INSOLITE. Doit-on à nouveau autoriser le fait de marcher sur un joueur au sol ?

Ecrit par vous !
INSOLITE. Doit-on à nouveau autoriser le fait de marcher sur un joueur au sol ?
Jean-Jacques Crenca marche sur le centre des All Blacks, Daryl Gibson.

Cet article est rédigé par Clément Cressiot, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :

  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !

Certains vieux briscards du Top 14 regrettent le temps où l'on châtiait à grands coups de godasses les mecs qui traînaient un peu trop dans les rucks. La question est donc au cœur du débat.

Cet été dans une interview du magazine Flair (sorti en décembre), Dimitri Yachvili semblait regretter le temps  on pouvait « rucker » les joueurs qui trainaient un peu trop dans les mêlées spontanées. C’est maintenant au tour de Thibaut Privat d’être nostalgique du temps où l’on pouvait marcher sur les joueurs qui ne sont pas à leur place. Il déclare dans une interview accordée à L’Équipe : "les mecs qui étaient hors-jeu, on leur marchait dessus".FLASHBACK. RWC 1999. Danny Baugh prend un rouge après un stamping sur le visageAlors on peut comprendre que le Yach soit triste que les demi de mêlées ne puissent plus labourer les bougres qui osent ralentir une sortie de balle. Mais concernant un deuxième ligne qui regrette le temps où les avants se faisaient savater, on en vient à se demander si Privat ne serait pas fan de 50 nuances de Grey Mais il est vrai que lorsque l’on repense à notre ami McCaw et à ses plus belles actions, on a envie de se prononcer pour un retour du stamping. Comme le disait Mr Moscato, éminent défenseur d’un rugby propre et carré : "quand tu es complètement allongé par terre hors jeu en train de batailler le ballon, ça mérite un grand coup de pompe dans le citron". 

Voilà des pistes de réflexions qui devraient être mises en avant plus souvent lors des réunions arbitrales. Au Rugbynistère on a donc décidé de créer une commission d’experts (il parait que c’est à la mode dans le monde du rugby. Merci à Paul Arnould, Arthur Jeanet Tibo Drx) pour statuer sur le retour ou non de cette règle. Et à l’unanimité, nous avons voté pour le retour du labourage de cuisses, et ce, pour plusieurs raisons : 

  • On a commencé à se dire que depuis que McCaw avait pris sa retraite, il n’y avait plus d’intérêt et puis on a vu jouer l’Angleterre et finalement pour Itoje ça pourrait servir.
  • On pense aussi à l’après-rugby et après réflexion, on s’est dit que les 9 pourraient entrevoir plus aisément des reconversions artistiques en s’entrainant à sculpter des tibias.
  • Vu les oreilles et le nez de nombreux avants, un coup de pompe en plus ça ne changera pas grand-chose.
  • On aime le rugby champagne, alors si on assomme la moitié les avants sous prétexte de sortir les ballons plus vite forcément ça va aérer le jeu.
  • Parce que cela permettrait à Pascal Papé de marcher sur Lorenzetti, et dans la règle cette fois.
  • Enfin cela permettrait peut-être (attention les gars, c’est du théorique, on est sûr de rien) de pouvoir rivaliser avec Pocock alias monsieur sans défauts ni points faibles.
Shopping avec Rugby Shop !

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Ecrit par vous !
Rugby Amateur - Si t'es champion.... Appuieeeeuuu, appuieeuuu, appuies sur l'champignon
par rUSIgby
Rugby Amateur - Si t'es champion.... Appuieeeeuuu, appuieeuuu, appuies sur l'champignon 27 avril 2017 à 20:00
Touché dans les attentats de Paris, Aristide Barraud doit renoncer au rugby
News Touché dans les attentats de Paris, Aristide Barraud doit renoncer au rugby 27 avril 2017 à 17:45
VIDEO. Fédérale 1 - L'oeil rivé sur la Pro D2, le Stade Rouennais dévoile ses ambitions
Vidéos VIDEO. Fédérale 1 - L'oeil rivé sur la Pro D2, le Stade Rouennais dévoile ses ambitions 27 avril 2017 à 17:00
Top 14 - Le spectre de la cessation de paiements plane au-dessus du Stade Toulousain
News Top 14 - Le spectre de la cessation de paiements plane au-dessus du Stade Toulousain 27 avril 2017 à 15:00

Charger les commentaires