Le conflit Wild Rugby Academy - Fédération va-t-il coûter la Coupe du monde à l'Allemagne ?

Le conflit Wild Rugby Academy - Fédération va-t-il coûter la Coupe du monde à l'Allemagne ?
La Wild Rugby Academy en conflit avec la Fédération. Crédit photo : Kessler Sportfotographie
La guerre est lancée entre la Wild Rugby Academy et la Fédération allemande de rugby. Les joueurs, eux, font la grève...

L'Allemagne va-t-elle disputer la prochaine Coupe du monde au Japon ? Encore en course, les joueurs allemands pourraient hypothéquer leur chance de qualification en cas de contre-performances lors du prochain championnat d'Europe des Nations. Et c'est ce qu'il risque malheureusement d'arriver... En cause ? Une grève de la part des cadres de la sélection, tous membres de la Wild Rugby Academy.

DOSSIER. Allemagne. La Wild Rugby Academy, l’étincelle du rugby allemand ?Le rugby outre-Rhin est en plein séisme. Ce week-end, l'équipe nationale d'Allemagne s'est même inclinée sur le score de 32 à 10 face... au Chili ! C'est une véritable guerre d'influence que se lancent la Fédération locale et la WRA. La première n'a pas voulu s'aligner sur les exigences de la dernière, qui voulait plus de pouvoir de décision sur le XV d'Allemagne. Le contrat de partenariat entre les deux parties n'a donc pas été prolongé, et la Fédération se retrouve sous pression.

Si la Fédé est amatrice, plus de la moitié du XV d'Allemagne et joue s'entraîne en tant que pro avec la WRA. La Wild Rugby Academy a donc décidé de ne plus mettre ses services à disposition de la Fédération, et c'est privée de ses meilleurs joueurs que l'Allemagne a perdu face aux Chiliens. Le but de la grève ? Faire changer d'avis la Fédération. Deux issues semblent se dessiner : le statut quo et la fin des rêves de Mondial, ou un changement de décision de la Fédération, qui pourrait entraîner un grand ménage.

Merci à Romain pour son aide.


DOSSIER. Allemagne. Le rugby à 7, une chance en or ?DOSSIER. Allemagne : PARIS - HEIDELBERG, le Traité de l’Elysée du rugby ?DOSSIER - Rugby. Un petit air allemand dans le paysage françaisDOSSIER. INTERVIEW. Klaus Blank, président de la Fédération allemande de rugby : ''nous sommes encore un sport marginal''