Les Castrais Marc-Antoine Rallier et Rory Kockott cités pour des gestes dangereux

Les Castrais Marc-Antoine Rallier et Rory Kockott cités pour des gestes dangereux
Rory Kockott devrait être suspendu pour son geste contre le Munster.
Le talonneur Marc-Antoine Rallier et le demi de mêlée Rory Kockott de Castres ont été cités après le match de Champions Cup face au Munster.

Le très mauvais geste de Kockott face au Munster qui pourrait coûter cher au CastraisSans surprise, l'EPCR a indiqué que le demi de mêlée de Castres Rory Kockott a été cité par le Commissaire à la Citation, Chris Catling (Angleterre), de la rencontre face au Munster. Ce mercredi, l'international tricolore devra répondre d'un possible contact avec les yeux et/ou la zone oculaire du troisième ligne du Munster, Chris Cloete, à la 21e minute. Il risque entre 12 et 208 semaines de suspension. Notez qu'il ne sera pas le seul Castrais auditionné puisque Marc-Antoine Rallier est soupçonné d’avoir plaqué de façon dangereuse le troisième ligne du Munster, Peter O’Mahony, à la 69e minute.


Dans les autres rencontres de Champions Cuple deuxième ligne de Lyon, Etienne Oosthuizen est attendu devant une commission de discipline indépendante ce mercredi également. Il avait reçu un carton rouge à la 70e pour avoir frappé avec son bras le demi d’ouverture des Glasgow Warriors Adam Hastings. En Challenge Cup, Grenoble voit deux de ses joueurs cités pour deux gestes illégaux sur le trois-quarts centre d’Agen, Timilai Rokoduru. Le demi de mêlée remplaçant, Lilian Saseras est soupçonné de charge dangereuse et l’ailier Teiva Jacquelain de l'avoir frappé dangereusement avec son épaule. Deux actions qui ont eu lieu à la 72e minute de jeu.

Notez que l'USAP n'est pas épargnée puisque le trois-quarts centre, Adrea Cocagi, avait reçu un carton rouge à la 58e pour avoir frappé dangereusement avec son épaule l’ailier du Connacht, Matt Healy. Il risque entre 2 et 52 semaines de suspension.