MHR : le coup de genou de Mikheil Nariashvili va-t-il lui valoir une suspension ? [Vidéo]

MHR : le coup de genou de Mikheil Nariashvili va-t-il lui valoir une suspension ? [Vidéo]
MHR : le coup de genou de Mikheil Nariashvili va-t-il lui valoir une suspension ?
Retour sur les citations de la semaine avec le Géorgien du MHR, mais aussi Ole Avei et Daniel Ikpefan.

Daniel Ikpefan rattrapé par la patrouille. L'ailier du RCT a échappé au carton rouge ce dimanche face au Stade Toulousain, mais a été convoqué par la Commission de discipline pour une situation "susceptible de constituer une infraction aux Règlements Généraux de la LNR et de la FFR." L'action en cause aurait pu blesser Romain Ntamack. Ce dimanche, il ne reste plus que dix minutes à jouer, quand Ikpefan se rend coupable d'une charge en retard et à l'épaule sur le jeune Toulousain, complètement relâché après une passe.

Ikpefan n'est pas suspendu en attendant son audience fixée ce mercredi 9 janvier.

Lien Vidéo

 

Mikheil Nariashvili n'est pas non plus suspendu d'ici à son audience, prévue le même jour. Mais le pilier géorgien du MHR est également cité, suite à la victoire du sien face à la Section Paloise. En cause, un coup de genou très évitable dans le dos de Steffon Armitage... au sol. "Il n’y a pas de vitesse, pas de force, c’est plus de la bêtise. Ce sera donc pénalité et carton jaune." Un commentaire de l'arbitre Thomas Castaignède qui a surpris sur les réseaux.

Enfin, difficile de contester la décision concernant le dernier joueur cité de la semaine, Ole Avei. Le talonneur du Racing 92 a reçu un carton rouge face à l'UBB, son ancien club, pour une percussion épaule contre tête. Si le geste n'apparait volontaire, Dubié trébuchant sur l'action, la conséquence est la même, et l'arbitrage cohérent.

Le Samoan est suspendu en attente de l'audience. L'action, à 0:18 :