Les vérités nues de la légende Andrew Mehrtens sur Mourad Boudjellal

Les vérités nues de la légende Andrew Mehrtens sur Mourad Boudjellal
Andrew Mehrtens a bien cerné Mourad Boudjellal lors de son passage à Toulon.
Passé par Toulon lors de la saison 2007-2008, l'ancien ouvreur des All Blacks Andrew Mehrtens dresse le portrait de Mourad Boudjellal.

Top 14 - RCT. Pourquoi Mourad Boudjellal est-il sans pitié avec Julian Savea ?Les récentes déclarations du président de Toulon Mourad Boudjellal à propos de Julian Savea ont créé une vague de réactions dans le monde du rugby. Et surtout à l'étranger compte tenu de la notoriété de l'ailier néo-zélandais. En France, on s'est beaucoup moins émeut des propos envers le All Black. Les supporters ont l'habitude de ses sorties médiatiques, de ses coups de sang et de sa verve caustique. Ce qui ne veut pas dire qu'ils cautionnent son comportement, loin de là. Mais pour un non-initié, cela peut être violent.
Découvrez les confessions de Malakai Fekitoa sur Boudjellal et son avenir à ToulonDes All Blacks, il y en a eu beaucoup à Toulon. Savea et Messam ne sont pas les premiers et certainement pas les derniers puisque Milner-Skudder débarquera après la Coupe du monde. Aura-t-il droit au même traitement de faveur que ses compatriotes ? Débarqués sur la Rade en 2017, Malakai Fekitoa a rapidement appris à connaître Boudjellal et son management passionné. Et ça ne date pas d'hier. Légende du rugby kiwi, Andrew Mehrtens est aussi passé par le Rugby Club toulonnais lors de la saison 2007-2008. Et le Mourad de l'époque ne semble pas bien différent de celui d'aujourd'hui comme il le confie à Rugby Pass :

Quand j'étais là-bas, George Gregan était notre demi de mêlée et Mourad était obsédé par le fait que George ne marquait pas. George jouait vraiment bien, mais Mourad semblait penser que, parce que George était un grand nom, il devrait aussi marquer des essais tout le temps.

Cela ne vous rappelle pas quelqu'un ? "Mourad a tendance à fonctionner à partir d’une position d’autorité négative, ce qui ne fonctionne pas pour beaucoup de gens", estime l'ancien ouvreur des All Blacks. Comme Fekitoa, Andrew Mehrtens explique qu'il ne parlait pas beaucoup aux joueurs, mais qu'il n'hésitait pas à montrer son mécontentement dans le vestiaire avant un match.

Il venait nous dire que nous étions tous des m... et que peu importe ce que cela lui aurait coûté, si nous ne gagnions pas, il déchirerait tous nos contrats et nous ne jouerions jamais pour un autre club en France.

S'il a fait de bonnes choses pour le club, il a toujours été controversé. Pour Mehrtens, il est comme un gamin qui joue à un jeu vidéo : il aime signer des stars. S'il se présentait à un agent en demandant à signer les cinq meilleurs joueurs du monde et qu'on lui réponde que ce sont tous des 3/4, il les voudrait quand même. D'aucuns diront que c'est un peu ce qu'il a fait lors du récent recrutement du club.