Baisse de la masse salariale à l'ASM Clermont

Baisse de la masse salariale à l'ASM Clermont

C'est très certainement la première année, depuis l'avènement du professionnalisme, que le club auvergnat n'augmentera pas sa masse salariale.

Baisse de la masse salariale à l
ASM Clermont
Le directeur sportif de l'ASM Clermont annoncé qu'il s'apprêtait à réduire la masse salariale du club pour la saison prochaine. C'est très certainement la première année, depuis l'avènement du professionnalisme, que le club auvergnat n'augmentera pas cet indicateur. Jean-marc Lhermet explique que « une forte indication du président et la pression économique » seraient responsables de cette baisse.

L'homme fort des Jaunards se prépare à dégraisser le nombre de contrats professionnels, exceptionnellement élevé cette année en raison de la Coupe du Monde. Jean-Marc Lhermet compte effectivement passer de 38 contrats à seulement 34 ou 35 la saison prochaine. Pour cela, il faut laisser partir six joueurs, Gonzalo Canale est notamment en instance de départ pour le Stade Français ou l'Italie d'après La Montagne. L'écossais Jason White (34 ans) et Brent Russel (31 ans) ne font plus partie des plans de Vern Cotter et l'emblématique troisième ligne Alexandre Audebert pourrait se reconvertir au sein du club.

« 3 ou 4 recrues »

L'avenir n'est pas morose pour autant à Clermont. Le club vise « 3 ou 4 joueurs (qui) seront des titulaires en puissance. L'idée est de tirer le groupe encore vers le haut, tout en misant sur la qualité de notre centre de formation ». Le staff auvergnat aurait ciblé Damien Chouly (USAP), et s'intéresserait au Gallois chevelu Adam Jones, en cas de départ de Davit Zirakashvili.

La priorité est actuellement donnée au renouvellement des contrats de Brock James, Jamie Cudmore, ou encore Julien Bardy, révélation de ce début de saison. Julien Malzieu a déjà prolongé pour les deux prochaines saisons. Les tractations s'avèrent plus difficiles qu'à l'accoutumée pour Lhermet : « C'est un fait nouveau et pas facile à gérer, mais les renégociations sont revues à la baisse. Le phénomène est général dans tous les clubs car on voit arriver dans le rugby un plafond économique qui nous oblige à anticiper et à revoir les salaires à la baisse ».

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Pro D2 - Mont-de-Marsan : retraite forcée pour le 2e-ligne Lionel Dargier
Brèves Pro D2 - Mont-de-Marsan : retraite forcée pour le 2e-ligne Lionel Dargier 29 août 2016 à 16:30
Top 14. MHR - ASM Clermont : découvrez les meilleurs joueurs de la rencontre
Brèves Top 14. MHR - ASM Clermont : découvrez les meilleurs joueurs de la rencontre 29 août 2016 à 16:00
Une fausse page Facebook tente de profiter de la mort d'un jeune rugbyman
Brèves Une fausse page Facebook tente de profiter de la mort d'un jeune rugbyman 29 août 2016 à 14:00
PHOTOS. Le nouveau maillot du XV de France dévoilé par adidas
Brèves PHOTOS. Le nouveau maillot du XV de France dévoilé par adidas 29 août 2016 à 11:45

Réagissez à cet article
3 commentaires sur cet article

Vous devez être connecté pour participer aux commentaires

damien24520

Tu dis que c est pas vraiment une baisse mais aprés tu ne c'est pas qui sont les joueurs et combien est leurs salaires de ce qui vont peut-être partir.

  • il y a 4 ans
  • 3

ced

  • Inscription
  • 10 commentaires
  • 100 J'aimes
  • 50 pronostics
  • Nouvelles Discussions
  • Premier Achat
  • Quiquette
  • Saucisses
  • Badge Abonné Manquant
73507 points

de 38 à 34-35 ça fait 3 ou 4 en moins, dans l'article y a marqué 6 et si ils recrutent 3 ou 4 types de plus beh ça fait toujours 38, c'est pas vraiment une baisse

  • il y a 4 ans
  • 3

manifestou

Et Skrela qui y était parti pour le flouz...

  • il y a 4 ans
  • 2