LES RÉGIONS DU RUGBY : à l'est quoi de nouveau ?

LES RÉGIONS DU RUGBY : à l'est quoi de nouveau ?
LES RÉGIONS DU RUGBY : à l'est quoi de nouveau ?
En séparant la France en onze grandes régions, on a imaginé à quoi ressemblerait une équipe composée de joueurs issus d'une et même région.

Sixième épisode de notre série, et cette fois-ci, direction l'Est de la France, où le ballon ovale est bien présent ! Parce qu'il n'y a pas que le Sud-Ouest dans la vie, et que l'équipe de l'Île-de-France l'a largement prouvé, intéressons-nous aux anciens comités de l'Alsace, la Lorraine, la Franche Comté et la Bourgogne, qui forment une nouvelle "super région" : le Grand Est.

LES RÉGIONS DU RUGBY : l'incroyable potentiel de l'Île-de-FranceUne super région représentée par Nevers au niveau professionnel. L'actuel leader de la Pro D2 est riche, et il ne serait pas impensable de retrouver l'USON dans l'élite du rugby français d'ici quelques saisons... Une belle progression pour un club qui a enchaîné les échecs sportifs jusqu'à sa montée, il y a un an et demi.

Dans son sillage, nombreux sont les clubs du Grand Est à briller : Dijon est en tête de sa poule en Fédérale 1, Mâcon était finaliste du Jean-Prat en 2017, et la formation de Beaune n'est tombée qu'en demi-finale du championnat de France de Fédérale 2 la saison passée.

Seul bémol, l'échec du projet du RC Strasbourg : champion de France de Fédérale 2 en 2015, membre de la poule Elite ces deux dernières saisons, le club alsacien a été plombé par des soucis financiers. Comme Chalon avant lui, le club tango ne retrouvant le niveau fédéral que depuis quelques semaines.

LES RÉGIONS DU RUGBY : à quoi ressemblerait une équipe de joueurs formés en Midi-Pyrénées / Armagnac-Bigorre ?Point commun à tous ces clubs : hormis Strasbourg, ils appartiennent à l'ancien comité de la Bourgogne, de loin le plus compétitif à l'Est de la France. Le CS Nuiton est d'ailleurs en tête de sa poule en Fédérale 2, et pourrait rapidement aller encore au-dessus... Une poule où l'on retrouve aussi Le Creusot, et deux clubs de la France Comté : Grand Dole, et Pontarlier. Pour la Lorraine, et un autre club alsacien que Strasbourg, il faut aller à l'étage du dessous.

Si les Bleus piochaient en Alsace, Lorraine, Franche Comté et Bourgogne...

À quoi ressemblerait une équipe de France composée de joueurs dont la première licence de joueur de rugby a été signée dans un club d'Alsace, Lorraine, Franche Comté et Bourgogne ?

Si le XV de France ne sélectionnait que des joueurs d'Alsace, Lorraine, Franche Comté et Bourgogne pour le Mondial 2019 (entre parenthèses, le club actuel) :

Arrières / Ailiers : Gervais Cordin (Grenoble), Jean-Marcellin Buttin (Metz), Loic Le Gal (Nevers), Alexandre Gracbling (CS Nuiton), Arthur Retière (La Rochelle), Thibaut Zambelli (Provence), Benoit Lazzarotto (Biarritz), Franck Romanet (Brive)

Centres : Maxime Mermoz (Toulouse), Leonard Paris (Racing 92), Jules Favre (La Rochelle) ou Stéphane Bonvalot (Nevers), Benjamin Thiery (Bayonne), Benjamin Petre (Brive), Maxime Mathy (Montauban)

N°10 : Nicolas Vuillemain (Nevers)

N°9 : Morgan Parra (Clermont), Jean-Victor Goillot (La Rochelle)

3ème-lignes : Théo Richard (Stade Français) ou Jean-Baptiste Manevy (Nevers), Alexandre Lapandry (Clermont), Baptiste Pesenti (Pau)

2ème-lignes : Tristan Labouteley (Perpignan), Fabrice Metz (Pau), Félix Lambey (LOU), Geoffrey Fabbri (Provence), Baptiste Hezard (Aurillac), Léo Bastien (Biarritz)

Piliers : Alexandre Menini (LOU), Oleg Ischenko (Provence), Max Curie (Nevers)

Talonneurs : Camille Chat (Racing 92, Etienne Fourcade (Grenoble), Jean-Philippe Genevois (Nevers)

Bilan ? Il y a du beau monde, et le Grand Est s'en sortirait très bien en match officiel. Seules faiblesses : les piliers, notamment à droite, et les ouvreurs, où la polyvalence (Mermoz, Mathy, Parra) devraient jouer. Comme en 3ème-lignes, où des 2ème-lignes devraient monter d'un cran. Mais on trouve de nombreux internationaux à XV comme Chat (Auxerre), Menini (Yutz), Metz (Molsheim), Lambey (Lons), Lapandry (Le Creusot), Parra (Metz), Mermoz (Epinal), Thiery (Reims), ou Buttin (Metz), et à VII comme Retière (CS Nuiton) et Gracbling (Cluny), voire des Barbarians comme Pesenti (Saint-Claude).

Alsace/Lorraine/Franche Comté/Bourgogne
1
Menini
2
Chat
3
Ischenko
4
Bastien
5
Metz
6
Lambey
8
Pesenti
7
Lapandry
9
Goillot
10
Parra
11
Retière
12
Mermoz
13
Mathy
14
Lazzarotto
15
Buttin

 

Vous constatez une erreur ? Signalez-là dans les commentaires !


Prochainement dans la série "Les Régions du Rugby" : 

  • AUVERGNE / LIMOUSIN / CENTRE

  • BRETAGNE / PAYS DE LA LOIRE / POITOU CHARENTES : Grand Ouest

  • COTE D’ARGENT / PERIGORD AGENAIS

  • FLANDRES / NORMANDIE : Grand Nord

  • LANGUEDOC / PAYS CATALAN

Déjà paru :

LES RÉGIONS DU RUGBY : à quoi ressemblerait une équipe composée de joueurs issus du Côte Basque Landes Béarn ?LES RÉGIONS DU RUGBY : à quoi ressemblerait une équipe de joueurs formés en Lyonnais / Alpes / Drôme-Ardèche ?LES RÉGIONS DU RUGBY : à quoi ressemblerait une équipe de joueurs formés en Côte d’Azur - Provence - Corse ?