PRO D2 – Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : COLOMIERS

Ecrit par vous !
PRO D2 – Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : COLOMIERS
L’USC est prête pour un objectif bien connu pour elle ces dernières saisons : la qualification pour les phases finales. Crédit photo : Colomiers Rugby Officiel - Facebook

Cet article est rédigé par Olivier Rey-Giraud, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :

  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !

Aussi discret soit-il, le club à la Colombe fait depuis plusieurs saisons partie des équipes en lice pour la qualif' aux phases finales. Ce qui est à coup sûr l'objectif de la saison.

Présentation :

9ème en 2014, 8ème lors de l’exercice 2014-2015, 5ème et demi-finaliste battu à Jean-Dauger par l’Aviron Bayonnais en 2016, puis 7ème en 2017 en ratant la qualification en demi-finale de trois petits points… L’USC est en progression quasi-constante depuis plusieurs saisons. Surtout, elle entame désormais chaque exercice avec la même ambition : terminer dans le Top 5 et atteindre les demi-finales. Cette saison, la 6ème place sera elle aussi qualificative pour le Tour Qualificatif qui verra s’affronter le 4ème et le 5ème, puis le 3ème et le 6ème de Pro D2.

OFFICIEL. Un barrage opposera le 13ème du Top 14 au perdant de la phase finale de Pro D2Pour la saison à venir, il y a eu du nouveau dans le staff columérin. Bernard Goutta, entraîneur principal depuis 2012, s’en est allé rejoindre à Clermont son ami et ancien collaborateur à l’USAP, Franck Azéma. Pour le remplacer, Olivier Baragnon a été désigné directeur sportif de l’équipe professionnelle. Il est un ancien de la maison, ayant eu en charge les trois-quarts de 2011 à 2013. Les avants seront coachés par Marc Dantin, passé par Lannemezan, Périgueux, Mont-de-Marsan et la saison passée par Tarbes. Pour finir, le poste d’entraîneur des trois-quarts a été pourvu par Julien Sarraute, ancien joueur du FCAG passé par la suite coach de l’équipe fanion gersoise.

Pro D2. Colomiers dévoile son nouveau staff pour la saison prochaine

Un staff censé confirmer la montée en puissance de cette équipe columérine.

L’an passé :

La saison dernière, les banlieusards ont terminé à la 7ème place du classement de la Pro D2. Ils étaient intégrés aux qualifiables potentiels tout au long de l’exercice avant de céder du terrain en fin de saison. La saison monstrueuse de Thomas Ramos, notamment dans l’exercice des tirs-aux-buts, aura été un atout indéniable. Les Columérins ont été intraitables à domicile, glanant 14 victoires du 15… sauf au pire des moments lors de l’avant-dernière journée de Pro D2 face au voisin montalbanais, s’inclinant 35-24 au terme d’un match sublime…

Les Bleu et Blanc avaient encore une chance lors de la dernière journée mais la mission à Armandie s’annonçait difficile, trop difficile. Un match nul 13-13 aura eu raison de la qualification dans le dernier carré, et clôturera une saison encore une fois pleine d’espoir pour l’USC. Une pointe de regret est tout de même à avoir puisqu’au vue de la saison des Columérins, la 5ème place n’était pas inatteignable…

L’objectif de cette saison est encore à n’en pas douter de décrocher le billet qualificatif pour les phases finales.

Les matches amicaux :

Les Columérins ont d’abord croisé le fer à Castelsarrasin face à l’USM, contre qui ils s’étaient inclinés à trois reprises la saison passée (2 fois en championnat et une fois en amical). Dans un match engagé où cinq biscottes et un rouge auront été brandis, le club à la Colombe s’est cette fois-ci imposé 20-7 grâce à deux essais de Catala et Coll.

Une semaine après, Le Derby permettait aux Columérins d’affronter le Stade Toulousain dans son antre. Ils se sont inclinés de peu 33-28, après une première période passée au travers, et une seconde où l’entrée en jeu de la jeunesse toulousaine a largement équilibré les débats. Le club à la Colombe s’est même montré supérieur et dominateur pendant de longues minutes durant le second acte.

RÉSUMÉ VIDÉO. Le match amical pour le Stade Toulousain, le Derby pour ColomiersLes Columérins avaient repris le chemin de l’entrainement le 26 juin, le 3 juillet pour les recrues. Ils ont effectué leur traditionnel stage de pré-saison à Maubourguet, dans les Hautes-Pyrénées.

L’heure de la reprise a désormais sonné pour le club haut-garonnais qui se déplace à Jean-Alric pour affronter Aurillac ce vendredi soir lors de la première journée de championnat. Les Columérins enchaîneront ensuite deux grosses réceptions : l’USAP, puis Bayonne. Le début de saison est donc à bien négocier…

Le maillot 

Le tableau des transferts pour la saison à venir :

Arrivées :

Adrien BORDENAVE, 23 ans, Pilier, JIFF, Bayonne / Guillaume TARTAS, 20 ans, Pilier, ESPOIR, Agen / Daniel FALEAFA, 28 ans, 3ème ligne, NON JIFF, Albi / Marius ANTONESCU, 24 ans, 2ème ligne, JIFF, Tarbes / Jean-Pierre PEREZ, 33 ans, 3ème ligne, JIFF, sans club / Baptiste ROUGÉ-THOMAS, 18 ans, Ouverture, ESPOIR, Toulouse / Sebastián POET, 24 ans, Ouverture, NON JIFF, Angoulême / Chris TUATARA-MORRISON, 30 ans, Centre, NON JIFF, Brive / François FONTAINE, 22 ans, Centre, ESPOIR, Castres / Randall KAMEA, 30 ans, Ailier, NON JIFF, Bourgoin / François TARDIEU, 22 ans, Arrière, ESPOIR, Agen / Beka SHEKLASHVILI, 31 ans, Pilier, NON JIFF, Albi

Départs :

Ariel CASTELLINA, 35 ans, Pilier, NON JIFF, Retraite / Oleg ISHCHENKO, 23 ans, Pilier, JIFF, retour de prêt MHR / Rossouw DE KLERK, 27 ans, Pilier, NON JIFF, n'est pas conservé / Sipili FALATEA, 20 ans, Pilier, ESPOIR, Clermont / Demian PANIZZO, 27 ans, 2ème ligne, NON JIFF, Carcassonne / Martin DEVERGIE, 22 ans, 3ème ligne, ESPOIR, Retour de prêt Montpellier / Martin PUECH, 28 ans, 3ème ligne, JIFF, Pau / Alexis RENOU, 21 ans, Ouverture, ESPOIR, Aubenas / Christopher HILSENBECK, 25 ans, Ouverture, JIFF, Vannes / Florian NICOT, 30 ans, Centre, JIFF, Pau / Peni BOTIKI, 28 ans, Centre, NON JIFF, n'est pas conservé / Bill VALETINI, 21 ans, Ailier, ESPOIR, n'est pas conservé / Kimani SITAUTI, 26 ans, Ailier, NON JIFF, Angoulême / Marika VUNIBAKA, 23 ans, Ailier, ESPOIR, n'est pas conservé / Thomas RAMOS, 21 ans, Arrière, ESPOIR, Retour de prêt Toulouse

Source : All Rugby

Les joueurs à suivre :

Maya Voretamaya a vécu une saison blanche à raison d’une blessure. L’ailier fidjien doit revenir fort et sera à n’en pas douter très surveillé par ses opposants.

Daniel Faleafa débarque tout fraîchement d’Albi, descendu en Fédérale 1 Élite. L’international tongien, polyvalent deuxième ou troisième latte, jouait sous les couleurs jaune et noire depuis trois saisons. Auparavant, il aura connu 5 sélections chez les Baby Blacks et 4 sélections pour les Tonga. Ses trois saisons au Sporting ont été très abouties malgré la descente l’an dernier. Son activité devant et dans le pack est très attendue.

Sebastian Poët, fraîchement arrivé du SA XV partagera le poste d’ouvreur avec Maxime Lafage. Ces deux jeunes joueurs, respectivement 24 et 22 ans, joueront une concurrence qui s’annonce passionnante à suivre.

Enfin, l’attention sera forcément portée sur Jean-Pierre Perez et son retour dans le monde professionnel. Évincé de l’USAP il y a un an, il s’était relancé la saison dernière en Fédérale 2 à La Salanque Côte Radieuse. Son retour est forcément très attendu.

Le XV probable (entre parenthèses : les remplaçants probables) :

  1. Thomas Dubois (Damien Weber)
  2. Benjamin Rioux (Agustin Costa Repetto)
  3. Anthony Roux (Beka Shekashvili)
  4. Sioné Timani (Marius Antonescu ou Clément Chartier)
  5. Jonny Fa’Amatuainu (Romain Mémain)
  6. Jean-Pierre Perez (Stéphane Onambélé)
  7. Aurélien Beco (Jean Thomas)
  8. Daniel Faleafa (Romain Bézian)
  9. Sébastien Inigo (Damien Neveu ou Joris Cazenave)
  10. Maxime Lafage (Sebastian Poet)
  11. Maya Voretamaya (Clément Lagain)
  12. Chris Tuatara Morrison (Fabrice Catala)
  13. Grégoire Maurino (François Fontaine)
  14. Nicolas Plazy (Randall Kaméa)
  15. Cédric Coll (François Tardieu)

Le prono du rédacteur :

L’USC sort d’une bonne saison, où la qualification était à portée. Le recrutement est plutôt prometteur et Colomiers est capable de se hisser dans les places qualificatives au Tour qualificatif, puis de passer ce tour. Aller gagner à l’extérieur en demi-finale est une toute autre affaire, mais pas insurmontable pour autant. Colomiers ne fait pas partie des grands favoris pour la montée en Top 14 mais le club à la Colombe n’est néanmoins jamais très loin…


Charger les commentaires