Championnats des nations - Le projet soutenu par la Nouvelle-Zélande et l'Australie

Championnats des nations - Le projet soutenu par la Nouvelle-Zélande et l'Australie
Raelene Castle et Steve Tew sont satisfaits par les discussions.
Suite aux discussions avec World Rugby et aux avancées présentées, la fédération néo-zélandaise et son homologue australienne ont affiché leur soutien.

World Rugby révèle le ''modèle commercial'' du Championnat des Nations... et annonce un changement !C'est en ce moment que se joue l'avenir du Championnat des nations. Si le coup d'envoi de cette nouvelle compétition est fixé à 2022, World Rugby souhaite finaliser le projet d'ici mai. Après l'incompréhension, place aux discussions entre les différentes parties concernées. Cette semaine, l'instance mondiale a précisé les contours de cette nouvelle compétition, répondant ainsi à une partie des interrogations et recevant au passage un retour positif de la part de la fédération néo-zélandaise et de sa voisine australienne.

Raelene Castle, directrice générale de Rugby Australia

La proposition présentée par World Rugby pour le Championnat des Nations a le potentiel de fournir un excellent produit pour les fans et des revenus commerciaux significatifs pour l’Australie et le rugby mondial, y compris des opportunités pour les pays émergents. Ce sont des discussions passionnantes mais complexes qui exigent que nous trouvions un équilibre entre faire ce qu’il ya de mieux pour les fans, le rugby australien, le rugby mondial et les joueurs.

Du côté du président de la fédération néo-zélandaise Steve Tew, on estime via Stuff que le projet est désormais solide. Le fait d'avoir retiré la demi-finale est une avancée dans le bon sens car "cela soulage le calendrier d'une semaine et quatre matchs difficiles à la fin valent mieux que cinq." Il reste cependant encore plusieurs choses à préciser : "l'une concerne la voie permettant aux autres pays d'entrer dans la ligue supérieure." Et c'est justement sur ce point qu'il va falloir faire des compromis, notamment du côté de Tournoi des 6 Nations mais aussi dans le cadre du Rugby Championship.Ligue mondiale - Les joueurs du Pacifique vont-ils boycotter la Coupe du monde 2019 ?Stuff de rappeler que dans le projet actuel qui inclut les Fidji et le Japon, le tournoi des nations du sud n'offrira plus de matchs aller et retour entre les différentes sélections. "Mais nous sommes prêts à faire des compromis. Il y aura des conditions autour de cela. Nous avons certainement tiré des leçons de notre expérience du Super Rugby et nous les appliquerons." Des discussions ont déjà été lancées avec le Japon afin qu'ils développent "des talents éligibles pour renforcer leur équipe nationale au fil du temps." Et ce, afin de rendre les matchs entre les All Blacks et les Brave Blossoms plus disputés. La Nouvelle-Zélande comme l'Australie vont désormais discuter chacun de leur côté avant de revenir vers World Rugby. Quid de la FFR ? La LNR a de son côté exprimé son mécontentement.

Championnat des nations - La Premiership soutient la LNR à 100 %