COUPE DU MONDE U20 : le Top 5 des plus gros potentiels chez les Bleuets

COUPE DU MONDE U20 : le Top 5 des plus gros potentiels chez les Bleuets
Louis Carbonel impressionne dans ce Mondial U20.
Si France U20 brille surtout par son collectif, certains joueurs brillent et se mettent en évidence. Du talent, du potentiel... et bientôt le XV de France ?

Quoi ? On s'enflammerait sur cette équipe de France U20, finaliste de sa Coupe du monde face à l'Angleterre ? Désolé... Mais on ne l'est pas ! C'est que cette génération composée de joueurs nés en 1998, 1999... et même 2000 pour Jordan Joseph impressionne depuis le début de la compétition. Elle a montré du caractère face à l'Irlande, assuré face à une solide équipe géorgienne, puis assuré le spectacle face à l'Afrique du Sud

Et la victoire en demi-finale du Mondial face aux Baby Blacks a confirmé le talent présent dans une équipe qui joue, tout simplement. Où l'évitement prend le pas sur un jeu physico-physique devenu bien trop commun dans le rugby moderne, et surtout le rugby français en général.

Coupe du monde U20. La victoire de la France sur les Baby Blacks vue par la presse étrangèreC'est sans suspense que la plupart d'entre eux devraient devenir internationaux dans les années à venir. On l'espère. Dès l'an prochain, avec le Mondial 2019 en ligne de mire ? C'est peut-être un peu tôt, mais après tout, pourquoi pas, vu le potentiel de certains.

Voici le Top 5 des joueurs qui nous ont tapé dans l'oeil :

1 - Jordan Joseph (3ème-ligne - Massy)

Et dire qu'il jouait cette saison... chez les Crabos de Massy ! Les Crabos ! Et dire qu'il est né... en 2000 ! On parle donc d'un joueur qui n'était pas né lors de la mythique 1/2 finale de Coupe du monde 1999. Vous avez dit coup de vieux ? Mais le talent n'attend pas. Le potentiel du Massicois est énorme. Remplaçant face à l'Irlande, il a profité de la blessure de Zegueur pour se mettre en évidence. Puis enchaîner face à la Géorgie, l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, sans que ses performances faiblissent. Son rapport puissance / vitesse et sa facilité à jouer au contact en font un futur très grand. Dès l'année prochaine avec le Racing 92 ? On lance les paris.

Coupe du Monde U20 : le phénomène Jordan Joseph en pleine ascension


2 - Demba Bamba (Pilier - Brive)

Il jouera en Pro D2 la saison prochaine. Sûrement une bonne chose : chez les Brivistes, Bamba devrait avoir du temps de jeu et l'opportunité de confirmer son immense potentiel. Formé à Saint-Denis, le pilier devance nettement Daniel Brennan dans la hiérarchie des droitiers tricolores. Remplaçant face à l'Irlande, son entrée en jeu avait coïncidé au réveil des Bleus. A un poste où le réservoir est faible, Bamba pourrait bien montrer rapidement le bout de son nez au haut niveau dans les années à venir.

Crédit vidéoValentin ASM

3 - Louis Carbonel (N°10 - RCT) et Romain Ntamack (N°10 - Stade Toulousain)

Difficile de dissocier les deux, tant leur association fait de sérieux dégâts. Le Toulonnais avait débuté le Mondial sur le banc, après avoir vécu le dernier 6 Nations dans l'ombre du Toulousain. Titularisé face à la Géorgie, Carbonel a convaincu, au point que le staff l'a titularisé face aux Baby Boks, décalant Romain Ntamack au centre. Un coup de génie, le duo collant parfaitement à la philosophie de jeu des Bleuets. A l'image de la paire Ford - Farrell, l'association de deux n°10 fait des ravages. De quoi donner des idées au RCT l'an prochain avec Belleau en 12, ou à Toulouse avec Holmes ? Pour rappel, Carbonel, comme Ntamack, sont nés en 1999... et sont donc surclassés cette année. Et dire que Matthieu Jalibert était lui aussi sélectionnable ! Un gros vivier à l'ouverture, ça fait plaisir !

4 - Arthur Coville (Demi de mêlée - Stade Français Paris)

Il est moins spectaculaire qu'Antoine Dupont, et moins rapide ou décisif que Baptiste Couilloud, les deux derniers grands talents sortis des U20 jusqu'à la grande équipe de France. Pourtant, le Breton d'origine en impose. Déjà parce qu'il est le capitaine de cette génération, et que ce rôle semble lui aller comme un gant. Ensuite parce qu'il joue simple... mais surtout avec justesse. Alterne. Sent le jeu. Un vrai plaisir de le voir évoluer derrière un pack qu'il sait mener jusqu'à la victoire. On espère le voir de plus en plus avec le Stade Français.

INTERVIEW. 6 nations U20 - Les yeux dans les Bleuets : épisode 1 avec Arthur Coville


5 - Clément Laporte (Arrière - SU Agen)

Le n°15 du SUA devance Cameron Woki et Antonin Berruyer au classement des jeunes ayant le plus de temps de jeu cette saison chez les pros. Pas une surprise, donc, de le retrouver là. Pas une surprise non plus de le voir enchaîner les excellentes performances depuis le début de la compétition. L'arrière est vif, tranchant, et semble bonifier chaque ballon touché pour mettre son équipe dans l'avancée. C'est ce qui est demandé à un arrière ? D'accord, mais s'il est capable de faire ça à 20 ans, imaginez-le dans quelques années !

COUPE DU MONDE - France U20 : quel temps de jeu chez les pros pour les Bleuets cette saison ?Et aussi : Barassi, Woki, Geraci...