Clermont se fait un peu peur mais s'impose en leader à Montpellier

Clermont se fait un peu peur mais s'impose en leader à Montpellier
Wesley Fofana a marqué le premier essai de Clermont face au MHR.
Retour sur la victoire de Clermont sur Montpellier en ouverture de la 11e journée de Top 14.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 11e - Fofana d'entrée (0-7). Le centre international, servi à hauteur par Lopez, franchi la défense sur la première incursion de l'ASM dans les 22m du MHR.
  • 45e - Le festival de Penaud (9-15). Une très mauvaise passe au pied de Cruden voit l'ailier tricolore déposer la défense sur 100m. Sur l'action, l'ouvreur all black se blesse et quitte la pelouse.
  • 57e - L'essai de trop pour Montpellier (9-28). Réduit à 14 après la biscotte de Galletier, le MHR concède un essai casquette sur une faute de main de Nagusa qui profite Toeava.
  • 64e - Giudicelli réduit la marque (16-28). Les locaux réagissent mais tardivement sur leur point fort, le ballon porté. L'espoir d'un come-back improbable prend forme.
  • 79e - Un bonus défensif au goût amer (23-28). Le MHR décroche finalement le bonus défensif sur un essai opportuniste de Reilhac après une mauvaise passe de Yato. Il est cependant trop tard pour espérer l'emporter.

Le Top 3 du rédacteur :

  • Damian Penaud : difficile de ne pas évoquer l'ailier. Son essai de 100m a assomé les Héraultais. Il fallait oser relancer de sa ligne d'en-but de cette manière.Admirez le sublime essai de 100m de Damian Penaud face au MHR [VIDÉO]
  • Sébastien Vahaamahina : s'il concède toujours des fautes, son activité défensive, notamment dans le rôle de gratteur, dans cette partie a été une fois de plus élevée. Il a aussi été précieux en touche.
  • Louis Picamoles : certes, le 3e ligne n'a pas réalisé son meilleur match mais on ne peut lui enlever son implication et son envie de mettre son équipe dans l'avancée. Loin d'être suffisant cependant.

Le bilan :

Les deux équipes avaient aligné deux grosses compositions mais celle de Clermont a été la plus efficace et la plus réaliste. Tout n'a pas été parfait pour les visiteurs dans ce matin avec beaucoup de fautes de main et des passes approximatives. Mais l'ASM n'est pas la meilleure attaque du championnat pour rien. Il en faut peu aux hommes de Franck Azéma pour marquer quand ils font les choses correctement. Malgré un très bon banc, ils ont connu une fin de match difficile. Côté Montpellier, on a manqué d'imagination et de solution face à une très solide défense. Le ballon porté s'est avéré une arme peu efficace pendant une heure. L'indiscipline, les mauvais choix et la sortie de Cruden, c'était trop pour le MHR qui doit se contenter du bonus défensif. En voyant jouer Montpellier, on a du mal à voir de la communication, de l'entente, de la cohésion.

Les compositions :

MHR :

F. Steyn - Nagusa, Goosen, Serfontein, Fall - (o) Cruden, (m) Pienaar - Y. Camara, Picamoles (cap.), Ouedrago - Willemse, Jac. du Plessis - Chilachava, Ruffenach, Nariashvili.

ASM :

Toeava - Penaud, Moala, Fofgana, Raka - (o) Lopez, (m) Parra (cap.) - Cancoriet, Lee, Chouly - Vahaamahina, S. Timani - Zirakashvili, Ulugia, Falgoux.

La fiche de la rencontre :

MHR vs ASM 23-28 (MT : 9-10)
Evolution du score : 0-7 ; 3-7 ; 6-7 ; 9-7 ; 9-10 ; 9-17 ; 9-20 ; 9-23 ; 9-28 ; 16-28 ; 23-28

MHR : 
2E Giudicelli  (64e), Reilhac (79e) ; 2T Steyn (65e, 80e) ; 3P Pienaar (16e, 24e, 28e) 
Carton jaune : Galletier (56e)

ASM : 
3E Fofana (11e), Penaud (45e), Toeava (57e) ; 2T Parra (11e, 45e) ; 2P Parra (40+1, 55e) ; 1D Lopez (52e)