailiers mais surtout les deuxièmes lignes. Si on combine les salaires de tous les joueurs de ces trois championnats, l'ouvreur arrive aussi en première position devant le numéro 15, mais mieux classés chez nos voisins. Une constante cela dit, la mauvaise place du talonneur et du pilier gauche