L'Immonde du Rugby N°20

L'Immonde du Rugby N°20

Publié le 02-11-2011 à 18h43 - Mis à jour le 02-11-2011 à 18h43 // Par G+
DISCLAIMER : Ceci est une chronique satirique d'Ovale Masqué, un presque super héros rugbyphile et alcoolique dont la folie sans limite accouche de temps à autre de fictions comme celle que vous lirez sur cette page. Ça chambre, ça balance des trucs pas toujours vrais, ça appuie là où ça fait mal, et c'est pas toujours drôle. Mais finalement ces chroniques sont à l'image des chansons de Patrick Sébastien : pleines d'amour. Allez musique !


La Coupe du Monde, c'est terminé. Il va falloir se réhabituer aux joutes interminables du Top 14, aux matchs hachés, aux mêlées qui s'effondrent, aux drops qui décapitent les taupes, et aux déclarations débiles de Mourad Boudjellal à la fin des matchs. Déjà blasés ? On vous comprend. Pourtant, vous ne pourrez pas vous empêcher de le suivre, ce Top 14, un peu comme cette série que vous continuez de regarder au bout de sa 7ème saison alors que les intrigues sont plates et les rebondissements prévisibles...
Et bien grâce à Ovale Masqué, nous vous proposons de faire l'économie de votre abonnement à Canal + en vous révélant dès aujourd'hui le scénario du Top 14, du mois de novembre jusqu'au mois de juin.

Novembre

Le mois de novembre marque le retour des internationaux français et le vrai début du Top 14. Nos vice-champions du monde connaissent des fortunes diverses. Pour son match de reprise en tant que capitaine de l'ASM, Aurélien Rougerie se rompt les ligaments croisés, se brise la clavicule et se fait défaire son brushing. Deux semaines plus tard, il est titulaire contre l'Ulster en ouverture de la H-Cup, mais pas à 100% puisque on remarquera au cours du match qu'il a des pointes cassantes. Clermont l'emporte 51 à 3.

Du coté de Toulouse, les internationaux sont également de retour. Yves Donguy, Nicolas Bézy, Yoann Montès et Gregory Lamboley partent en vacances au soleil avec la bénédiction de Guy Novès, qui leur rappelle de bien penser à revenir à temps pour les doublons du Tournoi des 6 Nations. Les Toulousains commencent leur campagne de H-Cup en douceur en l'emportant 71 à 13 face à Gloucester. Après le match, Guy Novès déclare que le doublé est impossible.

A Biarritz, Fabien Barcella, Dimitri Yachvili, Damien Traille et Imanol Harinordoquy arrivent en urgence pour empêcher le club basque de sombrer. Imanol Harinordoquy dirige désormais les entraînements et réalise les compos d'équipe. Pour le derby contre Bayonne à Aguiléra, Dimitri Yachvili inscrit 22 points (un essai, une transformation, 4 pénalités et un drop). Les 14 autres biarrots applaudissent le Yach à chacune de ses actions et oublient de défendre, ce qui permet à Heymans, O'Connor et Gerber de marquer 4 essais. Bayonne l'emporte 28 à 22. Joe Rockocoko n'est toujours pas arrivé.

Pendant ce temps, à Toulon, Alexis Palisson est aux anges « J'ai toujours rêvé de vivre dans un autre pays, connaître une autre culture, une autre langue. Depuis que je suis ici j'ai appris deux trois mots d'anglais, j'essaye de m'intégrer au plus vite ». Le RCT remonte la pente en Top 14 et Mourad Boudjellal déclare « J'ai toujours su que Bernard Laporte était l'homme de la situation ».

Sinon, comme d'habitude, Castres continue de gagner tous ses matchs. Mais comme d'habitude, tout le monde s'en fout.

Décembre

L'USAP est à la peine en championnat. Malgré le retour de joueurs de dimension mondiale comme Mermoz et Marty, et un buteur de la trempe de James Hook (ne rigolez pas) les catalans n'arrivent pas à imposer leur jeu. Après la défaite de l'USAP à Lyon, Jacques Delmas s'en prend à l'arbitre « Je crrrrrrois que l'on peut s'en prrrrrrrendre à ce mariolle de Monsieur Maciello qui nous a constamment pénalisés alorrrrrrrs que les lyonnais pouvaient fairrrrre tout ce qu'ils voulaient dans notrrrrrre camp ». Il est suspendu 6 mois par la LNR puis renvoyé du club, complétant ainsi son Grand Chelem, après avoir été viré de Biarritz et Paris. Pour le remplacer, Paul Goze choisit un homme plus consensuel et plus diplomate, en la personne de Marc Lièvremont.

Du coté du Stade Français, on continue de maltraiter les tétons des danseuses topless du Moulin Rouge, obligées à parader sur la pelouse du Stade de France par -12 degrés. Coté terrain, l'armée de Blanche de Castille continue de gagner tous ses matchs à domicile et de perdre tous ceux à l'extérieur par plus de 40 points d'écart. Byron Kelleher a réussi une quinzaine de passes depuis son arrivée à Paris. Mais pas sur le terrain.

A Bayonne, Yoann Huget n'a pas pu reprendre la compétition, n'ayant pu trouver l'entrée de Jean Dauger à cause d'un problème de GPS. Pendant ce temps, il pleut à Bordeaux et Bruce Reihanna a oublié son parapluie, pluie, pluie, pluie.

Janvier

Après avoir explosé le Connacht, les Harlequins et Gloucester en phase de Poule de H-Cup, Toulouse termine premier de son groupe. Selon Guy Novès, le doublé est toujours impossible. Clermont termine également en tête de sa poule après avoir gagné sa double confrontation contre Leicester. La troisième équipe française à se qualifier pour les ¼ est le Racing Métro, qui a dominé les Cardiff Blues. Sam Warburton a été expulsé pour un plaquage cathédrale qui a brisé la clavicule de Benjamin Fall, qui venait tout juste de revenir en action. Montpellier, Castres et Biarritz sont éliminés.

En Top 14, Clermont, Toulouse, Castres, le Racing et Toulon continuent d'écraser la concurrence. Pendant ce temps, à Lyon, Juan Manuel Leguizamon continue de lutter avec Florian Fritz, Pascal Papé et Julien Caminati pour le classement du plus grand nombre de cartons jaunes reçus en une saison.

Février – Mars

C'est le début du Tournoi des 6 Nations. Philippe Saint André décide de garder l'ossature de l'équipe vice-championne du monde en Nouvelle-Zélande, mais y ajoute Brock James, Rory Kockott, Gerhard Vosloo et Antoine Claasen. Frédéric Michalak, qui a signé au RC Hanoï au Vietnam afin de « rester proche de ses amis les Lolos Noirs », n'a pas été sélectionné. Julien Dupuy est lui de retour, alors que Morgan Parra est aligné en trois quart centre, PSA jugeant qu'il possédait des qualités intéressantes pour ce poste.

Les Bleus étrillent l'Italie au Stade de France 43 à 7. Tout le monde célèbre le retour du beau jeu et du french flair en Equipe de France, sauf Fabien Galthié, qui aux micros de France 2 déclare qu'il trouve cette équipe poussive et qu'il aurait préféré un autre entraîneur. Par exemple quelqu'un qui fait du scooter. Après une nouvelle victoire à domicile contre l'Irlande (44-22, triplé de Yoann Huget), Julien Dupuy est suspendu 6 mois pour avoir mordu l'oreille de Stephen Ferris dans un ruck. Rory Kockott est suspendu à son tour à cause de sa coupe de cheveux intolérable en 2012. Saint André décide de rappeler Tillous-Borde, ce qui ravit Fabien Barcella, qui a enfin trouvé un copain avec qui parler muscu.

Malgré ces débuts prometteurs, les Bleus perdent à la surprise générale à Murrayfield, quand Brock James rate 12 pénalités à la suite. La semaine suivante, ils ont une réaction d'orgueil et battent les Anglais au Stade de France (22-17). Manu Tuilagi est tout proche de marquer un essai en fin de match mais il se fait rattraper in extremis par une cuillère de Morgan Parra, qui termine le match avec deux coquards, une entorse, une épaule disloquée et un doigt retourné. Il cède sa place dans le groupe à Aurélien Rougerie, de retour à la compétition 3 semaines après avoir subi un accident d'hélicoptère dont il a été le seul survivant.

Lors du dernier match face au Pays de Galles, la France l'emporte 3 à 0 grâce à un drop de François Trinh-Duc à la dernière minute. La France remporte le Tournoi des 6 Nations. Hélas, l'IRB doit disqualifier les Bleus et annuler la victoire après avoir découvert que Brock James (sélectionné avec les Wallabies à 7) et Rory Kockott (seulement 6 mois de présence sur le territoire français) n'étaient pas sélectionnables. Philippe Saint André se retrouve (encore) derrière les barreaux. Sur le plateau de Stade 2, Fabien Galthié ne peut retenir un « Bien fait pour ta gueule Caliméro ».

Pendant ce temps en Top 14, Toulouse est dans une « situation dramatique », selon Guy Novès. En effet, le Stade remporte tous ses matchs sans parvenir à prendre de bonus offensif, et se fait prendre sa première place au classement par Clermont Ferrand. En l'absence de ses deux (seuls) cerveaux Parisse et Dupuy, le Stade Français a chuté de la 7ème à la 12ème place. Également privé de ses leaders, le Bého reste bon dernier. Cette situation profite à l'USAP, qui revient aux alentours de la 6ème place. Quand on lui demande si jouer le Brennus est encore possible, Marc Lièvremont répond « Tu m'emmerdes avec ta question. On joue avec Jean Pierre Perez et Jerome Porical titulaires tous les week end, alors elle est tordue ».

Avril

En Avril, ne te découvre pas d'un fil, sauf pour les danseuses du Stade Français qui continuent d'avoir les tétons qui pointent lors des avant-matchs du Stade Français. Le syndicat des danseuses du Moulin Rouge finit par ne plus supporter cette situation et attaque en justice le Stade Français, qui doit débourser de très gros dommages & intérêts. Le club est de nouveau en faillite.

Pendant ce temps, Toulouse remporte son quart de finale contre Northampton (33 à 7). Steenkamp marque un essai sur une interception de 80m à la fin du match, pour le fun. Clermont atomise également les Ospreys (88 à 3). Le Racing ne passera pas les quarts, éliminé par le Leinster. Sebastien Chabal ne comprend pas, et sort un livre pour dénoncer l'arbitrage à la faveur des anglo-saxons en Coupe d'Europe. Il est suspendu 6 mois par l'IRB et condamné à verser des dommages et intérêts à l'Académie Française pour injure à la littérature. Il peut donc se consacrer à son vrai métier de consultant et mannequin publicitaire.

Guy Novès maintient mordicus que le doublé est impossible et pour le prouver à ces « cons de journalistes », il aligne les Espoirs en demi-finale face à Clermont. Les jaunards l'emportent 17-16 suite à une tentative de relance depuis l'en-but ratée par Lionel Beauxis, qui voulait prouver qu'il était un vrai Toulousain. Les Clermontois affronteront donc le Leinster en finale à Twickenham.

Mai – Juin

La saison régulière se termine. Clermont est premier au classement avec 25 victoires, une défaite et 28 bonus offensifs. Brock James est le meilleur réalisateur du championnat (320 points) devant Morgan Parra (318 points) et David Skrela (299 points). Wesley Fofana est meilleur marqueur d'essais avec 18 réalisations, devant Sivivatu avec 16. Toulouse termine second, Castres troisième, le Racing 4ème et l'USAP 5ème. À la dernière journée, Toulon perd sa 6ème place de barragiste au profit de Montpellier, auteur d'une remontée surprenante sur les dix dernières journées. Mourad Boudjellal déclare à la presse « J'ai toujours su que Bernard Laporte était un crétin » et annonce son licenciement. Il sera remplacé par un trio d'entraîneurs composé de Graham Henry, Nick Mallett et Clive Woodward. La semaine qui suit, Bernard Laporte annonce son retour au Stade Français, qu'il compte sauver de la faillite grâce à de nouveaux investisseurs libyens qu'il a rencontré récemment alors qu'il était en vacances avec Jean François Copé.

Dans le bas du tableau, Le Biarritz Olympique et Bègles Bordeaux sont relégués. Agen termine à une très belle 7ème place, mais comme d'habitude, tout le monde s'en fout. Décevant 11ème, le Stade Français a l'occasion de sauver sa saison en finale d'Amlin Cup contre les London Wasps. Mis KO en première période, Felipe Contepomi tape un drop contre son camp à la dernière minute du match alors que le score était de 18-16 pour les Londoniens. Les Wasps remportent la coupe.

En finale de Heineken Cup, Clermont perd face au Leinster. Le score est de 22 partout à l'issue du temps réglementaire. Comme il y a toujours égalité suite à la prolongation et à la séance de tirs aux buts, les deux équipes se mettent d'accord (vers 3h14 du matin environ) pour décider du vainqueur à l'issue d'un bras de fer entre Gerhard Vosloo et Sean O'Brien. L'Irlandais l'emporte après avoir marché sur le pied du sud-africain sous la table. L'arbitre de ce duel, Mr Joubert, n'a rien vu. Le Leinster est à nouveau champion d'Europe et Brian O'Driscoll peut enfin prendre sa retraite pour s'occuper de la crise économique qui sévit en Irlande.

Lors des barrages du Top 14, Castres trouve encore le moyen de perdre son troisième match de barrage consécutif contre Montpellier. Fabien Galthié pleure, ce qui ne lui était plus arrivé depuis l'annonce de la nomination de Philippe Saint-André à la tête de l'équipe de France. Dans l'autre match de barrages, l'équipe de football du Racing Métro (Wisnievski, Steyn, Hernandez et Estebanez sont tous alignés en 10, 12, 13 et 15) l'emporte 22 à 0 contre l'USAP après le 0/6 de Jerome Porical et le 0/4 de James Hook. À la fin du match, un journaliste courageux demande à Marc Lièvremont si il souhaite le retour de Dan Carter à Perpignan la saison prochaine afin de régler son problème de buteur. L'ancien sélectionneur des Bleus lui brise la totalité de sa dentition d'une seule gifle.

Lors des demi-finales, Clermont bat nettement Montpellier 66 à 0. Fabien Galthié pleure à nouveau. Pas plus de suspense dans l'autre demi-finale où Toulouse domine le Racing 23 à 6. En finale, le Stade Toulousain remporte son 19ème Bouclier de Brennus en gagnant 13 à 9 à l'issue d'une finale dégueulasse. Les Clermontois encaissent un essai dans les dix dernières minutes quand Matanavu intercepte la passe de Gonzalo Canale (la première qu'il tentait cette saison là, cruellement). A la fin du match, Guy Novès rappelle à la presse qu'il avait raison quand il disait que le doublé était impossible, la faute à un calendrier aux cadences infernales et au manque de professionnalisme général du rugby français. Il termine en déclarant qu'il se contentera du Bouclier faute de mieux, même s'il n'a plus de place au-dessus de ses sept cheminées.

Après avoir partagé un fanta light Rue de la Soif à Paris, les nouveaux champions de France retournent à Toulouse, blasés à l'idée d'ENCORE fêter leur énième titre de champions de France place du Capitole. Au cours de la cérémonie, Byron Kelleher sera vidé et mis en garde à vue après avoir tenté un haka torse nu sur le bus du club.

Pendant ce temps, dans sa cellule, Philippe Saint-André joue à la Playstation et peut enfin composer une équipe de France avec 30 étrangers.

***Fin***


Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez


N'oubliez pas le top des articles à ne pas manquer :
11 Commentaires sur « L'Immonde du Rugby N°20 »
Mightis
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 05.11.2011 à 14h04

"alors que Morgan Parra est aligné en trois quart centre, PSA jugeant qu'il possédait des qualités intéressantes pour ce poste."
Juste énorme
Enfin j'avoue que Lievremont a eu le nez fin pour Parra en ouvreur c'était excelent

Wektox
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.11.2011 à 18h45

"Sinon, comme d'habitude, Castres continue de gagner tous ses matchs. Mais comme d'habitude, tout le monde s'en fout."
Haha! Tu m'a tué!

Cati du 60
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 03.11.2011 à 17h17

les heures les plus sombres?
j'avoue vice champions du monde c'est nul!
et arrête de dire que t'as été mauvais la dernière fois!je t'interdis de dire ça de toi même!ca va pas la tête??
mauvais,pfouuuu quelle idée....

Un con tinent
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 03.11.2011 à 16h29

J'étais encore à deux doigts de la fuite urinaire... Des barres.

OvaleMasque
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 03.11.2011 à 16h26

Cathy, tu sais bien qu'à l'image de l'Equipe de France de rugby, je suis un sale gosse et je ne suis capable d'être bon qu'un article sur deux. Je sais bien que je me faire insulter au prochain, alors tu n'auras pas de dédicace. Bien fait pour toi.

En plus tu as parlé de Vincent Lagaff et Christophe Dechavanne la semaine dernière et je trouve ça dommage de faire de telles allusions aux heures les plus sombres de notre histoire.

Cati du 60
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 03.11.2011 à 16h12

Je suis quand même un peu déçu que tu m'es pas fais une petite dédicasse...

Cati du 60
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 03.11.2011 à 16h07

Là mon Ovale je te retrouve!Je suis très fier de toi!Une bien belle marade!

BRAVO fils!

Tarbes Pyrénées Rugby6592
13 011 points 93% avis positifs
c'est quoi ?
le 03.11.2011 à 16h00

Merci.
Ceci dit j'aurais aimé avoir un aperçu à l'avance du match des minimes du Stade Toulousain face au Stade Français au stade de France.

Anselmo
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 03.11.2011 à 10h58

Pourquoi autant d'acharnement sur le Bého et rien sur Bayonne ? Avec Mike Philipps il y a pourtant de quoi faire ! Et merci pour la blague sur Reihanna !

Lietuva
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 03.11.2011 à 08h43

Il manque la 21 journée où Mourald déclare que c'est un vrai 128ème de finale pour le RCT.

Ainsi que tout la phase des pré-transferts où les gars des piroges vont débarqués.

Skrela ne se blaisera pas en 2O12 ?


Merci quand même

MHR - Montpellier RugbyPastek
453 points 67% avis positifs
c'est quoi ?
le 03.11.2011 à 08h21

Impeccable pour ceux qui n'ont pas C+, sauf que moi j'aime trop GN pour qu'il est encore raison cet année ! Le doublé le doublé !!!!
Allez Stade et Merci Ovale

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.



Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.