Luke Burgess intéresse les Waratahs et les Rebels

Luke Burgess intéresse les Waratahs et les Rebels
L'Australien ne sera pas resté longtemps en France.

Le demi-de-mêlée australien semble bien décidé à quitter le Stade Toulousain et la France pour retourner dans sa terre natale. Plusieurs franchises australiennes se sont déjà placées.

Arrivé au Stade Toulousain juste après la Coupe du monde 2011, l’Australien Luke Burgess n’aura finalement jamais réussi à mettre sa patte sur le jeu haut-garonnais. Ce n’est pas faute d’avoir eu du temps de jeu avec seulement quatre absences sur les feuilles de match depuis ses débuts. Mais il faut dire que l’émergence au poste de demi-de-mêlée du jeune Doussain a sérieusement contribué à pousser l’Australien sur le banc. Ce dernier cherche aujourd’hui à se recaser. Bien évidemment, c’est vers sa terre maternelle qu’il se tourne à présent. Sous contrat avec Toulouse, Burgess pourrait néanmoins faire ses valises à la fin de la saison.

A condition cependant que le champion en titre lui trouve un remplaçant indique The Sydney Morning Herald ce jeudi. Cela n’empêche pas les franchises australiennes de Super Rugby de se positionner sur le joueur aux 37 sélections. A commencer par les Brumbies ou encore les Waratahs, où une place vient de se libérer après le départ de l’ouvreur Sam Lane, précise le quotidien australien. D'après The Australian, les Melbourne Rebels seraient eux-aussi en bonne position sur le dossier. Son retour à la maison pourrait éventuellement coïncider avec un retour sous le maillot des Wallabies. Si Robbie Deans avait écarté le joueur au moment de la tournée automnale, l’avoir à sa disposition pourrait changer la donne.

D’autant plus que la sélection des meilleurs joueurs australiens se prépare à accueillir les Lions britanniques et irlandais en juin prochain. « Jouer contre les Lions représente énormément pour n’importe quel joueur de rugby. Bien sûr que cela m’intéresse mais on ne fait pas tout le temps ce qu’on veut » déclarait le demi-de-mêlée en novembre dernier. D’autant plus qu'en rentrant au plus tôt en mai il n’aura pas vraiment le temps de prendre part à la préparation.

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
INSOLITE. Le conseil de classe du Top 14, promotion 2016
Brèves INSOLITE. Le conseil de classe du Top 14, promotion 2016 28 juin 2016 à 19:30
BREXIT : quelles conséquences sur le Top 14 et le rugby britannique ?
Brèves BREXIT : quelles conséquences sur le Top 14 et le rugby britannique ? 28 juin 2016 à 17:30
Joël Jutge nommé responsable de l'arbitrage pour l'EPCR
Brèves Joël Jutge nommé responsable de l'arbitrage pour l'EPCR 28 juin 2016 à 17:00
La finale du Top 14 2017 se jouera un... dimanche
Brèves La finale du Top 14 2017 se jouera un... dimanche 28 juin 2016 à 16:30

Réagissez à cet article
1 commentaire sur cet article

Vous devez être connecté pour participer aux commentaires

charlesjubault

  • Inscription
  • 10 commentaires
  • 100 J'aimes
  • Badge 50 pronostics Manquant
  • Badge Nouvelles Discussions Manquant
  • Badge Premier Achat Manquant
  • Badge Quiquette Manquant
  • Badge Saucisses Manquant
  • Badge Abonné Manquant
1953 points

En équipe d'Australie il ne sera jamais le titulaire. C'est Genia l'indiscutable propriétaire du n°9. En revanche il peut être sa doublure, car Phipps c'est pas trop ça.
Il n'a jamais trouvé le bon tempo à Toulouse, car comme l'a dit JBE dans le midol, les 9 australiens ne sont pas éduqués dans le même "moule" que les autres. Conduire un maul, cornaquer un paquet d'avant ce n'est pas trop le truc. Or c'est indispensable de savoir faire cela chez nous.
Par contre qui pour le remplacer, ça c'est une bonne question. Fotuali'i va à Northampton et Kockott se dirigerait plutôt vers les Sharks car le CO ne veut pas le libérer pour un concurrent direct ce qui se comprend. Dupuy devrait prolonger à Paris et le 9 de Bath va à Toulon a priori. Un néo-zed ou un sud-af peut-être (Weepu, Pretorius).

  • il y a 3 ans
  • 0