Le Top 5 / Flop 5 du weekend du 22 et 23 Septembre 2012

Le Top 5 / Flop 5 du weekend du 22 et 23 Septembre 2012
Le Top et Flop du weekend !

Du Top 14, de la Pro D2, de la Premiership, des marrons et un oubli, voici le programme du Top 5 / Flop 5 de ce weekend rugbystique.

Avec quelques heures (jours) de retard, voici le Top/Flop 5 de ce week-end rugby. Top 14, Premiership, Pro D2, tout y est ! On a même prévu quelques mornifles pour les amoureux de la castagne.

Les Tops :

Fofana sauveur de bonus : Remplaçant face à Grenoble, le centre international est entré en jeu moins d’une demie heure avant la fin du match et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a été étincelant. Auteur de deux essais, l’agitateur de particules numéro 1 à Clermont a une nouvelle fois démontré que son explosivité et ses courses rentrantes étaient un cauchemar pour l’équipe adverse. Un bon début de saison qu’il pourrait confirmer avec les Bleus dès le mois de novembre.

Grenoble très vaillant : Oui les Grenoblois ont pris 40 grains à Clermont ce weekend. Cela étant, les hommes de Fabrice Landreau ont tout de même réussi l’exploit de passer 20 points aux jaunards, meilleure défense du championnat, avec une équipe complètement remaniée. L’état d’esprit affiché a été remarquable et le FCG confirme, malgré la défaite, qu’il faudra compter sur eux cette saison.

La 3ème ligne toulousaine : Nyanga – Dusautoir – Galan, les trois compères ont joué une partition parfaite sur le sol basque. Chacun dans leur "rôle" - Nyanga en plaqueur coureur, Galan en perforateur et Dusautoir en meilleur joueur du monde - les trois français ont éclaboussé de leur talent la rencontre. A ce rythme il ne serait pas incongru de voir apparaître le nom des trois lascars dans la prochaine liste de PSA. N’oublions pas non plus le numéro 19, Jean Bouilhou, auteur d’un essai juste après son entrée en jeu.

Toulon : 6 matchs, 6 victoires. Bilan parfait pour des Toulonnais que rien ne semble en mesure d’arrêter. Samedi c’est Castres qui est venu se casser les dents à Mayol. Au-delà du bilan comptable, c’est la manière qui impressionne. Impeccable dans le jeu le RCT fait désormais office d’épouvantail, Bernard Laporte s’est même accordé le luxe de mettre 15 joueurs en vacances avant le déplacement à Toulouse. Ils peuvent se le permettre…

Ouedraogo – Trinh-Duc : Le duo d’internationaux a pris les choses en main ce weekend. Opposés à Bordeaux-Bègles, les deux chefs de bande montpelliérains ont livré un grand match. L’ouvreur du XV de France s’est rappelé au bon souvenir de tout son monde et a prouvé, si c’était nécessaire, qu’il était toujours un joueur au talent incontestable. Captain Fufu quant à lui a été à la pointe du combat et a été récompensé par un essai. Du bon boulot.

Les Flops :

Mont-de-Marsan : 6 matchs, 6 défaites et aucun point pris. A l’inverse du RCT, le promu vit un début de saison cauchemardesque. Face à Agen, les Montois ont chuté une nouvelle fois à domicile, face à un concurrent direct au maintien. A l’image du talonneur Joan Caudullo, on ne peut qu’être inquiet : « On ne peut pas être si nul que ça. Maintenant, on va dire que c'est la faute de l'arbitre, des supporteurs, des entraîneurs, mais je n'y crois pas. Les premiers fautifs, c'est nous. Quand on arrive à rendre cette copie-là, on ne peut pas parler de maintien, c'est un manque de respect pour le championnat. On n'a même pas un bonus défensif. C'est pour moi une performance inadmissible à la maison. »

Sale (Angleterre) : 4 matchs, 4 défaites. Là aussi on peut parler d’un début de saison calamiteux pour le champion d’Angleterre 2006. Ce weekend les Sharks se sont inclinés sur leur pelouse devant les London Welsh, promu en Premiership, sans même glaner un point de bonus défensif (19-29). On parle quand même d’un club qui compte dans son effectif des joueurs du calibre de Richie Gray, Danny Cipriani, Andy Powell ou encore Dwayne Peel. Il serait temps de tirer la sonnette d’alarme.

Renaud Boyoud (Aviron Bayonnais) : Son coup de poing sur Thierry Dusautoir on ne l’a pas vraiment compris à vrai dire… Alors qu’il venait d’entrer en jeu, le pilier international (et oui il l’a été en d'autres temps), a décidé de cogner le capitaine de l’équipe de France sans motif apparent, par simple bêtise. Une bêtise qui pourrait tout de même lui coûter cher, il devrait comparaitre prochainement devant la commission de discipline et risque quelques semaines de suspension.

Jordan Seneca : Pilier de son état, le rochelais s’est illustré ce weekend dans le choc qui opposait son équipe à l’ogre lyonnais. Il s’est lui aussi fendu de quelques marrons sur un adversaire. Une boite à gifle qu’il aurait eu meilleur goût de laisser au placard. Sanctionné d’un carton rouge par l’arbitre à la 64ème minute, il a laissé ses partenaires à 14 mourir à quelques points de l’exploit (22-15). Pas sûr que son entraîneur ait apprécié.

Nicolas Durand : Le demi de mêlée du RCT n’a pas mangé un 5 contre 1 ou n’a pas mis une affreuse cathédrale à Joe Tekori. Non il a tout simplement raté le bus de son équipe (vidéo ici). ET ça, ça valait bien un flop…


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Cyril Lafon, du Top 14 aux matchs universitaires américains
Brèves Cyril Lafon, du Top 14 aux matchs universitaires américains 09 décembre 2016 à 19:30
Ecrit par vous !
Rugby Amateur : violence dans un match opposant les juniors de Castelnaudary et Vendres/Lespignan
par Paul Lagache
Rugby Amateur : violence dans un match opposant les juniors de Castelnaudary et Vendres/Lespignan 09 décembre 2016 à 18:00
VIDEO. Dubaï 7s - L'Ouganda s'offre deux spectaculaires essais de 80m pour son retour sur le circuit mondial
Vidéos VIDEO. Dubaï 7s - L'Ouganda s'offre deux spectaculaires essais de 80m pour son retour sur le circuit mondial 09 décembre 2016 à 16:30
VIDEO. Top 14 : y avait-il en-avant sur l'essai d'Hugo Bonneval face à l'Aviron Bayonnais ?
Vidéos VIDEO. Top 14 : y avait-il en-avant sur l'essai d'Hugo Bonneval face à l'Aviron Bayonnais ? 09 décembre 2016 à 15:00

Charger les commentaires