Coupe d'Europe - L'Italie victime des changements pour la qualification en Champions Cup ?

Coupe d'Europe - L'Italie victime des changements pour la qualification en Champions Cup ?
Les clubs italiens du Pro 12 pourraient ne jamais revoir la Champions Cup.

Ce jeudi, l'EPCR a dévoilé une réforme importante du format de qualification pour la Champions Cup qui va être mise en place la saison prochaine.

Depuis 2014, les six clubs de Top 14 et de Premiership, ainsi que les sept premières équipes du Pro 12, à raison d'une équipe de chacun des quatre pays participants (Irlande, Pays de Galles, Écosse, Italie), étaient qualifiés pour la Champions Cup. Le 20e et dernier ticket étant attribué au vainqueur de playoffs. Mais à partir de la saison 2017-2018, une partie du processus de qualification pour la Coupe d'Europe va changer. En premier lieu, la 20e place qualificative pour la Champions Cup reviendra au vainqueur de la Challenge Cup. S'il est déjà qualifié, l'autre finaliste de la Challenge Cup prendra cette place.

Place à la méritocratie

L'autre mesure tend, elle, à renforcer la lutte au sein de chaque championnat. En effet, si les clubs français et anglais devront toujours faire partie des six meilleurs dans leur championnat respectif, Gallois, Irlandais, Écossais et Italiens vont désormais devoir jouer des coudes pour valider leur billet. En effet, les sept clubs les mieux classés à l'issue de la phase régulière du Pro 12 seront qualifiés. Et ce, sans tenir compte de nationalité de l'équipe. Si la mesure avait été mise en place cette saison, il n'y aurait donc eu aucun club italien engagé en Champions Cup puisque Trévise a terminé 10e et Zebre bon dernier. Mais grâce au règlement actuel, Trévise va pouvoir jouer la grande Coupe d'Europe aux dépens de formations mieux classées comme le Connatch (Irlande) et Cardiff (pays de Galles). Lesquelles sont, pour l'heure, forcées de passer par les barrages pour obtenir leur billet. 

Le rugby italien sacrifié ?

"Le nouveau format de qualification contribuera encore plus à la croissance que nous avons pu observer en termes d'affluence, d'audiences TV et d'expansion vers de nouveaux territoires", a commenté le Directeur général de l'EPCR Vincent Gaillard sur le site officiel de l'organisateur des Coupes d'Europe. Un système qui pourrait cependant desservir le rugby italien. Si Trévise a accroché la 7e place lors de l'exercice 2011-2012, les deux franchises transalpines se sont partagé les dernières places du classement depuis cette date. Elles pourraient donc ne jamais revoir la Champions Cup. Du côté du directeur général du PRO12 Rugby Martin Anayi, on se satisfait cependant de ces nouveaux changements : "la concurrence n'a jamais été aussi intense entre nos clubs et ces derniers changements vont assurer une réelle méritocratie pour notre championnat". D'aucuns pourraient en douter à l'heure où la présence de l'Italie dans le Tournoi des 6 Nations est remise en question au vue de ses résultats.


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
ÉQUIPE DE FRANCE. Le XV des absents face à l'Afrique du Sud
News ÉQUIPE DE FRANCE. Le XV des absents face à l'Afrique du Sud 18 novembre 2017 à 14:00
XV de France : pourquoi Teddy Thomas mérite-t-il sa place chez les Bleus ?
News XV de France : pourquoi Teddy Thomas mérite-t-il sa place chez les Bleus ? 18 novembre 2017 à 12:45

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
VIDÉO. Ugo Mola : ''jouer le MHR, un derby ? C'est une équipe de Super Rugby...''
Vidéos VIDÉO. Ugo Mola : ''jouer le MHR, un derby ? C'est une équipe de Super Rugby...'' 18 novembre 2017 à 11:15
XV de France - Le chantier de la 3ème ligne : et si on aidait Guy Novès ?
Amateur XV de France - Le chantier de la 3ème ligne : et si on aidait Guy Novès ? 18 novembre 2017 à 10:00

Charger les commentaires