Pourquoi le Portugal joue-t-il sans ses ''Français'' face à la Roumanie ?

Pourquoi le Portugal joue-t-il sans ses ''Français'' face à la Roumanie ?
Crédit photo : Instagram @portugalrugbyoficial
Le Portugal joue son avenir ce samedi face à la Roumanie. Seul bémol : l'absence de ses ''Français''.

A quelques jours d’un des matches les plus importants des deux dernières années pour l’avenir du rugby portugais, ce samedi contre la Roumanie pour la remontée en deuxième division européenne, la Fédération Portugaise de Rugby a communiqué la liste des 23 en partance pour Baia Mare. Et aucun des joueurs évoluant dans les championnats professionnels français n'est présent… Julien de Sousa Bardy (Montpellier), Mike Tadjer Barbosa (Grenoble), Samuel Marques (Brive), Francisco Fernandes (Béziers), José Lima (Carcassonne), Antony Alves (Aurillac), Geoffrey Moise (Pau), Aurélien Béco (Colomiers), Adérito Esteves (Tarbes) sont tous absents ! Et il semblerait que ceci ne soit pas limité à l’Hexagone, puisque Pedro Bettencourt, actuellement à Newcastle après plusieurs saisons passées à Carcassonne, n’est pas non plus dans cette liste. Au final, un seul joueur n’évolue pas le championnat portugais : Rui d’Orey qui joue à Richmond.

Après la démission du président de la FPR il y a quelque mois sur fond de polémique consécutive à des violences entre supporters lors de la finale du championnat national, on aurait pu espérer une évolution favorable de la situation sur ce point. Sous sa présidence, il avait été constaté une disparition progressive des « Français » pour les rencontres internationales, et ce bien que ce dernier - régulièrement interpellé par la presse locale sur ce point - se défendait d’avoir une opposition de principe à leur présence en sélection. Expliquant la situation par une insuffisance de moyens financiers de la FPR pour permettre de les accueillir dans de bonnes conditions...

Doit-on lire derrière la liste des 23 convoqués pour le match de samedi la volonté de ceux qui animent provisoirement la fédération - dans l’attente des prochaines élections - de rester dans le droit fil de la politique antérieure ? Est-ce les moyens qui sont réellement insuffisants pour financer des billets d’avion et quelques nuits d’hôtel à Lisbonne aux « Français » dans l’attente du décollage pour la Roumanie ? Est-ce les joueurs professionnels eux-mêmes qui, échaudés par de mauvaises expériences (certains professionnels convoqués ces dernières années qui ont choisi de répondre présent ont en effet pu se retrouver à chauffer le banc des remplaçants) ont refusé de donner suite ? Certains joueurs sont-ils blessés ? Les clubs français ont-ils refusé de libérer leurs internationaux portugais ? Est-ce un peu de tout cela à la fois ? En tout cas, c’est une situation pour le moins inquiétante, et qui devrait se révéler dommageable, vu les difficultés des joueurs issus du championnat portugais à assurer un jeu de niveau international sur les lignes avant face à des joueurs roumains qui, eux, se montrent redoutables dans ce secteur de jeu.

Découvrez la liste des convoqués ici.