Pourquoi la FFR a-t-elle enregistré une perte de 7,35 millions d'euros ?

Pourquoi la FFR a-t-elle enregistré une perte de 7,35 millions d'euros ?
Pourquoi la FFR a-t-elle enregistré une perte de 7,35 millions d'euros ?
Dans un communiqué, la Fédération Française de Rugby explique les causes des pertes subies.

FFR : les comptes de la Fédération dans le rougeLa Fédération a confirmé que les comptes étaient dans le rouge, suite aux révélations du JDD. "L’impact sur le résultat net de l’exercice 2017-2018 est de -7,35 millions d’euros," précise-t-on dans un communiqué. Ce dernier révèle les causes de ces pertes.

  • L’arrêt du projet Grand Stade
  • Le financement d’une stratégie de reconquête pour redonner à la France sa place sur la scène internationale / Organisation du Mondial U20
  • La Coupe du Monde 2023
  • Le changement de staff du XV de France

Concernant le premier point, Florian Grill - président de la ligue IDF et membre du Comité Directeur - regrette une perte de 2,5M€ qui aurait pu être évitée : "d'une part l'arrêt permet aussi des économies (dont on ne parle pas par contre), et d'autre part il était facile de sortir du contrat sans pénalités si les choses avaient été faites dans les règles. Mais la FFR a tout arrêté sans faire les choses dans le bon ordre ni vis à vis des constructeurs, ni vis à vis des collectivités... Franchement, une gestion pas à la hauteur."

Le changement de staff a coûté 2,6M€, la FFR précisant : "une décision sportive assumée pour remettre le XV de France en ordre de marche d’une part, et
assumée sur le plan financier d’autre part."

Le championnat du monde U20 a lui coûté 1,3M€ selon Grill. Et concernant le Mondial 2023, la FFR espère un "jackpot financier pour le rugby amateur. Le retour sur investissement prévisionnel de la Coupe du Monde 2023 est compris entre 50 et 60 millions d’euros de bénéfices nets pour la Fédération en 2023."