PHOTOS. Rugby à 7. Le beau moment de respect entre Britanniques et Argentins après un match fou

PHOTOS. Rugby à 7. Le beau moment de respect entre Britanniques et Argentins après un match fou
Le respect entre joueurs. Crédit photo : ‏@rio2016_es
La Grande-Bretagne a pris le meilleur sur l'Argentine dans les prolongations d'un quart de finale ultra disputé. Effondrés, les Argentins ont été consolés par leurs adversaires.

Les quarts de finale du tournoi olympique de rugby à 7 ont donné lieu à des matchs de très haute facture. Si le spectacle a été au rendez-vous, avec notamment le beau succès sud-africain sur l'Australie (22-5), c'est surtout le suspens qui a prédominé. Les Néo-Zélandais ont fait douter les Fidji (12-7) après une phase de poules désastreuses, les Japonais ont crucifié la France dans les ultimes secondes (12-7), quand Britanniques et Argentins n'ont pas réussi à se départager dans le temps réglementaire.
VIDEO. Rio 2016 - France 7 crucifiée par le Japon en quart de finale (12-7)
Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Les Pumas ont en effet eu l'opportunité de l'emporter dans les tout derniers instants de la partie grâce à une pénalité alors que les deux formations étaient réduites à 6 suite à deux cartons jaunes. Mais Gaston Revol n'a pas trouvé la mire. Pas plus que Tom Mitchell dans une position similaire lors de la mort subite. Moins d'une minute plus tard, c'est finalement Dan Bibby qui a trouvé la faille et envoyé la Grande-Bretagne en demie face à l'Afrique du Sud.

Une fin de match cruelle pour les Argentins, eux qui avaient réalisé un excellent parcours sous l'impulsion du néo-Toulonnais Axel Muller. En pleurs après cette élimination au bout du suspens, ils ont cependant été réconfortés par leurs adversaires. Un moment très valeur (c), loin des tensions qui peuvent exister dans d'autres disciplines, voire même au sein même de certaines équipes dans ces Jeux.