Championnat des nations - La Premiership soutient la LNR à 100 %

Championnat des nations - La Premiership soutient la LNR à 100 %
Le Championnat des nations ne plaît pas à tout le monde.
La Ligue nationale de rugby et la Premiership ont fait part de leur mécontentement envers le projet de World Rugby : le Championnat des nations.

World Rugby dévoile officiellement les contours de la future Ligue Mondiale, le 6 Nations révolutionné !Le Championnat des nations fait couler beaucoup d'encre et salive depuis les précisions de World Rugby. Si ces dernières semblent avoir calmé les ardeurs des nations du Pacifique, notamment en raison du système de promotion relégation, des protagonistes bien plus puissants ont fait part de leur mécontentement. La France a été la première des nations du tier 1 a montré au créneau par la voix du président de la LNR Paul Goze. La Ligue reproche à World Rugby de l'avoir tenue écartée des premières discussions sur un projet qui devrait révolutionner le rugby mondial. Une fois n'est pas coutume, l'Angleterre serait à 100 % derrière la France alors que se profile à l'horizon une réunion cruciale à Dublin la semaine prochaine. Ligue mondiale - La LNR demande des explications à World Rugby sous peine d'actionsComme la Ligue, la Premiership n'aurait pas été consultée en amont. "Des sources ont déclaré que les clubs anglais étaient "étonnés" de ne pas avoir participé au processus de planification de l'avenir du rugby mondial après avoir été amenés à croire que l'accord de San Francisco avait apporté une certitude pour les 12 prochaines années", explique Stuff. C'est avec cette certitude à l'esprit que les clubs anglais avaient convenu de laisser les internationaux au repos durant l'été après les années post Coupe du monde. Un autre principe de San Francisco était que les nations du tier 1 étaient censés aider les pays en développement l’été après la Coupe du monde, l’Angleterre se rendant notamment au Japon l’année prochaine. Pour la Premiership, ce tournoi à douze est "une violation flagrante de l'accord de San Francisco."La fédération anglaise annonce des mesures phares pour protéger les joueursOr, le projet de World Rugby laisse à penser qu'il y aura des matchs internationaux tout au long de la saison. De fait, les coupes d'Europe pourraient aussi être impactées. Notamment à l'automne, moment choisi par l'instance mondiale pour programmer les phases finales de sa compétition entre deux journées de Champions Cup. "World Rugby essaie d'imposer un modèle sans nous consulter, tout en essayant de détruire les tournois déjà en place ici, qui génèrent des revenus importants pour ce sport. Il n'a tout simplement aucune chance de passer", déclare une source à l'EPCR. Du côté de la fédération anglaise de rugby, on estime que ce projet est la meilleure option mais on attend aussi des réponses aux nombreuses questions qui restent en suspens.Championnat des nations - Ces questions qui restent encore en suspens