En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous fournir une meilleure expérience de navigation Plus d'info.

Fabien Galthié parle de sa méthode d'entraînement et du recrutement du MHR

Fabien Galthié parle de sa méthode d'entraînement et du recrutement du MHR

Publié le 24-04-2012 à 20h38 - Mis à jour le 02-07-2012 à 11h57 // Par


Dans une interview accordée à l'Equipe lundi, Fabien Galthié a dévoilé un peu de sa méthode de travail personnelle depuis son arrivée à Montpellier. Une méthode inspirée de son expérience dans le monde de l'entreprise (il fut consultant pour la société de conseil Cap Gemini Consulting). Quelques extraits de cet entretien intéressant et qui sort de la langue bois habituelle :

« Il est nécessaire d'avoir cette notion de plaisir liée à l'enfance »

« Chaque séance d'entraînement est différente parce qu'il est nécessaire d'avoir cette notion de plaisir liée à l'enfance Quand un joueur quitte l'entraînement, il doit avoir pris du plaisir, mais aussi être un peu frustré. Ainsi il a envie d'y revenir.»

« Pour moi, une journée d'entraînement dure cin heures. Elle est minutée, en six séquences : une partie rugby de quarante minutes, pour commencer. De retour au vestiaire, il y aura soixante minutes d' »athlétisation ».Ensuite, les joueurs travaillent sur des montages vidéo, à partir de thèmes que je leur donne pour ensuite les présenter... (…) je ne veux pas qu'ils dorment pendant ma présentation ! Quand il s'en chargent, ils ne dorment pas. (…) Suit le moment de synthèse collective avant de repartir quarante minutes sur le terrain. Enfin, une dernière séquence de quarante minutes entre avants et trois-quarts séparés. Ces deux grosses journées par semaines durent 5h et sont le plus loin possible match passé et à venir. (…) Parfois, je m'amuse à relâcher... Parce que la routine est l'ennemi de la performance (…) je les pousse à choisir les sept lancements de jeu qu'on va utiliser pendant les matchs (…) et de temps en temps, je prends la main. »

« Je savais qu'on ne gagnerait pas la finale »

L'entraîneur du MHRC a aussi évoqué l'écart qui sépare encore son équipe des meilleurs comme Toulouse ou Clermont :

« Comme l'an passé, nous avons la troisième attaque derrière Toulouse et Montferrand, mais nous n'avons pas les mêmes effectifs ; Aujourd'hui, à Montpellier, je considère que les joueurs ont exploité 200% de leur potentiel. La question est de savoir comment on peut être aussi productif en repoussant notre facteur limitant qui est e talent, si je compare avec Toulouse et Clermont.

« Je savais qu'on ne gagnerait pas la finale . Après la demie-finale à Marseille, j'ai voulu qu'on s'arrête à Arles. (…) « On s'est arrêtés dans un bar pourri et je leur ai dit « Ce soir, il ne faut pas que vous sortiez à Montpellier parce que vous êtes des héros ». Et ils sont sortis. Ils ont fait la fête jusqu'au petit matin. (…) Le problème, c'est qu'ils étaient contents d'être en finale. Les Toulousains, eux, n'étaient pas contents d'être en finale, ils voulaient gagner la finale. C'est ce que j'ai appris de mon passage au Stade Français. A Paris, il y avait un égo tellement fort qu'il nous portait. Cette équipe n'était peut être pas la meilleure au rugby, mais question orgueil, c'était plus fort que tout. » (…) dans cette équipe là, je n'arrive pas à leur inculquer l'orgueil.

« J'aimerais recruter un joueur exceptionnel »

Enfin Galhié est revenu sur le recrutement de son équipe. Malgré l'arrivée de plusieurs joueurs intéressants pour la saison prochaine (Hape, Carraro, Beattie... en attendant peut être René Ranger), l'ancien demi de mêlée avoue ne pas avoir réussi à trouver la perle rare.

«J'aimerais bien recruter un joueur exceptionnel. Apporter un gars au dessus (...° qui tirerait l'équipe.. On a contacté Maxime Mermoz, ça a trop tergiversé. On lui a fait une belle proposition pourtant. (…) On s'est retirés, car j'ai senti que le mec ne bandait pas pour nous. Au Stade Français, les joueurs bandaient pour le club. (…) On peut faire de belles propositions, malheureusement, on n'est pas capables de s'aligner sur des propositions hors norme.»



Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche
Fait N°4 : En laissant un commentaire vous inscrirez peut-être une personne au hasard sur Jacky & Michel ! Essayez !

RCT Rugby Club ToulonnaisCathaari
528 points 85% avis positifs
le 26.04.2012 à 11h24

@ MrMamukator: Oui et non. A ce moment là, Galthié critique Toulon parce qu'il n'aime pas le RCT, ou Mourad.
Il faudrait que tous arrivent à s'extraire de ce conflit qui vient de ces deux personnes. Ce n'est pas que je n'aime pas le MHR, je le redoute. Et même si pour le coup, Galthié j'ai du mal, il est pour moi dans le Top3 des entraineurs du Top14 et je respecte grandement ce qu'il fait au MHR.

Club de Rugby inconnuLol87
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 26.04.2012 à 10h27

Abonné à Rugby+, et supporter du ST (et du beau jeu), je trouve que Montpellier est l'équipe avec l'ASM et le ST qui produit le plus beau rugby. Toujours très agréable à regarder, le MHR. Ils envoient du jeu. Je ne m'ennuie jamais devant un de leurs matchs.
Pour ça, bravo aux entraîneurs.
J'ai l'impression qu'on n'est pas dans le schéma classique actuel où on rentre bille en tête dans le joueur qui est en face

Club de Rugby inconnuMrmamukator
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 25.04.2012 à 13h27

Je suis sur que toutes les personnes qui viennent de critiquer Fabien Galthier ne prennent pas sa d'un point de vue objectif, ils critique Galthier jusque par se qu'ils n'aiment pas le MHR.
Et tous se que vous pouver dire sur Galthier ne pouron rien enlever a sa grand qualiter d'entraineur, il a amener le MHR en final et a porter le SF au plus haut

Club de Rugby inconnuBesagne
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 25.04.2012 à 12h47

galthié = menteur, non je n'ose y croire, il représente plutôt les valeurs supérieures du rugby et la "caste"
MDR, certaines manipulations commencent à se voir au grand jour, et ca fait désordre

Club de Rugby inconnuBesagne
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 25.04.2012 à 12h44

Interviewé par le quotidien Var-matin, le Catalan et futur Toulonnais Maxime Mermoz a tenu à démentir l’offre « hors norme » proposée par le Rugby Club Toulonnais comme le faisait entendre l’entraîneur de Montpellier, Fabien Galthié ce lundi:« Ça tombe bien que Fabien Galthié en parle car j’ai eu exactement la même proposition financière, preuves à l’appui, de Toulon, Montpellier et Perpignan."

Club de Rugby inconnuMiletgg
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 25.04.2012 à 10h11

"J'aimerai bien recruter un joueur exceptionnel"
Gorgodze c'est pas assez??

Club de Rugby inconnuAgenez
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 24.04.2012 à 21h34

Paconeolo excuse moi mais j'ai rien compris!

Par contre c'est pas sympa pour le bar d'Arles..

RCT Rugby Club ToulonnaisPaconeolo
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 24.04.2012 à 20h55

pourquoi mentir sur la proposition du RCT a Mermoz qui était la mème que Perpignan et Montpellier. Maintenant je me languis de voir l'affaire du SF ou le NOM DE GALTIER APPARAIT je me marre

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.




Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.