Fusion, pour ou contre ? La réaction positive d'un supporter du Racing 92 s'oppose à celle d'un fidèle du Stade Français

Ecrit par vous !
Fusion, pour ou contre ? La réaction positive d'un supporter du Racing 92 s'oppose à celle d'un fidèle du Stade Français
Et si cette fusion permettait de créer un socle solide à la formation en Île de France ?

Cet article est rédigé par Sébastien Remoué, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :

  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !

Oui, la fusion peut aussi être bien accueillie, la preuve avec ce témoignage d'un supporter du Racing 92.

Il y a 10 ans, alors que j’avais commencé à découvrir le rugby comme à l’école de rugby du Racing Club de France, j’ai appris l’arrivée d’un nouveau président. Deux ans plus tard, l’équipe première - issue de la fusion entre l’US Métro d’Antony et le RCF - accédait au Top 14. J’étais alors fervent supporter du Racing Metro 92, que j’allais voir jouer tous les week-ends à Colombes. Qu'elle ne fût pas ma colère lorsque je suis tombé sur ce communiqué en 2010, sans me rendre compte que nous étions alors le 1er avril. 

TOP 14. Arrêtez-tout : le Racing 92 et le Stade Français vont FUSIONNEREt pourtant. Quand ce lundi matin, j’ai appris la fusion du Racing 92 et du Stade Français, ma première réaction à chaud a été de sourire ! Ça ne pouvait pas être un canular, au risque de faire du déjà-vu. J'ai vu beaucoup de réactions négatives à ce sujet. De mon côté, j’étais certes surpris, mais surtout content. En effet, passé l’excitation de la montée et la curiosité causée par l’arrivée d’un nouveau club sur la scène du Top 14 en 2009, le club s’enlise dans un train-train assez monotone. Malgré une présence régulière en play-off, les tribunes d’Yves du Manoir ne sont pas plus remplies qu’avant. Et la mentalité change. Le meilleur public de Pro D2 devient un public spectateur.

Pire, des sifflets résonnent maintenant dans un Colombes condamné à l’abandon. Bref, malgré le titre de 2015 pour le Stade Français Paris et celui en 2016 du Racing 92, les supporters ne sont pas plus présents. De nombreux habitants de Colombes ne savent même pas que leur ville est championne de France, alors qu’un an plus tôt, le titre du Stade Français n’a pas ému les millions d’habitants de Paris. Et lors de la finale de 2015, le Stade de France était acquis à la cause Clermontoise ! Alors, cette fusion n’est-elle pas un bon moyen de créer un club qui fédèrera, réunissant déjà les supporters des deux clubs, et ne laissant pas les autres dans l’hésitation ?

L’Île de France, ce n’est pas le Pays Basque, et les guerres de clochers n’y existent pas. Au contraire, les supporters des deux clubs s’entendent bien et sont, maintenant, plutôt favorables à voir l’autre gagner lors de ses déplacements dans le Sud. Toutefois, cette fusion soulève pas mal de questions :

S’agit-il vraiment d’une fusion équitable ? Le Stade Français est un club pour lequel j’ai beaucoup de respect, et d’affection.

TOP 14 - Fusion : Le Racing 92 grand gagnant de cette fusion au détriment du Stade FrançaisLes clubs ont-ils bien communiqué ? En voyant les réactions des joueurs, non.

Fusion Stade Français - Racing 92 : les déclarations des joueurs les plus marquantesCette fusion va-t-elle détruire les identités des clubs ? Fondés respectivement en 1882 et 1883, le Racing et le Stade Français sont les deux premiers clubs à avoir gagné le Brennus. Mais beaucoup de choses ont changé ces vingt dernières années. Le rose à la place des couleurs classiques de Paris, rouge et bleu. L’abandon du blason historique du RCF, et les changements de nom du Racing (RCF – Matra Racing – Lagardère Paris Racing – Racing Metro 92 après la fusion en 2000 – Racing 92), sans oublier l’abandon de la Croix de Berny, puis du Stade Yves du Manoir. Alors il est clair que ces « identités ancestrales » n’existaient déjà plus.

Si cette fusion se passe bien et peut donner un coup de boost au rugby en Île de France, et, par extension, aux comités voisins, en faisant venir des joueurs dans les clubs des régions voisines qui cherchent à se développer, alors oui, je suis pour. Mais avant de savoir si c’est une bonne idée ou pas, il faut laisser le temps au projet d’évoluer, et se rappeler qu’au pire, ce n’est que du rugby !

Découvrez en p. 2 le témoignage d'un supporter du Stade Français... loin d'être d'accord avec cette fusion.

La fusion, vous êtes...
  • Contre76.9%
  • Pour23.1%

1138 participations


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Ecrit par vous !
TOP 14 - PRÉSENTATION DES CLUBS POUR LA SAISON 2017-2018 : Montpellier
par Gui Kas
TOP 14 - PRÉSENTATION DES CLUBS POUR LA SAISON 2017-2018 : Montpellier 22 juillet 2017 à 18:30
RÉSUMÉ VIDÉO. Super Rugby - Les Highlanders ont bu la tasse face aux Crusaders
Vidéos RÉSUMÉ VIDÉO. Super Rugby - Les Highlanders ont bu la tasse face aux Crusaders 22 juillet 2017 à 16:30

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
AMATEUR. Nouveau logo, nouveau nom et nouveau départ pour Auch
News AMATEUR. Nouveau logo, nouveau nom et nouveau départ pour Auch 22 juillet 2017 à 14:30
Pour la presse néo-zélandaise, le RCT n'a pas réalisé le transfert de l'année en recrutant Malakai Fekitoa
News Pour la presse néo-zélandaise, le RCT n'a pas réalisé le transfert de l'année en recrutant Malakai Fekitoa 22 juillet 2017 à 12:30

Charger les commentaires