L'Immonde du Rugby N°46

L'Immonde du Rugby N°46

Publié le 08-06-2012 à 12h00 - Mis à jour le 08-06-2012 à 13h58 // Par G+
DISCLAIMER : Ceci est une chronique satirique d'Ovale Masqué, un presque super héros rugbyphile et alcoolique dont la folie sans limite accouche de temps à autre de fictions comme celle que vous lirez sur cette page. Ça chambre, ça balance des trucs pas toujours vrais, ça appuie là où ça fait mal, et c'est pas toujours drôle. Mais finalement ces chroniques sont à l'image des chansons de Patrick Sébastien : pleines d'amour. Allez musique !

Pour l'avant dernier numéro de la saison (les super héros ont aussi besoin de vacances, même si on ne manque pas de sommeil quand on suit le Top 14) l'Immonde du Rugby a décidé de ressortir pour une dernière fois la célèbre Dolorean de David Marty McFly, et de vous emmener dans le futur pour vivre en intégralité la finale du championnat de France 2011/2012 entre le Stade Toulousain et le RCT. Aussi précise et fiable qu'un lancer en touche de Christopher Tolofua, celle-ci vous dévoilera avec exactitude le scénario de la rencontre. Ainsi, vous n'aurez plus aucune excuse pour ne pas regarder le palpitant match de l'Euro 2012 qui opposera les Pays-Bas au Danemark. Au pire, si on s'est trompés, dîtes vous que cette version là sera probablement plus marrante que la vraie finale...

Ambiance de guerre civile aux abords du Stade de France. Depuis 12h, des hordes de supporters toulonnais ont envahi la ville de Saint-Denis, ce qui selon les autorités, représente la plus grande menace pour la paix publique enregistrée depuis l'invasion des Vikings à la fin du VIIIe siècle. Dans les couloirs des RER B et D, les racailles en jogging Lacoste, les dealers de drogue et les pickpockets roumains ont préféré rester chez eux afin de ne pas se faire agresser par des supporters du RCT. Pour l'occasion, la préfecture a dépêché 15.000 policiers et un détachement de CRS. Un hélicoptère armé d'une mitraillette survole le Stade en permanence. Les forces de police ont reçu l'ordre d'ouvrir le feu sur la foule au premier signe de débordement. C'est donc sous le signe des Valeurs du Rugby que cette finale du Top 14 2011/2012 s'annonce.

Les supporters toulousains, eux, arrivent bien plus tard : il faut dire qu'au bout de 151 finales, ils connaissent la capitale et sa banlieue bien mieux que certains résidents parisiens et n'ont pas peur de se perdre. Devant le Stade, leurs discussions portent sur deux sujets : La possibilité ou non du doublé, et leur supériorité sportive et morale sur ces voyous de Toulonnais qui n'ont que des étrangers, alors qu'au Stade, on forme chaque saison les futurs cadres du XV de France tels que Yoann Maestri.

13h
Une Maserati roulant à 210 km/h arrive en trombe dans le parking VIP du Stade de France. Après un dérapage spectaculaire et un crissement de pneus qui retentit dans les entrailles de l'enceinte, Mourad Boudjellal descend du véhicule, dans un costard blanc impeccable, veste ouverte sur un T-shirt de Robert de Niro arborant une crête, tiré du film Taxi Driver. A l'entrée des loges, Mourad se fait fouiller par la sécurité « Pas la peine les gars, j'ai laissé mon flingue dans la voiture, au cas où le match tournerait mal pour nous ». Il est menotté et emmené au poste de sécurité.

13h15
Au tour du bus toulousain d'arriver dans le parking du Stade. Guy Novès, René Bouscatel et l'ensemble du staff toulousain claque la bise au personnel du XV de France. Le Stade occupera ce soir les vestiaires de l'équipe à domicile, ce qui est un peu normal vu qu'ils jouent finalement plus souvent au Stade de France qu'à Ernest Wallon et au Stadium.

13h30
Après fouille dans la Maserati de Mourad Boudjellal, on n'a retrouvé qu'un godemichet de 30cm avec l'inscription « I love LNR » dessus. L'objet est tout de même confisqué par la sécurité, au cas où, mais Mourad Boudjellal peut rejoindre les tribunes du Stade de France. Mourad déclare « Allez je vous en veux pas, après tout c'est pas la première fois qu'un arabe se fera contrôler pour rien à Saint Denis ».

16h
Guy Novès accorde une interview à Canal +. « La saison a été très longue pour nous. Je crois que nous avons tout donné en demi-finale pour battre cette terrible équipe du Castres Olympique. Les batteries sont à plat. William Servat est tellement cramé que si je décidais de titulariser Yannick Bru à sa place, ça serait sensiblement la même chose. Jean-Marc Doussain n'avance plus – sans doute le contre-coup de sa Coupe du Monde. Luke McAlister m'a confié s'être fait une entorse du pouce à force de touiter. On part bien évidemment outsiders contre la formidable armada toulonnaise. Leur public attend ce titre depuis plus de 20 ans... tout est contre nous. Je pense que nous avons 0% de chances de nous imposer, mais nous allons tout de même tenter de faire belle figure et d'assurer le bonus défensif. »

17h
Maxime Médard est sur la pelouse et encourage ses coéquipiers pendant l'échauffement. Il croise Alexis Palisson et lui tend la main. Le Toulonnais lui lance regard dédaigneux et lui dit « Tu te souviens ton essai en Coupe du Monde contre l'Angleterre ? Il est pour moi, quand j'élimine deux joueurs sur un crochet. N'oublie pas que tu me dois ta carrière internationale, rouflaquettes ». Maxime se dit qu'Alexis a vraiment changé depuis qu'il est au RCT.

17h15
C'est au tour de Bakkies Botha et Yoann Maestri de se croiser au centre du terrain. Les deux seconde ligne se toisent, se tournent autour, se reniflent. Puis Bakkies Botha retire une de ses chaussures, et décide subitement de s'ouvrir le front avec ses crampons, hilare. Le Sud-Africain pisse le sang et lance à son jeune adversaire : « Tout à l'heure, ce sera ton sang qui coulera sur mon visage », avant de repartir dans un nouveau fou-rire.

17h20
Jean-Marc Doussain est ravi d'être sur la pelouse. Armé de son appareil photo, il confie aux micros de France 2 qu'il n'avait « Pas vu autant de stars depuis son voyage en Nouvelle-Zélande en septembre ». Le jeune demi de mêlée toulousain va à la rencontre de Matt Giteau et lui demande même un autographe.

17h30
Yoann Maestri va voir Guy Novès et lui annonce qu'il ne pourra disputer la rencontre de ce soir, pris d'une gastro-entérite foudroyante. Guy Novès le regarde, interloqué. « Pourquoi est-ce que tu trembles Yoann ? … Mon Dieu... Qu'est-ce qu'ils t'ont fait ? Qu'est-ce qu'ils t'ont fait ?! ». Le seconde ligne toulousain éclate en sanglots. Il sera remplacé par Millo-Chluski dans le XV de départ.

17h35
Clément Poitrenaud ne retrouve plus son maillot taille XS et menace de ne pas disputer la rencontre.

17h45
Joe Van Niekerk effectue son discours d'avant match, dans lequel on recense plus de 226 fois le mot « fuck », soit 5 fois de plus que dans tout le film Casino. Pour le côté local, Captain Joe n'oublie pas non plus de caser quelques « congs », « enculés », « couilles », « palimpseste de jobarderies », « bâtards » et autres « sodomie ». Emu aux larmes, Bernard Laporte se dit que le rugby lui a vraiment manqué durant toutes ces années.

17h45
Du côté toulousain, c'est Thierry Dusautoir qui prend la parole. « Allez les gars, c'est une finale. Il faut gagner ». Le vestiaire toulousain est galvanisé par ces sages paroles.

17h47
Clément Poitrenaud a réussi à récupérer un maillot toulousain appartenant aux minimes du club et pourra donc tenir sa place.

17h50
François Hollande descend sur le terrain et salue les deux équipes, comme le veut la tradition. Pour faire « normal » et ne pas se mettre à dos 99% de la population française, il a tenu à porter une écharpe du Stade Toulousain. Mourad Boudjellal y voit là le signe d'un nouveau complot.

18h00
Le coup d'envoi est donné par Jonny Wilkinson, qui envoie le ballon directement dans les tribunes et lance un regard de défi à l'ensemble du XV Toulousain. Rejoint par ses camarades au centre du terrain, les Toulonnais se mettent en ligne et entament un Pilou-Pilou repris en choeur par le Stade de France. L'arbitre du match, bouche bée, ne sait pas quoi faire. En loges, Mourad donne un coup d'épaule à René Bouscatel « Ca, ça va encore faire une belle amende, mais ça valait le coup, pas vrai ? ».

18h05
Romain Poite calme les esprits et décide de faire reprendre le jeu par une mêlée au centre du terrain. Le pack toulousain prend le dessus et obtient la première pénalité du match. Guy Novès fait le signe des trois points avec ses doigts.

18h07
A 50 mètres en face des poteaux, Luke McAlister passe la pénalité. 3-0 en faveur du Stade Toulousain.

18h10
Premier ballon pour le RCT. Jonny Wilkinson décide de directement taper une chandelle sur Matanavou. 10 Toulonnais enragés se jettent sur lui pour lui disputer le ballon. Le Fidjien garde le ballon au sol et concède une pénalité, transformée par Wilkinson. 3-3.

18h12
Chandelle de Wilkinson sur Matanavou.

18h15
Nouvelle chandelle de Wilkinson sur Matanavou. Perspicace, Raphaël Ibanez fait remarquer aux téléspectateurs « Je crois que c'est une tactique. »

18h20
Faute au sol des Toulonnais. A 60 mètres des poteaux et légèrement en coin, Guy Novès fait le signe des trois points. McAlister la tente et la passe, 6-3.

18h32
Chandelle de Wilkinson sur Matanavou. En-avant.

18h33
Les Toulonnais anticipent l'entrée en mêlée. McAlister joue vite le bras cassé et transmet à Fritz. Le trois quart centre toulousain raffute Giteau puis perce sur 20 mètres. Matanavou, Clerc, McAlister et Patricio Albacete sont au soutien. Fritz décide finalement de s'empaler sur Luke Rooney et se fait pénaliser pour avoir gardé le ballon au sol.

18h35
Première réelle tentative de jeu du côté toulonnais. Wilkinson ouvre sur Giteau, qui transmet à Bastareaud qui fait un en-avant. En tribunes, Bernard Laporte est ivre de colère devant cette prise de risque inconsidérée.

18h38
Faute des Toulonnais dans leurs 22 mètres. A 80 mètres des poteaux, Guy Novès fait le signe des trois points. McAlister la rate, toujours 6-3.

18h40
L'arbitre siffle la mi-temps sous les huées des supporters Toulonnais qui ne comprennent pas cette décision de Romain Poite et voient là le signe d'un nouveau complot.

18h50
Gros plan sur les supporters toulonnais présents dans les tribunes du Stade de France. On remarquera que parmi eux, se trouve Nathan Hines, apparemment ravi d'être là et qui a tenu à revêtir un maillot du RCT pour l'occasion.

19h
Le début de la seconde période est donné par Luke McAlister. Rappelons au cas-où que Lionel Beauxis est bien sur la pelouse au poste de demi d'ouverture, bien que lui-même ne semble pas au courant.

19h05
Tentative d'offensive des Toulousains qui veulent débuter fort ce second acte. Le ballon vole de mains en mains jusqu'à l'aile de Matanavou. Ce dernier essaye de déborder mais se fait pousser en touche par plusieurs Toulonnais. L'action s'échauffe un peu, un début de bagarre éclate. Florian Fritz vient calmer les esprits et séparer les deux équipes.

19h06
L'arbitre de touche fait signe à Monsieur Poite qu'il a relevé une action illicite. Il affirme, effectivement, qu'il jure avoir vu Bakkies Botha tenter de manger le visage de Matanavou sur le bord de la touche. Le rouge est recommandé. Monsieur Poite met la main à la poche et appelle Botha et Van Niekerk. Le seconde ligne fixe l'arbitre droit dans les yeux puis lui lance un grand sourire, l'air de dire « Je vais manger toute ta famille, et je te ferai tout regarder avant de t'achever moi-même à la petite cuillère. Ensuite, je ferai des guirlandes de Noël avec tes entrailles. ». Troublé, Monsieur Poite décide de lui mettre un simple avertissement. « Mais euh... recommencez pas hein.. s'il vous plaît ».

19h07
McAlister s'élance pour tenter la pénalité. Ca passe entre les perches, 9-3.

19h12
Nouvelle chandelle de Wilkinson sur Matanavou, qui se prend un tampon magistral de la part d'Alexis Palisson. Oui, vous avez bien lu. Au bord de la dépression nerveuse, le Fidjien décide de sortir du terrain et jette son maillot au sol, déclarant qu'il retourne au rugby à 7. Yann David entre à l'aile.

19h20
Enfin une offensive toulonnaise. Giteau attaque la ligne et réussit à passer les bras pour Bastareaud qui perce plein champ, puis tape à suivre par dessus Poitrenaud. L'arrière toulousain parvient à devancer Bastareaud en trottinant et aplatit dans son en-but après avoir parcouru l'en-but de long en large pour bien sûr que les caméras de France 2 et Canal + l'aient bien filmé.

19h21
Guy Novès fait signe à McAlister de tenter la pénalité. Incrédule, celui-ci lui répond qu'il ne peut pas puisqu'il s'agit d'un simple renvoi aux 22 mètres.

19h25
Le public du Stade de France commence à s'ennuyer. Les Toulousains se mettent donc à remplir la grille de Sudoku présente dans le programme officiel du match. Les Toulonnais, qui n'ont pas compris les règles de ce jeu, préfèrent se taper dessus avec le programme.

19h30
Dans un ruck, Bakkies Botha marche sur la tête de Tolofua. C'en est trop pour Florian Fritz qui oublie tous ses cours de gestion de la colère et se jette sur le Sud-Africain et lui colle une bonne grosse fourchette. Le trois quart centre toulousain prend un rouge. Le public toulonnais siffle cette décision par principe, puis s'arrête en se rendant compte qu'elle leur est favorable.

19h32
Christopher Tolofua célèbre son entrée en jeu en envoyant le ballon sur le toit du Stade de France sur son premier lancer en touche. Même Sebastien Bruno applaudit. Le jeune talonneur toulousain fait son entrée au Guinness Book.

19h35
Entré en jeu, Yannick Jauzion perce plein centre. Malheureusement, il est rattrapé à la course par Simon Shaw et ne parvient pas à transmettre son ballon.

19h38
Sur une offensive, les Toulousains se font pénaliser au sol. Tillous-Borde la joue vite et transmet à Wilkinson. Jean-Marc Doussain voit là une occasion unique de prendre une de ses idoles en pleine action et dégaine son appareil numérique, ce qui permet à l'ouvreur anglais de percer sur plusieurs mètres et de passer au contact pour Giteau, qui transmet à son ailier David S... Steffon Armitage. Ce dernier élimine Clément Poitrenaud d'une feinte du regard et résiste au retour de Vincent Clerc. Essai. 9-8 en faveur de Toulouse avant la transformation, que Wilkinson va tenter en coin.

19h40
Wilkinson passe la transformation. 10-9. Fin du match, le RC Toulon est champion de France.

19h40
Mourad Boudjellal se prend pour Mick Jagger et décide de sauter de la tribune présidentielle pour se jeter dans la foule et se brise plusieurs côtes. Pierre Mignoni a mangé tous ses ongles, ses doigts et finalement ses pieds pendant le match et a été transporté aux urgences : il ne pourra soulever son premier titre. Joe Van Niekerk soulève le Bouclier de Brennus puis le casse en deux en se frappant la tête dessus à plusieurs reprises. Alexis Palisson pleure. Les cheveux de Benjamin Lapeyre repoussent.

Une semaine plus tard.
Le Bouclier de Brennus a disparu suite à sa mise en jeu par Bernard Laporte dans une partie de poker organisée dans un tripot clandestin de la Rade Toulonnaise. Mourad Boudjellal, fidèle à sa promesse, a quitté la tête du club pour se lancer dans un nouveau défi : la Présidentielle de 2017. Le RCT a été condamné à jouer la saison entière à huis-clos suite aux nombreux actes de violence commis le soir de la finale. Bakkies Botha a été mis en examen pour cannibalisme. René Bouscatel a annoncé le retrait de son équipe du Top 14 ; à partir de la saison 2012-2013, le Stade Toulousain évoluera en Celtic League. René Fontès lui emboîte le pas et décide d'intégrer Clermont au Super Rugby, la seule compétition qui « mérite son équipe » selon lui. Sous la pression de l'IRB, Pierre-Yves Révol a finalement décidé de destituer Toulon de son titre de champion de France et de remettre le Bouclier de Brennus au Castres Olympique.

La ville de Toulon déclare son indépendance et la France sombre dans la guerre civile. Le 11 novembre 2012, Barack Obama décide d'atomiser la France. La Corée du Nord réplique et atomise les USA. La Russie trouve ça rigolo et atomise tout le monde. Les extraterrestres profitent du chaos pour tuer tous les survivants et coloniser la Terre. Le monde prend fin et les livres d'histoire extraterrestres retiendront que tout cela n'était qu'un vaste complot anti-toulonnais.



Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche
23 Commentaires sur « L'Immonde du Rugby N°46 »

Stade ToulousainKadova
8 900 points 79% avis positifs
le 18.06.2012 à 01h11

Bravo ! C'est, je pense, la meilleure de toutes !
PS: en vrai, les supporteurs du RCT ont applaudi les joueurs toulousains (cf. le blog de Poupimali)

MHR - Montpellier RugbyPhilbf
9 695 points 69% avis positifs
le 10.06.2012 à 15h19

excellent!
bien que trop optimiste : pas d'essai!

Club de Rugby inconnuMan's
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 09.06.2012 à 14h22

Le 46 est mieux que 12, le 3, le 25 et le 39, plus documenté que le 15, plus drôle que le 9.
Le 44 reste mon préfèré.
Sinon bon signe : Matanavou (sous la torture) ne joue pas.

Section PaloiseJipypi
39 points 100% avis positifs
le 09.06.2012 à 12h50

genial ! et en plus est ce si eloigné de la verité ?mais merci comme je bosse au moins j ai vu le match!

Club de Rugby inconnuChabal78
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 09.06.2012 à 12h28

Je sais pas ce que le mec qui a écrit ça a fumé, mais J'EN VEUX !!!!!!!
Sérieusement, j'ai jamais autant ris sur un article de journal (journal ?;( )

RCT Rugby Club ToulonnaisChaaauuunnne51
139 points 56% avis positifs
le 09.06.2012 à 10h48

Tout simplement magique,et la conclusion je sais pas combien de gramme d'alcool l'auteur avait dans le sang mais c impossible de la faire sobre!! J'en pleure de rire

Stade ToulousainLebasque
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 09.06.2012 à 03h21

Un seul mot BRAVO.
Tres fort, tres juste!!!!
J´en veux encore et encore.
On se revoit la saison prochaine, bonnes vacances

ASM Clermont AuvergneSylvie Vatou
1 923 points 84% avis positifs
le 08.06.2012 à 23h50

Bref, on va se faire chier devant cette finale.

US Oyonnax RugbyGrisou
13 844 points 80% avis positifs
le 08.06.2012 à 23h34

Vous faites des statuettes à l'éffigie d'Ovale Masqué ? Je voudrais m'en procurer une pour la mettre au dessus de mon lit !!!

Club de Rugby inconnuLpablo16
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 19h08

L'année dernière le maillot le Poitrenaud c'était le caleçon de Jonhson

Club de Rugby inconnuXabi
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 19h03

Ca faisait longtemps que je n'avais pas autant ri à la lecture d'un immonde du rugby. Merci!

Racing Métro 92Nath
14 073 points 68% avis positifs
le 08.06.2012 à 17h29

enormissime !

ASM Clermont AuvergneJeanmichmich
1 711 points 74% avis positifs
le 08.06.2012 à 17h19

J'ai rigolé tout le long de l'article et ai juste hurlé de rire à la conclusion. Et quid de Maestri pendant le match? Il est rentré ou alors c'est lui la victime du cannibalisme de Botha?

Club de Rugby inconnuZkill
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 16h08

J'en chiale presque ... du grand art depuis la scarification de Botha en passant par le maillot des minimes le lancé de Tolofua jusqu'au cheveux qui repoussent, et le bouclier cassé sur la tete de Van Niekerk et perdu au poker pas Bernie !!!!!
Juste magique !

Club de Rugby inconnuMath
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 16h07

Quelle rigolade ! Par contre, pour le comportement du public toulonnais c'est plus près de la télé réalité que de la science-fiction !

Club de Rugby inconnuCedricH
11 820 points 65% avis positifs
le 08.06.2012 à 15h49

Excellent! J'ai adoré le trip avec Botha ^_^

Club de Rugby inconnuKaguouille&
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 15h43

Excelllent!!!

Club de Rugby inconnuAlex
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 15h32

nonnnnnnnnn c'est la fin du monde .... le rct à gagné !!!!!!!

Club de Rugby inconnuPatrickad
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 15h12

Qu'est ce que tu as Ovale, tu n'as pas pris tes pilules ce matin?

Club de Rugby inconnuPrzed
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 15h02

C'est du lourd, sauf que la fin ne sera pas exactement ca, mais c'est bien, je voit qu'il y a des efforts

Club de Rugby inconnuBobleranger
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 13h29

Toujours plus fou

Le format retour vers le futur est de loin le plus drôle!

Club de Rugby inconnuDéglingôôs
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.06.2012 à 12h41

Belle hommage à Ray Bradbury à la fin de l'article !

ASM Clermont AuvergneAlexandre aux deux bières
1 641 points 67% avis positifs
le 08.06.2012 à 07h13

Bien rigolé. Merci. Par contre je pense que les acides ont commencé à faire effet sur la fin de l'article.

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.




Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.