XV de France : comment Julien Bonnaire a-t-il appris son arrivée dans le staff ?

Ecrit par vous !
XV de France : comment Julien Bonnaire a-t-il appris son arrivée dans le staff ?
Comment j'en suis arrivé là ?
Propulsé dans le staff de l'équipe nationale, comment l'ancien international a-t-il appris sa nomination au sein du XV de France ?

XV de France - Guy Novès : quel futur pour l'ex-sélectionneur des Bleus ?Il y a quelques temps, nous nous sommes immiscés dans la tête de Guy Novès. Homme tourmenté mais toujours debout. Depuis, le nouveau staff a été annoncé et voici Jacques Brunel, Sébastien Bruno, Jean Baptiste Elissalde … et Julien Bonnaire ! Si les trois premiers cités ont tous eu un parcours d’entraîneur (avec plus ou moins de réussite), le dernier en est lui à son coup d’essai. Mais, quelqu’un lui a demandé ce qu’il en pensait ?!


Mais qu’est-ce que j’ai branlé pour en arriver là. Je lis les commentaires sur Twitter, on se fait défoncer. Je me demande si j’ai eu le nez creux dans cette affaire, moi. De toute façon je suis pigiste, donc même si j’échoue j’aurai fini l’été prochain. Et les Auvergnats continueront de m’aduler. Bon allez, j’vous raconte comment tout ça est arrivé.

Dans la tête de Julien Bonnaire

Hop 20h22, bien installé dans mon canap’, peinard en slip et en avance pour mon épisode de Plus belle la vie. Je décapsule ma bière. Putain, le téléphone sonne. Qui est-ce qui peut me faire chier à cette heure-ci ?! Je décroche, à un numéro masqué en plus. J’ai du mal à reconnaitre la voix qui est en train de me parler. C’est peut-être Julien Malzieu qui veut me proposer une sortie à la pêche. Il est lourd avec ça.

  • « Salut Jubon, c’est Jacques Brunel derrière le combiné. (Pardonnez ce vocabulaire, c’est une personne âgée). Je te dérange ?
  • Non non, ça va je ne faisais rien de spécial là. Qu’est-ce qui me vaut ce plaisir ?

En réalité il me dérange. Non seulement j’étais en mode Plus belle la vie and chill, mais en plus, je me doutais qu’il ne m’appelait pas pour de simples politesses. Moi aussi je lis les journaux.

  • « Ecoute, tu es sans doute au courant que Guy Novès et l’équipe de France c’est fini […]

Non, sans déconner.

  • […] Du coup, Bernard veut que je reprenne les clés du camion. Et pour parler franchement, j’aimerais que tu me suives sur ce coup, j’aurais besoin de toi pour t’occuper des touches. […]

Je ne suis pas dupe tonton, je sais que je ne suis pas le premier choix. Je redoute la prochaine question…

  • […] tu t’occupes d’une équipe en ce moment ?

Oui bien sûr ! D’ailleurs, je suis en train de faire du tableau noir tout seul en slip dans mon salon. Heureusement que j’ai pris le temps de décrocher. Veinard.

  • Ecoute Jacques, ton intérêt pour mes compétences me fait plaisir. Non, je n’entraine pas en ce moment, même si j’ai eu le projet de reprendre Bourgoin-Jallieu. Mais le plan était foireux. Tu crois que j’aurai le truc pour assurer ?

Ce que je veux dire par là c’est que ok, je n’étais pas mauvais pour sauter en touche. Disons que j’étais peut-être le moins con avec Imanol. Mais ce n’est pas pour autant que je suis capable de transmettre ce que j’ai appris.

  • Ne t’en fais pas Julien, on partira sur des choses simples. Ne serait-ce que proposer un travail énorme en motricité, rien que pour attraper le ballon. Ensuite, on apprendra trois tactiques un peu élaborée et le tour est joué. De toute façon, on est là que jusqu’en juin, il suffira de combler.

J’ai bien envie de lui dire que son plan daube un peu quand même. Mais bon, qu’est-ce que je risque ? Au pire je me fais virer cet été ? Bon, les gens commenceront à se dire que Bernard et Serge font n’importe quoi. Au mieux, on est énormes, on roule sur tout le monde. Dans l’enthousiasme général, je rechausse et je reviens comme Zizou. On va en finale de la Coupe du Monde, et on leur met la paille au cul.

  • C’est d’accord Jacky. Tu peux compter sur moi. J’aurai un avis à donner sur les joueurs à sélectionner ? Je sais que Roro est disponible et que… 
  • Non.

Merde.

  • Bon, ok. Je me doute qu’on ne sera pas que deux. Ou alors, on aura atteint le summum de la connerie. Qui a bien accepté le poste ? Je sais qu’Azema et Collazo t’ont gentiment claqué la porte au nez. 

Tu m’étonnes, ils ont le vent en poupe en championnat. Ils ne vont pas s’emmerder avec un tel outil.

  • J’attends encore la confirmation de son club mais ça devrait être bon pour Sébastien Bruno qui s’occuperait de la mêlée. Je trouve qu’il fait du bon travail avec Lyon.

Encore un talonneur qui s’occupe de la mêlée. C’est quoi le délire ? Ce sont les mecs qui subissent le plus, ils ont les bras attachés et foutent uniquement des coups de talons. On aurait pu prendre Jamie Cudmore… Il aurait apporté un côté pratique à la théorie du déchaussage de molaire. Et on aurait bien rwigoley.

  • Et derrière ? Avec un ancien talonneur, t’as dû nous trouver un demi de mêlée !
  • […]

Putain j’ai vu juste ! Ce con de rugby français… Galthié, c’est mort. Je crois qu’en plus il doit fumer quelque chose vu son interview l’autre jour. Berbizier ? Non, trop d’égo pour être un second. Le mec doit être libre pour avoir accepté. Donc ce n’est pas Mignoni. Il aurait été bon lui. Elissalde ? Non, pas un mec qui a transformé la ligne arrière du Stade Toulousain en maçons.

  • Pour l’instant c’est Jean-Baptiste Elissalde qui tient la corde.

Bon. Je ne sais pas où on va mais on y va. Jacques en tête et Riri, Fifi et Loulou pour l’accompagner, on va se marrer. J’espère qu’ils connaissent l’autogestion, nous on a été en finale avec cette connerie. Mais au moins, on avait Marc Lièvremont pour déconner en conférence de presse.

  • En voilà une belle équipe !

Il va le voir que je mens ?

  • Bon Jacques, à bientôt, j’ai un truc sur le feu. Merci pour ton appel, on se revoit rapidement.

Il va me faire louper mon émission le con.

  • Merci à toi Julien, à très vite. »

Et c’est comme ça que je vais atterrir à Marcoussis. Le seul point positif, c’est que je pourrai hypothétiquement aller visiter le Japon. Moi qui adore les sushis.

Thibaud Durroux
Thibaud Durroux
Cet article est rédigé par Thibaud Durroux, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !