Mourad Boudjellal veut créer un marché de la formation

Mourad Boudjellal veut créer un marché de la formation
Mourad Boudjellal n'a pas manqué l'occasion d'envoyer une pique à la Ligue.

Le président du RCT. Mourad Boudjellal, ne manque pas d'idées pour aider le rugby tricolore et l'équipe de France.

Vidéo. Top 14. Mourad Boudjellal balance (encore) sur Paul GozeOn le sait, le président du RCT ne porte la Ligue et son président dans son coeur. Et il ne faut pas y voir une quelconque rancoeur suite à son échec lors des élections de la LNR. C'est sur le plan des idées que les deux parties s'opposent. Et le dirigeant varois n'en manque pas. Qu'il semble loin le temps où il était prêt à quitter Toulon et à vendre le RCT. L'élection à la tête de la FFR de son ancien entraîneur, Bernard Laporte, semble lui avoir redonné des couleurs et l'envie d'asticoter le comité directeur de la Ligue. A l'occasion de la sortie de son livre, Un président devrait dire ça plus souvent, il n'a d'ailleurs pas manqué de le décrire comme "le Soviet Suprême", estimant via Le Figaro que certains de ses membres n'ont ni la légitimité ni les idées pour aider le rugby français. 

"Pour eux, créer un modèle économique, ce serait reconnaître que le rugby est devenu professionnel." Mourad Boujellal estime que parce qu'ils viennent du monde associatif, ils ont peur de l'argent. Pourtant, "l’argent est roi dans le rugby" à l'heure actuelle. Et tout le monde n'a pas les moyens de suivre la cadence, notamment vis-à-vis des quotas imposés par la Ligue. "Le joueur français est devenu une main d’œuvre d’élite qui coûte beaucoup plus cher depuis qu’on nous oblige à en avoir un certain nombre." Mais il arrivera un jour où même ceux qui ont les moyens ne voudront plus payer. Aussi, Mourad Boudjellal aimerait que le savoir puisse concurrencer l’argent et puisse se monnayer. Une manière de redonner de l'importance aux centres de formation. Son idée :

Un joueur formé par un club lui doit deux années de contrat. Ce contrat est monnayable mais le club qui le rachète aura les mêmes conditions économiques que s’il avait formé le joueur. Ça remboursera la formation et tout le monde sera gagnant. Avec l’argent encaissé sur cette vente, le club formateur pourra concurrencer les clubs plus riches. Au bout d’un moment, celui qui ne fait que payer va avoir envie de vendre…Je veux créer un marché de la formation dont dépende l’économie du rugby.

Pour renforcer la formation, il propose également que les salaires des joueurs formés au club ne soient pas comptabilisés dans le salary cap. A l'heure où une grande partie des équipes flirtent avec la limite salariale fixée à 10 millions, un club pourrait ainsi la dépasser "mais uniquement en ayant formé des joueurs pour l’équipe de France." Mourad Boudjellal n'oublie également pas la Pro D2 où l'argent des droits devrait être également servir le rugby tricolore. "On garde ce 40 % mais on crée une méritocratie pour les joueurs français. Le club qui n’a que des joueurs étrangers aura zéro. Celui qui a beaucoup de joueurs français, plus de 40 %." Il estime que cette répartition - 60 % pour le Top 14, 40 % pour la Pro D2 - "est l’une des causes des problèmes du rugby français". Il parle même d'un "nivellement par le bas" avec des rémunérations entre les deux divisions de plus en plus en plus proches. "Si les salaires étaient moindres en Pro D2, l’objectif des joueurs français serait d’essayer d’aller en Top 14 pour gagner plus." 

Shopping avec Rugby Shop !

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Pourquoi il est préférable de voir une demi-finale de 2e série plutôt que la demie de Challenge Cup
Amateur Pourquoi il est préférable de voir une demi-finale de 2e série plutôt que la demie de Challenge Cup 25 avril 2017 à 20:30
Tu sais que tu as vibré devant Clermont - Leinster quand...
News Tu sais que tu as vibré devant Clermont - Leinster quand... 25 avril 2017 à 19:00
VIDEO. ASM Clermont - Leinster : la demi-finale à suspense revisitée par Hollywood
Vidéos VIDEO. ASM Clermont - Leinster : la demi-finale à suspense revisitée par Hollywood 25 avril 2017 à 17:30
POINT TRANSFERT - Arnaud Mela nouveau manager d'Albi, un Springbok vers le Top 14 ?
Transferts POINT TRANSFERT - Arnaud Mela nouveau manager d'Albi, un Springbok vers le Top 14 ? 25 avril 2017 à 17:05

Charger les commentaires