Rupeni Caucaunibuca

Rupeni Caucaunibuca

Publié le 04-12-2008 à 18h57 - Mis à jour le 20-09-2013 à 16h59 // Par

Nom : Rupeni Caucaunibuca
Date de naissance : 05/06/1980
Lieu de Naissance : Nabouwalu (Fidji)
Nationalité : Fidjien
Equipe actuelle : Northland
Ancienne équipe : Toulouse (2010-2012), Agen (2004-2010), Auckland Blues

Le parcours sportif de Rupeni Caucaunibuca en quelques points :
 Très tôt les Auckland Blues repèrent le bijou Fidjien qui impressionne par sa vitesse.
 Il participe à la Coupe du Monde 2003 où il se fait remarquer lors d’un accrochage avec Olivier Magne. Il prend un jaune alors que le rouge était entièrement mérité. Il marque un essai splendide sur le même match.
 Le SU Agen fait un gros coup sur le marché des transferts en récupérant le prodige Caucaunibuca.
 Caucau (son surnom) démontre toute sa puissance et son efficacité sans forcer son talent, il termine meilleur marqueur d’essais en 2005 et 2006.
 Il est élu meilleur joueur de Championnat en 2006.
 Retards, surcharges pondérales, blessures, cocaïne, Caucaunibuca fait une saison catastrophique en 2006/2007.
 Reprend la saison 2007/2008 en étant suspendu par son club. De retour de son mois de suspension, il marque un hat trick contre les leaders Toulonnais.
 Il retourne aux Fidji pour des soucis soi-disant familiaux, ne revient jamais dans le lot-et-Garonne. Agen, las, décide de le licencier, on dit Caucaunibuca finit pour le rugby à 27 ans.
 Après les sollicitations de Leicester et du Racing Metro (par l’intermédiaire de son ami Bobo), il refuse et signe à … Agen, qui attend son retour pour sauver le club de la déroute
 Caucaunibuca passe au centre de l'attaque Agenais et participe à la montée du club en Top 14. Il continue cependant à se faire remarquer pour ses retours de vacances (très) tardifs.
En février 2009, Rupeni Caucaunibuca signe pour deux années supplémentaires avec le club agenais.
En 2010, étant revenu en France après la reprise du Top 14 avec de plus un poids de forme inacceptable pour les dirigeants, il est finalement libéré de sa dernière année de contrat et rejoint Toulouse.
Il est sélectionné avec les Barbarians français pour affronter les Tonga. Sa puissance fait des ravages et il devient champion de France avec le Stade Toulousain en 2011 et 2012.
Il retrouve la forme en rentrant au pays et participe à un match contre les Fidji avec les Classic All Blacks en 2013.
En 2013, il rejoint le club du Northland, espère toujours faire son retour en Europe, et pourquoi en Top 14 voire en Super 15.

Rupeni Caucaunibuca dans les douches :
Short, claquettes, voilà comment Caucaunibuca est débarqué en plein hiver en France. Accueilli les bras ouverts par un public Agenais conquis, Caucaunibuca se révèle la grande star du SU Agen. Marqueur d’essai, Bouchonneur, il fait lever les foules. Malheureusement, Caucau n’est pas un professionnel comme les autres, sa culture c’est plutôt le « farniente ». Surdoué du rugby, l’ailier Fidjien n’aime pas trop travailler et se fait remarquer pour ses manquements à la règle. Cannabis, retour du pays avec une dizaine de kilos de trop…

Histoire d’amour puis divorce, pour enfin se revoir grâce à une entente à l’amiable. Voilà comment se résume les interactions entre l’ailier Fidjien et Agen. Comment décrire les relations entre Caucau et l’équipe nationale Fidjienne ? Très conflictuelles, refuser de jouer un match en club c’est pas bien…refuser les sélections, cela devient un problème national. Rupeni s’est autorisé de ne pas répondre à une convocation, ce qui lui vaudra de ne pas être sélectionné pour la dernière coupe du monde en 2007.

Cet ailier au gabarit très atypique (1,80m ; 96kg) est en tout point étonnant. Son physique de pilier laisse place à une accélération, une agilité et une pointe de vitesse hors normes. Son allure nonchalante est réellement surprenante pour tous ses adversaires.

Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez

Son Actu

1 Commentaires sur « Rupeni Caucaunibuca »
Adry12
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 15.03.2011 à 19h13

Un monstre!!

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.



Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.