En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous fournir une meilleure expérience de navigation Plus d'info.

Béziers : Provale tacle la Ligue Nationale de Rugby

Béziers : Provale tacle la Ligue Nationale de Rugby

Publié le 20-07-2012 à 12h04 - Mis à jour le 20-07-2012 à 12h04 // Par
Béziers : Provale tacle la Ligue Nationale de Rugby

Provale tacle la LNR

Dans un communiqué publié hier, la Ligue Nationale de Rugby a pris acte de la réintégration de Béziers en Pro D2 du fait des difficultés financières de Bourgoin-Jallieu. Mais la Ligue Professionnelle n’a pas manqué d’ajouter qu’il s’agissait d’un retour en Pro D2 « en l’état du dossier ». En clair, la décision définitive de requalification de Béziers dépend de l’évolution de la situation du club berjallien, qui compte saisir le tribunal administratif en dernier recours.

Des propos que n’a pas du tout appréciés Provale, le syndicat des joueurs professionnels. Pour l’organisme, il s’agit d’un « signal fort envoyé à la DNACG, à la commission d'appel de la FFR et au CNOSF puisqu'elle remet en cause leur travail et leur légitimité à statuer sur la situation financière des clubs ».

Par ailleurs, Provale a souhaité réagir sur la situation vécue actuellement par les joueurs des deux clubs jugeant « qu'il est inadmissible qu'à ce jour deux clubs, et par conséquent les joueurs sous contrat avec ces derniers, se retrouvent dans une incertitude sociale et sportive concernant leur participation au championnat de Pro D2 qui débutera dans un peu plus d'un mois ».

Le club biterrois pourrait n’être fixé qu’à la mi-Août, soit quelques jours avant le début du championnat de Pro D2.



Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche
0 Commentaires sur « Béziers : Provale tacle la Ligue Nationale de Rugby »

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.




Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.