Christian Califano vous explique comment profiter des Boxings Days

Christian Califano vous explique comment profiter des Boxings Days
Comme Christian Califano, soutenez le Secours Populaire en amenant un jouet neuf au stade !
À l'occasion des Boxings Days, la LNR en association avec le Secours Populaire lance l'opération des Pères Noël verts : une récolte de jouets neufs qui seront redistribués.

Nous avons eu la chance d'échanger avec Christian Califano sur l'opération "Un père Noël vert" qui aura lieu durant les deux prochains week-ends sur les terrains de Top 14 et de Pro D2 de Boxing Days : du 20 au 23 décembre et le 29 décembre seulement pour le Top 14.

Pouvez-vous nous expliquer cette opération ?

Vous avez déjà pu participer à une journée des Boxing days ? Moi j'ai eu la chance de les connaître à l'époque quand je jouais en Angleterre et on était déjà dans le même schéma. C'est-à-dire qu'on jouait pour les périodes de Noël et honnêtement, c'était vraiment top. Parce qu'au-delà du fait qu'avant il n'y avait pas de matchs durant la trêve hivernale, c'est une institution en Angleterre. Le rugby s'est greffé au foot, et ce depuis 2009. Ce qui est étonnant, c'est que pour ces Boxing Days il y a beaucoup plus d'engouement, c'est beaucoup plus festif et ça amène tellement plus de monde. C'est le seul moment où se retrouve beaucoup de familles au stade autour de grosses affiches comme Clermont - Toulouse ce week-end, et ce que je considère comme le classico avec un Toulouse - Toulon qui va se jouer au Stadium. Surtout que Toulouse n'y a pas joué depuis deux ans maintenant. Ces Boxing Days donnent une visibilité beaucoup plus importante parce qu'on n'est pas en frontal avec le football ou autres sports, ce qui nous laisse une grosse garantie sur l'évènement.

Il faut savoir qu'il y a deux rendez-vous dans une saison : les Boxings Days et les phases finales. Ce sont deux moments très importants dans une saison, et c'est un avant-goût de ce qui va se passer dans quelques mois.

Il y aura aussi ce week-end un ballon inédit pour cet évènement qui sera présenté. L'esprit Boxing Days est là, je me rappelle sur les deux dernières années des joueurs qui jouaient le jeu en rentrant soit en blazer soit en pull de Noël. Aujourd'hui les Boxing Days sont associés pour la première fois à une très belle initiative qui est celle de faire participer joueurs, staff, dirigeants, bénévoles et supporters à la récolte de jouets neufs pour le Secours Populaire, qui seront redistribués dans la foulée. C'est pour ma part une belle association pour ce Boxing Days car on parle beaucoup de valeurs dans le monde de l'ovalie, et s'associer à de belles causes est d'autant plus important et gratifiant. C'est la première année que l'initiative est collective, beaucoup de clubs le faisaient de leur propre initiative. Cette année, l'opération se fera sur tous les stades de Top 14 et Pro D2.

Vous avez un beau souvenir de Boxing Days à nous faire partager ?

Oui on parle de famille et d'esprit Boxing Days. À l'époque, quand je jouais en Angleterre et notamment mes dernières années avec Gloucester oui. Nous n'avions pas joué sur la période de Noël mais le 31 décembre, et ce, très loin de nos bases. On avait passé le nouvel an dans le bus et je peux vous dire que le bus a été transformé en boîte de nuit et ça avait été le moment le plus fabuleux de ma carrière. Je m'arrêterais là, je ne peux pas en dire plus... (rires) On est un peu des Latins, on a du mal à de suite comprendre pourquoi c'est une belle opération, mais une fois rentré dans les mœurs, tout le monde y trouve son compte. Il y a plus de monde au stade donc automatiquement plus de partenaires, plus d'affluences, plus d'ambiance et il y a même six matchs qui seront diffusés le week-end prochain ! 

Quel est votre rôle dans cette opération ?

Ça fait très longtemps que j'ai arrêté, mais je garde cette qualité d'ambassadeur pour la LNR. Mais premièrement, c'est d'apporter comme tout le monde un jouet neuf dans un stade pour soutenir le Secours Populaire, c'est important.

Vous serez présent sur quel stade ?

Pour pas vous le cacher, j'ai été invité pour le match... Toulouse - Toulon ! Ne me demandez pas pour quelle équipe je vais être, je vous répondrais pour les Rouge et Noir. Ça va être un beau rassemblement et un moment de fête où nous nous retrouverons avec pas mal d'anciens de Toulon et du Stade. L'objectif est de se retrouver, passer un moment entre nous et raconter de vieilles légendes car on n'a pas souvent l'occasion au final. Au-delà de participer à une belle journée, on sera ravis d'y contribuer en amenant un cadeau neuf pour l'opération "Un père noël vert".

J'invite tout le monde à venir partager un bon moment autour du stade et comme je dis, que ça reste festif. 

Ce seront des retrouvailles que sur la journée ? 

(rires) Alors je suis un piètre danseur. Je garderais que le côté festif de la journée ! 

D'où vient cette opération ?

Ça a été élaboré par la LNR qui a trouvé une thématique sur les Boxing Days et je trouve que le "père Noël vert" marque bien le coup. Parce que je crois que le rouge est très pris en ce moment, donc on s'est dit que le vert collait bien à l'évènement avec une belle cause.

J'aimerais que le Père Noël nous apporte de belles choses et notamment pour l'équipe de France en cette année. Qu'il nous façonne et qu'il nous prépare une belle équipe de France.

Comment nos lecteurs peuvent aider ?

En amenant un cadeau neuf. Et venir aux Boxing Days. Déjà faire un geste comme celui-ci est hyper important, s'ils peuvent associer les deux ce ne sera que plus bénéfique. Il y aura du spectacle et de très beaux matchs, la fête sera à son comble.

Des pronostics sur ces deux prochaines journées ?

Il y a de très très belles affiches. J'aimerais bien qu'un "petit" fasse tomber un gros, mais je ne citerais pas de nom sinon je vais me fâcher avec la moitié des clubs de Top 14. J'espère qu'on aura des surprises ! 

Pour vous, quel club de Top 14 a été sage et mérite un cadeau ?

Celui qui a été le plus sage et on va dire le plus méritant, c'est le Stade Toulousain. Oui, je sais. Mais ils sont méritants car depuis le début de la saison ils montent en puissance et ils sont surprenants dans les deux compétitions, Top 14 et Champions Cup. Ce qui est plaisant dans cette équipe c'est qu'il y a plein de jeunes joueurs qui pointent le bout de leurs nez et qui font bonne figure dans l'effectif du Stade Toulousain. Le recrutement bien structuré et intelligent fait jouer des jeunes et c'est ce que j'aime voir. D'ailleurs, j'ai rien contre les vieux parce que je ne voudrais pas me mettre à dos des Maxime Médard ou autres car ce sont des amis (rires).

C'est une stratégie où le Stade Toulousain a retrouvé l'ADN de son jeu et on a de la chance de le retrouver. Ce qui est essentiel et à noter, c'est que Toulouse essaye de structurer avec des anciens qui reviennent au club, comme Jérôme Cazalbou qui a pris beaucoup d'importance dans le club.

Du coup, qui mérite une visite du Père Fouettard ?

Je pense qu'à Noël il faut récompenser tout le monde. Je ne pense pas qu'il y ait des équipes qui n'ont pas été sages. Au contraire ! Une équipe qui mériterait vraiment un cadeau, et c'est plutôt mon coup de cœur, c'est Perpignan. J'aimerais que le père Noël fasse un petit effort pour leur cadeau. Si le père Noël veut me faire plaisir, je suis prêt à sacrifier un de mes cadeaux pour qu'il mette un beau présent dans la hotte de cette équipe catalane. C'est une équipe qui lâche rien, que ce soient les joueurs, entraîneurs, dirigeants ou supporters.