BARBARIANS FRANÇAIS : les 5 points à retenir de la défaite face aux Highlanders (29-10)

BARBARIANS FRANÇAIS : les 5 points à retenir de la défaite face aux Highlanders (29-10)
Les Barbarians se sont inclinés face aux Highlanders.
Les Barbarians ont concédé une seconde défaite face aux Highlanders dans leur tournée néo-zélandaise.

Une bien meilleure entame

La semaine passée, les Barbarians avaient rapidement encaissé deux essais, surpris par des Crusaders sur un nuage. Les protégés de Christophe Urios et Xavier Garbajosa ont su, cette fois-ci, prendre la rencontre par le bon bout. Résultat : une volonté de plus faire vivre le ballon, mais surtout plus de maîtrise, qui leur permet d'ouvrir le score au quart d'heure (0-3, pénalité de Jean-Marc Doussain). Mais surtout, une ligne de défense bien plus efficace face à des Highlanders – disons-le – moins dangereux offensivement que les Crusaders.

Un match brouillon

Vous vous souvenez du match soporifique du vendredi soir en Top 14, qui lançait le week-end il y a encore quelques saisons ? Mis à part l'horaire, on a cru ressentir une impression de déjà vu. Les Highlanders n'ont pas été aussi joueurs que les Crusaders, qui avaient eu le mérite d'assurer le spectacle. Et que dire des Baabaas ? Comme la semaine passée, la charnière – Daubagna et Doussain pour ce match – a beaucoup joué au pied. Un manque d'initiative un peu décevant, quand on connaît le style des Barbarians anglais, l'équipe originelle dont est inspirée la version française. L'hiver et la fin de la saison n'excusent pas tout.

Les Highlanders, doucement mais sûrement

La semaine passée, les Barbarians avaient utilisé les groupés pénétrants pour faire mal aux Barbarians. Cette fois-ci, les Tricolores se sont fait prendre de la même manière sur une action d'école en première période, avec le flanker James Lentjes à la conclusion. Lima Sopoaga ne transforme pas (5-3). Les Barbarians ont ensuite sombré dans le seconde acte. Sur un joli mouvement au large, avec une belle sautée de Sopoaga et une passe « Harlem Globe Trotters » de Dixon pour le n°15 Josh McKay (45e), ce dernier s'en va inscrire un bel essai en coin. Greg Pleasants-Tate ira lui aussi en Terre promise.

Baroud d'honneur en fin de partie

On aurait aimé que les Barbarians sauvent l'honneur avec un essai. Ils ont tout tenté, avec deux pénalités vite jouées dans les dernières minutes. Mais ces intentions ont été sanctionnées par un essai en contre signé Rob Thompson, venu déchirer la défense. Mais sur le renvoi, Damian Penaud réalise une superbe percée pour offrir à Hugo Bonneval un essai en coin. Score final, 29 à 10.

Qui s'est mis en évidence ?

Le bilan n'est pas bon pour les Barbarians français, visiblement émoussés à l'autre bout du monde. Sportivement, la réserve du XV de France repart avec deux défaites, les valises pleines. Et individuellement, qui a su se mettre en évidence à un an de la Coupe du monde 2019 ? Auteur d'un doublé la semaine passée, Damian Penaud a réalisé un petit festival dès le début du match qui rappelle ses grosses qualités dans le 1vs 1. Mais la concurrence est rude à ce poste (Bastareaud, Fofana, Doumayrou, Lamerat, Fickou voire Vakatawa). Sur quelques ballons touchés, Arthur Retière s'est également montré disponible. Capable de jouer à l'aile ou à l'arrière, il pourrait intéresser Jacques Brunel s'il réalise une grosse saison en Top 14.