Le rugby dans 20 ans imaginé par des enfants de 5 ans

Le rugby dans 20 ans imaginé par des enfants de 5 ans
Dans 20 ans, les règles du rugby auront certainement changé.

Crédit photo : Flickr StCartmail

Le rugby est en perpétuelle évolution. Que ce soit en mêlée ou dans le jeu courant, les règles évoluent. Qui sait à quoi ressemblera le jeu dans vingt ans.

Saviez-vous qu'à l'origine, le rugby se jouait à 20 ? Ce n'est qu'en 1877 que la fédération anglaise a décidé de passer à 15 joueurs sur le terrain. Depuis, ce sport a fait des "petits". On joue au rugby à XIII, avec des règles différentes, mais aussi à sept, à dix, à douze voire moins dans les catégories de jeunes. Il n'est donc pas étonnant de s'y perdre parfois. Surtout lorsque l'on a 5 ans et que l'on est encore à l'école de rugby. Alors à combien joue-t-on au rugby ? 

Peu importe le nombre de joueurs sur le terrain, le rugby est un sport qui mêle à la fois le combat et la technique, sans oublier beaucoup d'autres paramètres comme la vitesse, l'agilité, la lucidité ou encore les valeurs de l'ovale que sont la solidarité et le respect. Tout ça fait partie de l'ADN du rugby et ce sera encore vrai dans plusieurs années. Mais il y a une composante de ce sport qui a connu de nombreux changements et qui continue d'évoluer : les règles du jeu. Qui sait, un jour, le rugby se jouera peut-être à 16. WORLD RUGBY - Règlement : L'essai à... sept points bientôt testé

Après l'essai de pénalité immédiatement transformé pour gagner du temps et celui à sept points s'il est marqué en partant des 22 mètres, il n'est pas impossible que World Rugby tende vers des règles encore plus insolites. Pour aider l'instance internationale, voici quelques idées plus ou moins loufoques.

Pour inciter les clubs à respecter le quota de la LNR : 

  • L'essai à 8 points s'il est marqué par un JIFF.

Pour que les matchs soient plus spectaculaires : 

  • L'équipe dont un des centres aura réalisé au moins cinq passes après-contact se verra attribuer un point de plus à la fin du match
  • L'équipe dont au mois un des deux ailiers a touché entre cinq et dix ballons en bout de ligne lors d'une partie sous la pluie se verra attribuer deux points de plus à la fin du match
  • Tout essai lors duquel un joueur de la 1ere ligne réalise l'un de ces gestes vaudra 10 points : Crochet - Cad deb - Feinte de passe - Course de 30 mètres
  • L'essai à 15 points si l'action démarre des 22m, sans faute et que les deux piliers touchent au moins trois fois la balle à eux deux, avec à la conclusion le talonneur remplaçant. Et uniquement entre la 47e minute et la 53e
  • La pénalité à 4 points si on n'utilise pas de tee
  • La transformation à 3 points quand elle est effectuée par celui qui a marqué l'essai
  • Si le temps perdu à refaire des mêlées lors d'un match est inférieur à cinq minutes, chaque équipe se verra attribuer un point à la fin de la rencontre
  • Un drop de plus de 50 mètres vaudra immédiatement quatre points et non trois
  • S'il neige et qu'une équipe aligne au moins trois Fidjiens, elle commence le match avec cinq points d'office, pour la prime de risque

Pour mettre fin aux matchs nuls : 

  • La pénalité vaudra désormais en point la distance du but divisé par la pointure du buteur multiplié par 1 avec un tee, par 2 sans le tee et par 3 si buté en drop. Grâce aux décimales, cette réforme devrait permettre de mettre fin aux matchs nuls.
    • Exemple n°1 : un joueur chaussant du 44 et butant à 38 mètres sans tee marquera 38 pts divisé par 44 et multiplié par deux soit 1,72 points.
    • Exemple n°2 : Un joueur chaussant du 42 butant à 45 mètres en drop marquera 45 pts divisé par 42 et multiplié par 3, soit 3,21 points. 

Pour endiguer les transferts toujours plus importants : 

  • Le nombre de points de l'essai, pénalité, drop égal au nombre d'années d'ancienneté de son auteur dans le club

Pour discipliner les joueurs : 

  • Au bout de trois lancers pas droits : carton jaune contre le talonneur et obligation de faire des TIG chez un pizzaiolo
  • Carton jaune systématique contre un joueur qui aura commis plus de trois en-avants dans un match
  • Si un joueur cumule trois cartons jaunes pour des en-avants au cours d'une saison, il devra porter des mitaines labélisées Brock James jusqu'à la fin de l'exercice en cours
  • Un en-avant dans l'en-but = carton jaune pour le fautif, 10 minutes dehors !

En partenariat avec @ParAmourDuRugby