L'Equipe

L'Equipe

Publié le 24-01-2012 à 12h31 - Mis à jour le 24-01-2012 à 12h52 // Par G+
DISCLAIMER : Ceci est une chronique satirique d'Ovale Masqué, un presque super héros rugbyphile et alcoolique dont la folie sans limite accouche de temps à autre de fictions comme celle que vous lirez sur cette page. Ça chambre, ça balance des trucs pas toujours vrais, ça appuie là où ça fait mal, et c'est pas toujours drôle. Mais finalement ces chroniques sont à l'image des chansons de Patrick Sébastien : pleines d'amour. Allez musique !

Nom : L'équipe / lequipe.fr
Date de création : 1946
Périodicité : Quotidien
Tirage : 300 000 exemplaires

Fondé en 1946 et devenu depuis véritable institution, le journal L’Équipe est le plus important quotidien sportif français. D'autant plus qu'il est en est le seul. Le samedi, le journal propose également un supplément, l'Equipe Magazine, qui entre 17 pages de pubs pour des montres que seuls des sportifs de haut niveau peuvent se payer, comporte aussi quelques interviews et reportages. On peut identifier et diviser la ligne éditoriale de l'Equipe en trois points fondamentaux :

1) Le PSG est-il en crise ?
2) L'OM est-il en crise ?
3) L'entraîneur de l'équipe de France de football est-il un con ?

Généralement, le rugby occupe une des 3 pages restantes. On peut identifier et diviser la ligne éditoriale de l'Equipe Rugby en trois points fondamentaux :

1) Le Stade Toulousain est-il le meilleur club de l'univers ?
2) L'USAP/Le BO/Le Stade Français va-t-il descendre en proD2 ?
3) L'entraîneur du XV de France est-il un con ?

Après avoir questionné des joueurs, des entraîneurs, des blogueurs, des journalistes et même des présidents de club, les Bouchers de la Boucherie Ovalie accrochent peut être à leur tableau de chasse leur plus belle prise de guerre, du genre qu'on aimerait voir trôner au dessus de notre cheminée. On ne présente plus en effet Richard Escot (mais pas trop), le Don Corléone du journalisme rugbystique français, membre émérite du gang de la Rochelle avec Pierre Salviac et Jean-Pierre Elissalde. Sauf qu'il y en a un des trois qui a vraiment joué au rugby, il paraît. Nous on ne sait pas trop, on est trop jeunes et trop cons.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Tricky Dickie, il est le chef de la section de rugby de l'Equipe, où il écrit depuis plus de 20 ans. Il est également auteur d'environ 124 ouvrages sur le rugby, ce qui est bien mais pas top, Daniel Herrero en comptant 426. Richard « buzz in new zealand » Escot s'est également récemment lancé dans le journalisme people, avec un certain brio, ce qui lui a permis de devenir la nouvelle coqueluche des rugbynautes français. Nous-même à la Boucherie, nous ne l'avons pas épargné, par exemple avec la lettre enflammée de Stagiaire, ou encore sa copie revue et corrigée par Capitaine.

Mais Richard est fairplay et nous a fréquemment avoué qu'il appréciait beaucoup notre site, et a même demandé à répondre notre fameux questionnaire. Comme nous aussi, nous sommes fairplay, nous avons naturellement accepté. Ceci n'est évidemment que la première étape de notre corruption, ensuite Ovale acceptera un job de larbin à l'Equipe et lui préparera son café tous les matins, avant de lui masser tendrement la voute plantaire, car il a vraiment trop besoin de fric.

Mais revenons à notre mouton néo-zélandais, car oui, Richard est toujours au pays du long nuage blanc, n'ayant toujours pas trouvé  la porte de la salle de presse que l'ex sélectionneur du XV de France lui avait indiquée au lendemain de la défaite contre les Tonga.



Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche
1 Commentaires sur « L'Equipe »

AurillacQuevapianovasano
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 13.04.2012 à 17h35

Bravo pour cette belle pinte d'humour qui désacralise avec bonheur notre plus beau quotidien sportif, et effectivement le seul...

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.




Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.